George Harrison 2017

Vous lisez 10 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #109107
      4JB
      Participant

      
Et si Harrison avait vaincu le crabe ?

      – Il aurait repiqué aux drogues.
      – Se serait investi, à la légère, dans les productions de son fils.

      – Aurait accepté de remonter les Wilburys avec Fogerty.

      – Autres ?

    • #109263
      Clive LD
      Maître des clés

      Si je suis quasi certain que Lennon était au bout du rouleau en 80 et qu’il ne nous aurait pas apporté grand chose… Harrison c’est différent….
      il a mené sans les beatles, une carrière si introspective…. en gros, GH ne cherchait pas à communiquer avec ses fans via des chansons, mais simplement à parler avec lui même… ses disques le prouvent….
      Alors GH en 2017…. un mec « hors du temps »….. avec des disques discrets…. mais toujours fan de F1

    • #109288
      Arthur le Scarabé
      Participant

      Je reste scotché par Brainwashed. Déjà il aurait eu le loisir de le finir lui-même, ce que j’aurais apprécié écouter. C’est à la fois un disque introspectif et spirituel effectivement mais aussi un message à notre époque, qui n’est plus du tout celle des Beatles… C’est le seul Beatle à mon sens qui ait vraiment parlé à cette époque.

      Il aurait donc pu continuer d’exprimer cette vision inspirée, un peu désabusée mais nécessaire, à travers encore 2 ou 3 disques… et puis qui sait dans un moment d’euphorie aurait-il décidé de faire une tournée et on aurait été le voir… et puis dans un autre moment d’euphorie il aurait appelé Paul et ils auraient bouclé Now and Then…

    • #109453
      4JB
      Participant

      Comme on sait, le tracé d’Harrison fit un sacré tourner-sur-route suite à sa rencontre avec Jeff Lynne. Que l’on doit à l’adorable Dave Edmunds.

      Il y eut la résurrection ‘Cloud 9’ après des disques encore plus fades que ceux de tous les anciens de la vague british beat, largués, perdus.

      Donc oui, Beatle George était de retour, tellement à l’aise que les Traveling Wilburys apparurent avec le naturel du miracle.

      La complicité musicale entre les deux garçons aurait-elle perduré ? On peut supposer que oui. Comme Lynne est un homme qui creuse toujours le même sillon et, via son incarnation ELO des années 2000, reste une réelle valeur, il y a pas mal de chances pour que le tandem nous ait lâché un ou deux disques de tenue correcte exigée.

      Sinon, avec ou sans Jeff, possible que le George ait, enfin, donné suite à ‘Within You Without You’, cette approche britannique des Indes, anciennement partie du Royaume.
      ???
      Il ne l’a pas fait en solo, comme si le split des Beatles marquait la fin de l’ouverture indienne, de sa richesse musicale. Oui, il a produit Ravi Shankar, d’autres choses, mais ne s’est plus investi en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Et, c’est terriblement dommage, non ?

    • #109790
      mister mercury
      Participant

      Et si tout simplement, il avait fini par annoncer qu’il prenait sa retraite? George c’était peut être le moins attaché à faire perdurer quelque chose qu’il savait en bout de course. « All Things Must Pass ».
      Les Beatles? C’était super, pas de regrets! Les tournées? Ouais ça va un temps, après ça lasse.

      Il en était même venu à être content de faire son jardin avant que Lynne ne passe. Il aurait sans doute estimé que sa carrière avait fait le tour de la question, et il serait repartit s’occuper de ses tomates. Peut être éventuellement donner des coups de main à son fiston ou à deux trois copains, mais rien de plus.

    • #109792
      Flowers
      Participant

      oui je le voyais assez bien prendre sa retraite.
      D’ailleurs le délai entre ses productions commençait à s’allonger sérieusement.
      Et puis George, à la différence d’un Paul par exemple, n’a pas besoin de la « lumière » pour vivre.
      C’est autre chose…

    • #109867

      Sinon, avec ou sans Jeff, possible que le George ait, enfin, donné suite à ‘Within You Without You’, cette approche britannique des Indes, anciennement partie du Royaume.
      ???
      Il ne l’a pas fait en solo, comme si le split des Beatles marquait la fin de l’ouverture indienne, de sa richesse musicale. Oui, il a produit Ravi Shankar, d’autres choses, mais ne s’est plus investi en tant qu’auteur-compositeur-interprète. Et, c’est terriblement dommage, non ?

      Dommage, je ne sais pas, mais pour moi c’est incompréhensible : pourquoi? Il semblait pourtant toujours intéressé… jusqu’au bout…???

      Comme on sait, le tracé d’Harrison fit un sacré tourner-sur-route suite à sa rencontre avec Jeff Lynne. Que l’on doit à l’adorable Dave Edmunds.

      Tiens, non, je ne sais pas. peux-tu donner ta source ou préciser l’anecdote?

    • #109880
      4JB
      Participant

      Comme on sait, le tracé d’Harrison fit un sacré tourner-sur-route suite à sa rencontre avec Jeff Lynne. Que l’on doit à l’adorable Dave Edmunds.

      Tiens, non, je ne sais pas. peux-tu donner ta source ou préciser l’anecdote?

      Interview d Jeff Lynne dans Mojo (décembre 2015) :

    • #109897

      Merci JB.

    • #110059
      4JB
      Participant

      Jim James (des fameux My Morning Jacket) a enregistré et publié un vibrant tribute à Harrison, 7 titres :

    • #110160
      Patricia
      Participant

      oui je le voyais assez bien prendre sa retraite.
      D’ailleurs le délai entre ses productions commençait à s’allonger sérieusement.
      Et puis George, à la différence d’un Paul par exemple, n’a pas besoin de la « lumière » pour vivre.
      C’est autre chose…

      c’est juste qu’ils n’ont pas la même définition de la lumière, celle de Paul vient des projos braqués sur sa personne
      celle de George est spirituelle et intérieure

Vous lisez 10 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !