Essentielles rééditions récentes (vol. 3)

Ce sujet a 48 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  4JB, il y a 1 jour et 15 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #114889

    Matthieu
    Participant

    Vol. 3 de ce passionnant sujet !

    En ce moment, je suis sur ça :

    Mon image

    Harmony In My Head – UK Power Pop & New Wave 1977-81

    On y retrouve des chouchous (comme les Buzzcocks, les Barracudas), des connus (Costello, Bram Tchaikovsky dont on a déjà parlé ici) ou des moins connus (Squire, The Trend …)

    Ça démarre très fort !

  • #114890

    Matthieu
    Participant

    Avec une petite touche humoristique en 4ème de couv’ du livret !

    Mon image

  • #114894

    4JB
    Participant

    Aaah, la fraîcheur électrisante de la grande vague Power Pop.
    …………….

    Ces deux disque de The Beat (vite rebaptisé Paul Collins’ Beat pour éviter la confusion d’un autre The Beat apparu simultanément) ont été parfaitement réédités par Culture Factory en 2012, vinyl replicas, super son :

    Caniculairement recommandés.

  • #114898

    Matthieu
    Participant

    Plus récemment (2013), il y a aussi l’album ‘Full Fathom Five’ du groupe Shake Some Action! (avec un nom pareil, tu ne peux pas te tromper!).

    Les mecs n’inventent rien mais c’est bien efficace !

    https://shakesomeaction.bandcamp.com/album/full-fathom-five

    « a potent set of ‘60s-inspired power pop with jangly Rickenbacker guitar, rich harmonies and bright melodic hooks. » – KEXP 90.3 FM Seattle

    Tous les mots magiques y sont : ’60s, pop, guitar, harmonies, melodic !

  • #114899

    Matthieu
    Participant

    Caniculairement recommandés.

    Même si le temps se rafraichit (un peu) sur Lille, c’est noté, merci bien !

  • #114905

    Matthieu
    Participant

    Ce coffret, datant de 2008, est réédité aujourd’hui :

    Mon image
    Mon image

    Tracklist complète :
    http://www.superdeluxeedition.com/news/motown-the-complete-no-1s-11cd/

    Tubes en cascade !

  • #114906

    Matthieu
    Participant
  • #114984

    McGear prend son temps pour arriver chez moi!

  • #114987

    4JB
    Participant

    En attendant, on peut taper dans le vrai truc grâce aux invincibles Japonais :

    Ho, nul besoin de rappeler les faits, ressortir le dossier. Le son est incroyable, les USA d’avant, oui. C’était mieux ?
    Mieux que quoi, au juste ?
    Réédition 2017, paper sleeve.

  • #115002

    La chanson qui donne son titre à l’album est un classique ou mérite de l’être, en effet.
    Le reste aussi?

  • #115008

    4JB
    Participant

    La chanson qui donne son titre à l’album est un classique ou mérite de l’être, en effet.
    Le reste aussi?

    Non.
    ’96 Tears’ est un increvable, une vignette primordiale. Les autres chansons n’ont pas ‘ce truc’ qui défie le temps. Toutefois, c’est énervé, terriblement vivant. Excitant.

  • #115076

    4JB
    Participant

    Bon, 9 discs de Caravan d’un coup, c’est un peu excessif pour qui ne connaît presque rien du groupe. Dit de ‘l’école de Canterbury’, à savoir une espèce de prog raffiné sans fastes ni tendance à la pompe.
    Tout n’est pas renversant dans la période -la plus riche, la plus belle- Decca/Deram ici rassemblée.
    Un extrait facile pour donner une idée :

  • #115080

    Une musique bien agréable. Plutôt que de me ruer sur le coffret, je vais voir ce qu’il y a à la médiathèque près de chez moi.

  • #115113

    4JB
    Participant

    Le premier Chicago, encore nommé Chicago Transit Autority, bénéficie d’un nouveau mix pour célébrer son 50e anniversaire. Publication le 30 août.

  • #115116

    4JB
    Participant

    A propos de Chicago, il y a souvent malentendu.
    Pourquoi ?
    A cause d’une chanson, d’un hit. C’est usuel, les chansons sont l’astre central de la galaxie pop. Là, en l’occurrence, il s’agit de ‘If You Leave Me Now’, 1976. Une ballade ultrarsucrée, au moins autant que ‘My Love’ des Wings.
    A la suite de ce tube tous-terrains, le groupe va se perdre, sa prime identité engloutie.
    Back in 1969.
    Chicago Transit Authority (libellé initial de l’orchestre), orienté politiquement à gauche, propose une formule rock/r’n’b novatrice. Une efficace section de cuivres n’est pas ajoutée, elle fait partie intégrante du groupe. La rythmique est en béton armé, et il y a plusieurs chanteurs lead. Un peu comme chez les Beatles, oui.
    Et Terry Kath à la guitare.

    Ce garçon* dépasse les limites de l’extraordinaire. Il maîtrise les rythmiques funky, les power chords quand il le faut, pulvérise ses soli, il est en feu. Même quand il en fait presque trop, sa puissance créatrice assomme l’auditeur et les préjugés. Un génie, oui. De plus, il chante. Merveilleusement bien, un croisement entre Muddy Waters et le Joe Cocker ’69.

    C’est un peu long ?

    Le premier succès de Chicago Transit Authority est une reprise du Spencer Davis Group, ‘I’m a Man’, tout y est, fantastique. Avec, oui, un solo de batterie inégalable, tout le monde y participe avec divers instruments rythmiques. Wow.

    *Terry Kath a perdu une partie de roulette russe. Ça donne une idée de sa personnalité hors-normes. Après son décès, les Chicago ont continué, personne ne leur en veut.

  • #115120

    4JB
    Participant

    Voilà à quoi ressemble le coffret de James Taylor à paraître ce vendredi :

  • #115134

    Matthieu
    Participant

    De James Taylor, je ne connais que l’album ‘Sweet Baby James’, que je trouve joli, mais sans plus.

    Le reste vaut-il le coup ?

  • #115135

    4JB
    Participant

    De James Taylor, je ne connais que l’album ‘Sweet Baby James’, que je trouve joli, mais sans plus.

    Le reste vaut-il le coup ?

    NON.

    Par contre, de ravissantes pièces sont déposées ici et là, mandater un centre de tri si manque de temps.

  • #115144

    De ce que je connais, je dirais que la qualité est plutôt constante chez JT.

  • #115168

    4JB
    Participant

    De ce que je connais, je dirais que la qualité est plutôt constante chez JT.

    Bien bien. Sauf que Matthieu n’est pas ‘entré’ dans ‘Sweet Baby James’, qu’il estime joli, sans plus. Sur cette base, ce serait surprenant qu’il accroche aux autres discs du coffret. Remarque que je n’ai jamais entendu ‘In the Pocket’, il est peut-être épatant.
    (à suivre)

  • #115169

    De ce que je connais, je dirais que la qualité est plutôt constante chez JT.

    Bien bien. Sauf que Matthieu n’est pas ‘entré’ dans ‘Sweet Baby James’, qu’il estime joli, sans plus. Sur cette base, ce serait surprenant qu’il accroche aux autres discs du coffret. Remarque que je n’ai jamais entendu ‘In the Pocket’, il est peut-être épatant.
    (à suivre)

    Ah oui, certes…
    Le coffret est en train de voguer (voler, rouler?) vers moi, j’en parlerai dès que possible.

  • #115177

    4JB
    Participant

    Le McAddict ne manquera pas de relever que Sir Paul apparaît dans les chœurs de deux chansons, in ‘Walking Man’ (1974), présent dans la box du jour :

  • #115194

    Avec Linda, si ma mémoire est bonne.

  • #115381

    4JB
    Participant

    Ecouté le six-pack James Taylor. Rien à signaler, le remastering est très discret, comparé les 3 premiers discs aux versions (CD) précédentes, les différences ne sautent pas à l’oreille. Dans un sens, ce n’est pas plus mal, un gonflage artificiel des basses ou un semblant de brillance obtenu en relevant les extrêmes aigus (par exemple) n’aurait pas forcément été adapté aux beaux disques du garçon.

    Parmi les invités de luxe, outre Macca, on remarque Carly Simon (son épouse jusqu’en 1983), Crosby & Nash qui font sensation, Joni Mitchell, Carole King, Garfunkel, Stevie Wonder, Jerry Garcia ou le merveilleux Lowell George.

  • #115385

    Matthieu
    Participant

    L’album ‘Arthur (or the Decline and Fall of the British Empire)’ de nos chers Kinks va avoir droit au même traitement costaud que son prédécesseur l’année dernière (‘Village Green’) :

    Mon image

    Contenu détaillé ici. Prévu pour le 25 Octobre.

    Il est bien possible que des rééditions plus économiques/compactes voient le jour aussi.

    Comme pour ‘Village Green’, la réédition Sanctuary, d’il y a quelques années, me suffit amplement.

  • #115386

    Avec Linda, si ma mémoire est bonne.

    Elle est bonne!

  • #115387

    Ecouté le six-pack James Taylor. Rien à signaler, le remastering est très discret, comparé les 3 premiers discs aux versions (CD) précédentes, les différences ne sautent pas à l’oreille. Dans un sens, ce n’est pas plus mal, un gonflage artificiel des basses ou un semblant de brillance obtenu en relevant les extrêmes aigus (par exemple) n’aurait pas forcément été adapté aux beaux disques du garçon.

    Parmi les invités de luxe, outre Macca, on remarque Carly Simon (son épouse jusqu’en 1983), Crosby & Nash qui font sensation, Joni Mitchell, Carole King, Garfunkel, Stevie Wonder, Jerry Garcia ou le merveilleux Lowell George.

    Il me reste les deux derniers à écouter. Oui, l’amélioration du son sauvegarde -ouf!- la délicatesse de la musique de James Taylor. Outre des guitares au poil et souvent très cool, la présence de percussions ou parfois d’instruments bizarres apportent un peu de tonic en restant soft. Il y a beaucoup d’invités dans les choeurs mais ceux-ci restent généralement très, très discrets.

  • #115388

    Pour les Kinks, j’ai le coffret avec les pochettes internationales. Un des premiers du genre, pas parfait mais ça me suffit pour le moment.

  • #115390

    4JB
    Participant

    L’album ‘Arthur (or the Decline and Fall of the British Empire)’ de nos chers Kinks va avoir droit au même traitement costaud que son prédécesseur l’année dernière (‘Village Green’

    C’est évidemment une grande nouvelle pour les amateurs/trices de ‘Arthur’. Deux chansons défient toute comparaison, Victoria et Shangri-La. A (éventuellement) préférer en mono, c’est là qu’elles se déploient.
    Sinon ?
    Les Kinks taperont fort avec ‘Lola’ peu après. un vrai hit, costaud, personnel et unique. Et il y aura le LP ‘Muswell Hillbillies’, tout bien.
    Toutefois, même si ‘Arthur’ jouit d’une belle réputation, les Kinks sont trop souvent brouillons , approximatifs, Les guitares ne sont guère convaincantes, certaines chansons frisent, de trop près, la caricature.
    Bref, dès ‘Arthur’, le groupe de Ray et Dave Davies n’est plus celui des scones, du thé partagé entre deux pints of bitter.

  • #115396

    Matthieu
    Participant

    Pour les Kinks, j’ai le coffret avec les pochettes internationales. Un des premiers du genre, pas parfait mais ça me suffit pour le moment.

    Je connais ce coffret. Oui, de fait, tu as l’essentiel et c’est déjà très bien !

    Les Kinks taperont fort avec ‘Lola’ peu après. un vrai hit, costaud, personnel et unique. Et il y aura le LP ‘Muswell Hillbillies’, tout bien.
    Toutefois, même si ‘Arthur’ jouit d’une belle réputation, les Kinks sont trop souvent brouillons , approximatifs, Les guitares ne sont guère convaincantes, certaines chansons frisent, de trop près, la caricature.

    Yes, j’adore le LP ‘Muswell Hillbillies’, assez costaud, homogène dans la qualité.

    Finalement, quel était le problème des Kinks ? Je sais bien qu’ils sont très connus, et que les talents de Ray et Dave n’étaient pas à prouver à une certaine époque, mais ils ne se sont jamais hissés au plus haut niveau.

    Leur bannissement (trop long) aux USA ? Manque d’un vrai producteur ?

  • #115397

    Matthieu
    Participant

    Pour les Kinks, j’ai le coffret avec les pochettes internationales. Un des premiers du genre, pas parfait mais ça me suffit pour le moment.

    Ah mais du coup, il te manque ‘Muswell Hillbillies’, leur dernier indispensable !

  • #115401

    Pour les Kinks, j’ai le coffret avec les pochettes internationales. Un des premiers du genre, pas parfait mais ça me suffit pour le moment.

    Ah mais du coup, il te manque ‘Muswell Hillbillies’, leur dernier indispensable !

    Ah oui, tiens!
    Ce forum me ruinera!

  • #115414

    4JB
    Participant

    Pour les Kinks, j’ai le coffret avec les pochettes internationales. Un des premiers du genre, pas parfait mais ça me suffit pour le moment.

    Ah mais du coup, il te manque ‘Muswell Hillbillies’, leur dernier indispensable !

    Ah oui, tiens!
    Ce forum me ruinera!

    Après ‘Muswell Hillbillies’, passé les pénibles concept albums d’avant 1977, il y a un truc que les rédacteurs d’Uncut ont résumé pile poil : « Certains disques définissent leur époque, d’autres sont définis PAR LEUR époque ».
    Un gimmick simple, n’est-ce pas ?
    Voyez Paul le Mc, il a défini la sentence avec ‘Mull of Kintyre’, porteur, nullement accroché aux tendances du moment. Bon, hélas, ce monstre tube n’a pas survécu dans la mémoire collective des habitants de la terre.
    Pour le moment.
    Il suffirait d’une nouvelle étincelle (un film, une pub, une reprise par Sheeran, etc.) pour que le monde libre succombe.
    Hum.
    ‘Mull of Kintyre’ n’a pas, réellement, défini son époque. Mais a touché, en plein cœur, un peu tout le monde : mélodie en or massif, cornemuses sorties du brouillard, une originalité forte en étendard, signe de créativité.

  • #115419

    Matthieu
    Participant

    Mon image

    Mon image

    Tout juste reçu !

    Hâte de le découvrir, même si j’en connais déjà une petite partie !

  • #115425

    4JB
    Participant

    Jamais entendu ce coffret de 2008.
    En effet, pas mal de plages bien connues, des artistes donnés pour culte (Fleur de Lys, Honeybus, The End, Orange Bicycle, ce genre. D’autres plus obscurs et quelques superstars (les Kinks, Small Faces, Bolan…).
    Tentant.

  • #115426

    Matthieu
    Participant

    Oui, il y a quelques titres qu’on retrouve souvent sur les compilations consacrées à la pop/psych-pop UK des sixties.

    Un titre comme ‘My Friend jack’ de The Smoke, hyper bien senti, on le retrouve juste tout le temps (même si pas toujours dans la même version) :

    Ou encore ce ‘It’ des Excelsior Spring :

  • #115432

    4JB
    Participant

    ‘My Friend Jack’ est un classique.
    Curieusement, personne (hormis toi et moi et qui d’autre ?) n’y fait jamais allusion.
    Dommage.

  • #115444

    Matthieu
    Participant

    Sur le CD1 du coffret ‘Real Life…’, au rayon découvertes, suis assez emballé par ceci (très Who-esque):

    Et cela :

  • #115472

    Matthieu
    Participant

    Pas (encore) d’édition physique malheureusement, mais 2 albums d’Elliott Smith viennent de bénéficier d’un traitement deluxe : ‘XO’ et ‘Figure 8’.

    https://consequenceofsound.net/2019/08/elliott-smiths-xo-figure-8-deluxe-editions-stream/?fbclid=IwAR1NkcHUvne0QwJ_S-2cbrj0wkao4bw0GHwwucC4Anlsqj0qhZO2DTnoXWg

    N’ayant pas d’abonnement streaming, je ne peux pas en profiter. J’espère que cela sortira en format physique !

  • #115477

    Matthieu
    Participant

    Sur le CD1 du coffret ‘Real Life…’, au rayon découvertes, suis assez emballé par ceci

    Idem sur le CD2:
    Titre ‘London Social Degree’ (acronyme)

    Je m’étais déjà dit qu’il fallait que je me penche sur cet album ‘Would You Believe’ de Billy Nicholls. Cela se confirme.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 5 jours par  Matthieu.
  • #115487

    Matthieu
    Participant

    Idem sur le CD 3 : Tony Hazzard – ‘Fade Away Maureen’

    The Turnstyle – ‘Riding A Wave’

  • #115514

    4JB
    Participant

    Si tu n’as rien des Byrds, voici ton affaire :

    Les singles, presque tous en en original mono, remastérisés à la perfection par les Japonais (2012). Sublime aux 4/5, seules les dernières plages retombent un peu, elles annoncent le peu glorieux country-rock-pop des ’70s. Un autre monde.

  • #115541

    Matthieu
    Participant

    Les singles, presque tous en en original mono

    Presque de l’ordre du vital, pour situer.

    Je termine mon exploration du coffret ‘Real Life Permanent Dream’. Le CD4 est consacré à la psychedelia qui se mue lentement en rock progressif. Moins mon truc, a priori.

    Mais ce ‘All In Your Mind’ de Stray envoie méchamment le bois. Pas une découverte (voir le petit coffret « I’m A Freak Baby… »), mais toujours super de l’entendre.

    https://www.youtube.com/watch?v=AVytzYONBic

  • #115558

    4JB
    Participant

    ]

    Je termine mon exploration du coffret ‘Real Life Permanent Dream’. Le CD4 est consacré à la psychedelia qui se mue lentement en rock progressif. Moins mon truc, a priori.

    Ai reçu le coffret ce matin. C’est un caprice, la plupart de ces luminosités ont déjà été rééditées. Mais pas toutes. Ou via quelques collections ’60s, pour la plupart rayées des catalogues le 19 août 2019.
    Donc, du monstre connu aux 3/4, mais du bon.
    Ce sont les 25% restants qui comptent.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 jours et 13 heures par  4JB.
  • #115560

    4JB
    Participant

    Ai reçu le coffret ‘Real Life…’ ce matin. C’est un caprice, la plupart de ces luminosités ont déjà été rééditées. Mais pas toutes. Ou via quelques collections ’60s, pour la plupart rayées des catalogues le 19 août 2019.
    Donc, du monstre connu aux 3/4, mais du bon.
    Ce sont les 25% restants qui comptent.

  • #115564

    Matthieu
    Participant

    Donc, du monstre connu aux 3/4, mais du bon.
    Ce sont les 25% restants qui comptent.

    L’inverse pour moi, je ne connaissais que 25% des chansons environ ! 75% de découvertes !

    C’est un caprice

    Je dis toujours : « on n’a que le bon temps qu’on se donne ! »

  • #115568

    4JB
    Participant

    Non, ce n’est pas une compilation punk rock.
    Etrange visuel pour ce coffret triple, spécialité de la maison Grapefuit/Cherry Red, Matthieu peut témoigner de l’excellence généralement observée.
    Quoi alors ?
    Il s’agit d’Avant-Pop et d’Art-Rock, soit les travaux mis en œuvre entre 1967 et 1974 par nombre de visionnaires. En gros, ça navique entre psyché, prog et insolite.

    Détails là :
    https://www.cherryred.co.uk/product/lullabies-for-catatonics-a-journey-through-the-british-avant-pop-art-rock-scene-1967-74-various-artists-3cd-clamshell-boxset/

    Si tout le monde a entendu parler de Yes, Soft Machine ou Procol Harum, qu’en est-il de Fuchsia, de Samurai ?

  • #115571

    Matthieu
    Participant

    Yes, j’avais vu aussi cette sortie, mais j’hésite vraiment à me le procurer, un peu peur que ce soit too much pour moi.
    Too much au sens trop bizarre, pas assez direct. Pas tellement amateur de prog à la base non plus, donc je passerai peut-être mon tour.

    Autre coffret de même type qui vaut le coup également :

    Mon image
    Mon image

    Des couleurs, des couleurs, des couleurs !!!

  • #115575

    4JB
    Participant

    Tiens, pour piquer un titre extrait du fabuleux coffret mis en lumière par Matthieu :

    Nous y entendons la manière psychédélique anglaise (Harmony Grass est un groupe britannique) mélangée avec les sortilèges vocaux des Four Freshmen (lesquels influenceront à mort Brian Wilson et les Beach Boys), ça a été publié en 1969 mais enregistré un peu avant.

    Evidemment, c’est moins populaire que, Beatles en tête, les gros vendeurs. Mais Dieu que c’est réussi, une ode ouateuse à l’onirisme.

    « You may say that I’m a dreamer. »

    Oh que oui.
    But I’m not the only one.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !