Get enough

Ce sujet a 26 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Laurent, il y a 7 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #113766

    Thierry Recher
    Participant

    Hello, désolé, j’utilise ce subterfuge pour pouvoir entrer sur le forum, chose devenue terriblement difficile depuis quelques mois. C’est un miracle que j’aie pu me connecter aujourd’hui.
    Si une âme charitable peut déplacer ce message dans le sujet « Egypt station », c’est avec plaisir…

    Bref, pour continuer rapidement la discussion sur le nouveau titre publié par McCartney, je crois qu’il y a un malentendu.
    J’ai simplement dit que j’aimais beaucoup ce titre – belle mélodie, émotion, tout y est.

    Et je n’ai jamais prétendu que l’autotune était un procédé récent ou quoique ce soit (pas compris la réponse de JB).

    McCartney l’avait utilisé sur « Feet on the ground », de mémoire, sur « Memory almost full », et j’avais déjà trouvé ça sympa sur ce que ça apportait au titre.
    Là, le choix porte sur quasiment toute la chanson, et je n’arrive pas à voir où est le problème. Que certains jeunes « interprètes » en aient besoin parce qu’il ne savent pas chanter, c’est un autre sujet. J’aime à penser que personne, sur ce forum, ne pense sérieusement que McCartney ne sait pas chanter.
    Je n’étais malheureusement pas au concert à l’U Arena en novembre dernier mais, d’après ce que j’ai lu ici et là, pas d’autotune!
    Donc, il parvient à chanter sans, je pense. L’histoire de l’autotune, qui a été le premier ou la première à l’utiliser, je ne vois pas bien ce que ça vient faire dans ce sujet, désolé.

    J’ajoute que, décidément, les désormais trois titres connus enregistrés avec Ryan Tedder montre un potentiel que j’aimerais beaucoup voir exploité davantage… L’album est pour moi un des meilleurs de Sir Paul et, comme à d’autres époques, les titres « satellites » semblent du même niveau.
    Les goûts sont divers, c’est normal. En ce qui me concerne, rien ne me surprend dans le fait d’aimer l’album d’un artiste qui m’a toujours comblé. Aucune raison que ça s’arrête, manifestement! Il vieillit? Ca tombe bien, moi aussi. Il s’intéresse à ce qui se fait aujourd’hui, aux sons, aux productions actuelles? Ca me semble la moindre des choses pour un type qui a fait partie d’un groupe ayant exploré tant de voies, ayant expérimenté tant de choses.

    Au-delà du fait que je considère les musiciens (chanteurs, producteurs) actuels tout autant talentueux que ceux « d’avant », je me réjouis qu’au lieu de s’encroûter, McCartney entende, vive et créé avec son temps. Une démarche artistique, je le pense profondément, ça avance; ça ne fait pas de sur-place, ça ne reste pas bloqué les yeux dans le rétroviseur. McCartney ne peut pas ne pas y regarder – légende oblige! – mais il regarde aussi où il est aujourd’hui, et se soucie d’essayer d’autres directions. Pour moi, c’est ainsi qu’il fonctionne depuis soixante ans. Et je souhaite qu’il continue encore un peu!
    Peu importe qu’il ait fait fausse route aux oreille de certains, à tel ou tel moment, ça fait partie du truc.

    Qu’il soit numéro un, je m’en fous, tant qu’il n’est pas viré par sa maison de disques…
    Qu’il soit plus rock, plus « in », plus je-ne-sais-pas-quoi que je-ne-sais-pas-qui, franchement, on s’en balance.

    « Egypt station » tourne encore beaucoup chez moi et, depuis deux jours, j’ai du mal à ne pas réécouter encore et encore ce touchant « Get enough ».

    Vite, la suite!

  • #113771

    4JB
    Participant

    Contrairement à la McPopulation mondiale (environ quelques milliers d’individus), ai écouté ‘Get Enough’ -qui porte bien son titre- jusqu’au bout. La dernière minute, sans l’ombre d’un soupçon de génie, passe la rambarde.
    Les deux premières minutes ?
    Imaginons un chanteur encore valide, un qui sait s’adapter, entre deux âges au micro. Tiens, Robbie Williams. Facile à imaginer, c’est dans son registre.
    Imaginons encore (vous reprendrez bien une tasse de camomille) que l’on ait évité le grotesque auto-tune, qu’en reste t-il ?
    La mélodie, la suite harmonique, le, je sais pas moi, la grâce ? Une trace, une esquisse, une seconde intéressante…
    Par contre, nul besoin d’imaginer l’immense fatigue, la tragédie du vide.
    Avant, McCartney colorait les vies, maintenant, il peint la mort.
    Avec les pinceaux des chevaliers du fiel.
    Help !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par  4JB.
  • #113776

    Laurent
    Participant

    Laissons là le propos grincheux. Oui, c’était mieux avant.
    Mais reste que je ne donnerais pas mon Egypt Station en échange d’un Venus and Mars et surtout pas contre un Flowers in the Dirt ou un Tug Of War.
    Ce Get Enough est au contraire porté par la grace d’une voix devenu si fragile et par une mélodie charmante.
    Le titre est très joliment arrangé ce qui n’a pas si souvent été le cas chez Paul ces 40 dernières années…..
    Un album entier dans cette veine (Fuh You, Nothing For Free) m’irait tout à fait bien.
    Bref, ce Get Enough je le kiff et l’écoute en boucle !

  • #113778

    4JB
    Participant

    Laissons là le propos grincheux. Oui, c’était mieux avant.

    En matière de McCartney, de rock’n’roll ou des pubs de Londres, oui, c’était mieux avant.
    Avant quoi, au juste ?
    Passons.

    Notre monde actuel est truqué, formaté, les « réseaux sociaux » donnent l’impression d’une ouverture, d’un mieux. Ok, admettons.
    Sur un plan artistique, la musique pop, celle des smartphones, celle des classements, obéit à la robotisation : tout est programmé, corrigé, boosté.

    LE PUBLIC AIME ÇA.

    Quoi de plus ‘normal’ dans un monde dit connecté ?

  • #113779

    4JB
    Participant

    -Après réécoute, pas jusqu’au bout-

    Vous savez ce que c’est.
    « T’étais pas dans le truc, réécoute en mode open ». Comme quand tu n’es pas emballé par le dernier Michael Buble, que tu attends la chanson ?
    Tiens, chansonnier, expression française aujourd’hui dans les archives en beige et blanc.
    Le tiroir ‘musiques urbaines’ a pris le relais.
    Paul McCartney, de par ses choix faussement opportunistes (heureusement que tout le monde a oublié ‘Hope for the Future), démolit, brique après brique, la notion d’Artiste old wave. A savoir une talentueuse figure, ultradouée, d’un autre temps.
    ‘Egypt Station’ est bien fichu, tout comme l’ultime Johnny Hallyday, du bon travail.
    Maintenant, en 2018/19, un ‘Get Enough’, c’est pour qui ?
    Peut-on se poser la question ?

  • #113782

    Flowers
    Participant

    J’ajoute que, décidément, les désormais trois titres connus enregistrés avec Ryan Tedder montre un potentiel que j’aimerais beaucoup voir exploité davantage…

    A la réflexion, en effet. Il y a incontestablement quelque chose à creuser. On sent qu’il y a là de nouvelles pistes.
    Meme si je partagerais plutot l’avis de JB concernant ce « Get Enough » sur la dernière minute qui transcende un peu le morceau et qui est là comme pour dire aux anciens « ne vous en faites pas je suis encore là je ne vous oublie pas ».
    Reste que l’autotune – que je trouve honnetement franchement laid mais bon c’est comme ça – ne devrait pas « choquer ». Quand il a sorti Coming Up en 80 (ok d’une autre trempe), le son et la voix avaient de quoi largement surprendre a sa sortie. Meme chose. Encore que : « McCartney est-il synonyme de laideur » ? Vous avez quatre heures…et « qu’est ce que la laideur ? » Vous avez encore quatre heures…
    Bref. Je retiens surtout de cette aventure « Get Enough » cette capacité, parfois bancale mais intacte, à s’adapter à l’air du temps pour certaines jeunes oreilles. Ma petite nièce de douze ans a entendu hier en voiture tout le début de l’album Egypt Station… »Confidante » qui n’a manifestement pas du l’atteindre n’était meme pas terminé qu’elle sifflottait déjà allègrement « Fuh You »…et ça, ça vaut de l’or…
    A chaque public son McCartney.
    Par ailleurs, depuis quand n’a t-il pas sorti un « single » sorti de nulle part juste après la publication d’un album ? Comme si, à la réflexion, il l’avait gardé sous le coude en cas de bonne réception des morceaux « Tedder »…ce qui est plutot le cas…

  • #113783

    4JB
    Participant

    McCartney est-il synonyme de laideur ?

    Bon là. c’est comme d’hab’.
    Le Grand Jury n’a même plus, depuis le temps, à faire appel à Johnny, à Elton ou à Florent. Ceci pour la part de laideur ordinaire, admise, forte de quelques mémorables étalons.
    A ce stade, autre standard, l’avocat d’office fait appel au nom de « les goûts et couleurs ». Lequel rappellera que la laideur des films de Luc Besson n’est pas considérée comme un délit par les ménagères portant moustache. Bruissement poilu dans la salle.
    Avant d’être expulsé par les forces de la toison, le furieux, un étranger certainement, rugissait un baragouin que les micros assignés aux caméras de surveillance ont ainsi été décryptées. : « getenoughspieslikeus,hopeforthefuturehoweverabsurdmotoroflovesaveuswhatashit », assorti de grognements répétés : rraodouyouslip, rodouyouslipanight. L’homme a été abattu alors qu’il s’en prenait à un groupe de touristes japonais. La responsable du groupe, choquée, a déclaré qu’elle ouvrait un compte à l’aide des victimes.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  4JB.
  • #113785

    Laurent
    Participant

    Cest exactement ca Flowers.
    Ma fille de 10 ans écoute sans modération Nothing For Free ou Fuh You.
    Et franchement, c’est tout de même plus inspirant et plus fun qu’un Confidante ou que les très pépérisant New et MAF.
    Egypt Station est mieux que bien foutu.
    C’est tout bonnement l’un des meilleurs travaux de Paul en solo.
    La comparaison avec le grotesque chanteur de variété Belge est hors sujet non JB ?
    Cela dit, je te rejoins sur un point.
    Tout le monde a oublié le vide abyssal de Hope For The Futur.
    Pas nous manifestement!

  • #113786

    Flowers
    Participant

    McCartney est-il synonyme de laideur ?

    Bon là. c’est comme d’hab’.
    Le Grand Jury n’a même plus, depuis le temps, à faire appel à Johnny, à Elton ou à Florent. Ceci pour la part de laideur ordinaire, admise, forte de quelques mémorables étalons.
    A ce stade, autre standard, l’avocat d’office fait appel au nom de « les goûts et couleurs ». Lequel rappellera que la laideur des films de Luc Besson n’est pas considérée comme un délit par les ménagères portant moustache. Bruissement poilu dans la salle.
    Avant d’être expulsé par les forces de la toison, le furieux, un étranger certainement, rugissait un baragouin que les micros assignés aux caméras de surveillance ont ainsi été décryptées. : « getenoughspieslikeus,hopeforthefuturehoweverabsurdmotoroflovesaveuswhatashit », assorti de grognements répétés : rraodouyouslip, rodouyouslipanight. L’homme a été abattu alors qu’il s’en prenait à un groupe de touristes japonais. La responsable du groupe, choquée, a déclaré qu’elle ouvrait un compte à l’aide des victimes.

    excellentissime…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  Flowers.
  • #113788

    Flowers
    Participant

    Tout le monde a oublié le vide abyssal de Hope For The Futur.
    Pas nous manifestement!

    hé oui mais Macca a toujours eu besoin, comme une canne d’aveugle, comme l’irrépréssible besoin de poser une peche, de produire des « loukoumeries » bien épaisses et bien ineptes comme « Hope for the Future » pour tater le terrain et…avancer !

  • #113789

    los paranoias
    Participant

    Terrible, ce morceau. C’est moche, et dans Astérix, Paul apparaîtrait en Pathétix, bâillonné au même titre qu’Assurancetourix.
    Toujours dans l’air du temps, le vieux, c’est ça ? Hum, au même titre que Maurice Chevalier et son morceau twist…
    Passons, trépassons.

  • #113790

    Laurent
    Participant

    Ainsi donc prendre de l’âge serait une maladie…….

  • #113791

    los paranoias
    Participant

    Lorsqu’il chante « Happy with you », non, il n’est pas atteint de course au jeunisme.

  • #113792

    Flowers
    Participant

    Lorsqu’il chante « Happy with you », non, il n’est pas atteint de course au jeunisme.

    Ah on peut parfaitement le voir comme ça, oui. Mais aussi autrement. Car il a toujours été comme ça Paulo. Il n’y a rien de nouveau, qu’il ait ou non 76 ans, l’age ne fait rien à l’affaire comme dirait l’autre. Sa tentation reggae de « Goodnight Tonight » (à l’intro mémorable) c’était la meme démarche, le meme souci de « coller à l’époque », condamnable ou pas peu importe. Le Mac est comme ça, car ça lui ouvre d’autres perspectives ou il y « refond » ses vieilles recettes. Un caméléon ce type. D’ailleurs ce n’est pas l’aspect le moins intéressant du personnage, c’est meme central quand on compare avec d’autres messieurs brillants (combien ?) de sa génération.

    Et puis bon Paulo, bah les « critiques » ne ‘épargnent pas la dessus, c’est aussi le besoin de plaire à tout le monde au risque de n’en satisfaire aucun, l’appel de la lumière, la stratégie du grand écart des styles entre le « classique » et « Helter Skelter », ce qui fait parfois sourire…n’empeche… Mais c’est son choix. On va pas le refaire ! 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  Flowers.
  • #113799

    ALLIGATOR
    Participant

    Goodnight Tonight reggae?…
    Allez va pour disco 😉

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #113800

    Flowers
    Participant

    Goodnight Tonight reggae?…
    Allez va pour disco 😉

    heu oui plutot disco pardon !

  • #113802

    4JB
    Participant

    Commentaire lu sur le forum SDE (Superdeluxeedition) :
    « C’est, sans aucun doute, terriblement mauvais je pense que tous ceux qui essaient de rester au fait de ses travaux. l’ont perdu. La seule chose positive, c’est que tant de gens sur ce forum sont d’accord pour dire que c’est une foutaise. Paul est un homme triste qui est maintenant devenu embarrassant. ».
    Il s’agit juste d’un avis, d’autres voix, plus conciliantes, font état de propos moins fracassants.
    Néanmoins, oui, une certaine -involontaire- tristesse se dégage de cet exercice qui n’a de brillant que les artifices usées à la corde.

    http://www.superdeluxeedition.com/news/paul-mccartney-debuts-new-song-get-enough-for-new-year/#more-146520

  • #113803

    Flowers
    Participant

    Ah que ça embarrasse le fan oui on peut comprendre que cela le chiffonne.
    On le voit sur « Rateyourmusic » :
    là ou les Come on to me, Hope of Deliverance, New, No More Lonely Nights (que j’abhorre) tournent autour d’un immuable 3,5 sur 5…les productions « modernes » se vautrent : FourFiveSeconds 2,37….Get Enough 2,29…
    Fuh You détenant le record avec un abyssal 1,66 🙂
    Mais (le pénible) Ebony & Ivory se traine un lamentable 2,43…comme quoi…

  • #113804

    ALLIGATOR
    Participant

    Hop hop hop ! Pas touche à No more lonely nights!
    Cette voix! Et ce Gilmour!

    (bon ok le film était plus mour que gil).

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #113813

    fabfour22
    Participant

    pas mal mais on est loin de celle ci…

  • #113814

    ALLIGATOR
    Participant

    À choisir je préfère celle-là c’est clair.
    Bien vu.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #113829

    4JB
    Participant

    Permettez ?
    Et bien pas moi. Ces deux ‘enough’-là, publiés à 40 ans d’écart, sont aussi insignifiantes l’une que l’autre.
    a) La chanson des Wings démarre hyperbien, l’intro n’est pas originale mais impeccable, excitante. 10 secondes plus loin, le soufflé s’est aplati, effondré. Mélodie planplan, refrain dénué de ressort. Bon là, si « le groupe » assurait manière Rockpile, serré, énergique, rock’n’roll, il y aurait eu des chances de réanimation. Au résultat, c’est du flan.
    b) La dernière diffusion Macca est généralement descendue en flammes pour cause de mise en forme lambda, l’auto-tune, le son des bidochons ‘2018. Si l’on oublie les pénibles artifices, la mise en forme grotesque, il ne reste pas grand-chose. Où est la chanson ?

    Là, on arguera qu’il y a des accords de piano, des notes chantées par-dessus. Tu prends tout ça, remplace la voix de Macca par -peu importe- un chanteur compétent, la met en forme sans gimmicks hip-popu, qu’en reste t-il ? Une bonne chanson ?

    Je ne l’entends pas. Désolé, je ne sais pas où elle niche. L’avenir nous le dira, un thème fort défie les acquis temporels. Tout comme les disques engloutis qui, un 1/2 siècle après, sont devenus (hum hum hum) « cultes ». Sans oublier ces trucs dans les films de Tarantino -et d’un millier d’autres.

    Il va sans dire que McCartney a, passé les Beatles, composé de remarquables pièces, c’est tout à son honneur.

    Un ‘Mull of Kintyre’ est incomparable. Alors que le punk rock, la new wave et le disco raflent la caisse, une chanson hors-circuit dépasse le score de ‘She Loves You’.

    Quel exploit, ami(e)s ! Là, désolé, il ne s’agit plus de « goûts et couleurs ». Une chanson aussi forte que celle-ci, il y en a dans le répertoire irlandais, mais ça date d’avant. En Ecosse aussi, mais ça date d’avant.

    On s’éloigne du sujet ‘enough’, pour sûr.

  • #113832

    Flowers
    Participant

    aussi insignifiantes l’une que l’autre.

    oui pas mieux
    de toute façon « il suffit », et on ne va pas y passer l’hiver…

  • #113838

    ALLIGATOR
    Participant

    Oui je sais jiji que l’enough de 78 t’en touche une sans réveiller l’autre.
    Tu t’ai déjà exprimé là dessus,et l’on faisait plus ou moins le même constat,à savoir que ça démarre très bien et ça cale assez rapidement.

    Mais relit bien mon post quand je répond à fabfour…
    Je dis bien qu’à choisir entre les 2 enough je garde l’ancien.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #113839

    fabfour22
    Participant

    vous êtes un peu dur les zamis !!
    Je n’ai jamais dit que c’était un chef d’oeuvre ! hein on est bien d’accord
    « Mull of Kintyre  » assez anecdotique pour moi ! A reprendre dans les stades de foot ou de rugby accessoirement ! hi hi

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  fabfour22.
  • #113841

    ALLIGATOR
    Participant

    Mull of Kintyre est une bombe,par contre pour les stades il y a All together Now,pas le même niveau.;)

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #113846

    Laurent
    Participant

    Et bien ce n’est pas gagné…. Je laisse cette vieille scie barbante de Mull of Kintyre pour me remettre vite fait mon Get Enough !

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 2 semaines par  Laurent.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !