Docu Arte " John & Yoko"

Ce sujet a 30 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  Flowers, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #114983

    fabfour22
    Participant

    Je ne sais pas si quelqu’un en a parlé . Je vois sur mon mag TV un docu inédit « John and Yoko  » sur Arte vendredi 5 juillet à 22H30
    https://www.arte.tv/fr/videos/083931-000-A/john-yoko/

  • #114985

    Ca ne passe pas en replay? (le lien n’est pas accessible d’où je suis)

  • #114992

    Matthieu
    Participant

    Vu hier soir sur le replay Arte.

    Pas mal du tout en fait.

    Pour les points négatifs :
    – les coupures incessantes des intervenants extérieurs en mode « John c’était le plus beau, le plus grand, le plus fort » ont tendance à m’agacer.
    – autant les 4 avaient bien souvent fière allure dans les années 60, autant dans les années 70, ils n’ont au-cun style, c’est affolant. Désolé, mais ça compte.
    – fait parfois un peu doublon avec le film ‘Imagine’.

    Pour les points positifs :
    – Quelques séquences que je n’avais jamais vues
    – parfois les séquences d’archives sont laissées sur un bon laps de temps, ça permet de bien s’immerger dans le truc
    – bien aimé le passage sur la création de la pochette de l’album ‘Imagine’, et son essai bien « creepy » comme dit John.

    Le docu m’a donné envie de réécouter le disque en tous cas (j’en aime une bonne moitié).

  • #114993

    Matthieu
    Participant

    Je réécoute un peu de Lennon solo, suite à ce documentaire.

    J’avais jamais tilté, mais sur ‘Out The Blue’, John reprend une petite suite harmonique déjà utilisée dans ‘Sexy Sadie’.

    Malin ?

  • #114998

    Je vais essayer de regarder.
    Le côté « c’était le meilleur, il a pris les meilleurs et on a fait le meilleur truc » me fatigue aussi dans les documentaires, surtout américains.
    Ton avis sur le non-style des Beatles dans les 70’s mérite être débattu dans un topic spécial.

  • #115003

    4JB
    Participant

    Ton avis sur le non-style des Beatles dans les 70’s mérite être débattu dans un topic spécial.

    Les ex font parfois un effort durant les ’70s :

    Quoi, Ringo ??…

  • #115007

    4JB
    Participant

    Sinon, quelques exemples du « non-style » ’70s relevé par Matthieu. Palme de Titane à McCartney, redoublant d’énergie quant il s’agit d’impayable :

  • #115017

    4JB
    Participant

    Quant au Ringo, il franchit tous les caps du grand style en 1976 :

  • #115025

    Les photos sont parlantes, il y a à dire, oui! Pour Ringo, je pense que les looks bagnard et Bourvil relèvent du gag… Néanmoins, ce sont des looks, et quels looks, haha!

    Pour ce qui est du documentaire sur Arte, j’ai pu en regarder la moitié hier soir, on connaît déjà les images d’archives mais c’est plutôt bien fait.

  • #115033

    ALLIGATOR
    Participant

    Cette coupe qui coupe court à toute chevelure,Ringo l’a décidé un soir de beuverie sur une plage.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #115036

    4JB
    Participant

    Reconnaissons à Ringo Starr que tel apparat correspond bien avec sa musique d’alors.
    Intègre.
    Quant aux 3 autres, que dire ?
    Lennon, pathétique presque tout le temps, est peut-être celui dont une image peut être sauvée, ultracool en 1973, avec une ceinture et un chapeau :

  • #115037

    los paranoias
    Participant

    Y a des photos sympas de Lennon lors de ses 5’dernières années. Je trouve Harrison davantage « terrible » à partir de la moitié des années 70.
    Pour en revenir au documentaire, dès qu’apparaît Yoko, tout devient plus pesant, pénible, et évidemment insupportable dans ses instants « chantés ». Yoko ou le désenchantement, l’impossible libération de John. La camisole.

  • #115040

    Matthieu
    Participant

    Ah bizarre, je n’ai pas eu cette impression.
    Si Yoko donnait souvent son avis, j’ai quand même le sentiment que c’est John qui avait le dernier mot, et pas forcément le même.

  • #115042

    los paranoias
    Participant

    Oui, mais comment dire, une sorte de liberté surveillée, qui, d’une certaine manière, a fonctionné, sans jamais le faire mûrir. Plongé dans les extases pour Yoko (sans extase musicale pour nous en retour…), ou ses demandes de pardon, je ne le referai plus jamais, etc, à la longue complaisantes, et ses errances de moins en moins inspirées, comme une bouillie du bonhomme Lennon. Le tout s’arrête à 40 ans, quelle eût été la suite ?

  • #115043

    Cette coupe qui coupe court à toute chevelure,Ringo l’a décidé un soir de beuverie sur une plage.

    J’étais persuadé que c’était un trucage, un déguisement!

  • #115045

    Y a des photos sympas de Lennon lors de ses 5’dernières années. Je trouve Harrison davantage « terrible » à partir de la moitié des années 70.
    Pour en revenir au documentaire, dès qu’apparaît Yoko, tout devient plus pesant, pénible, et évidemment insupportable dans ses instants « chantés ». Yoko ou le désenchantement, l’impossible libération de John. La camisole.

    J’ai l’impression inverse, Yoko a libéré et sauvé John. Et inspiré.

  • #115047

    Ah bizarre, je n’ai pas eu cette impression.
    Si Yoko donnait souvent son avis, j’ai quand même le sentiment que c’est John qui avait le dernier mot, et pas forcément le même.

    Dans les interviews, on voit bien ce que tu dis. Mais dans la vie, c’est moins sûr. Le côté macho de John réapparaissait surtout, à mon avis, devant témoins.

  • #115049

    Le tout s’arrête à 40 ans, quelle eût été la suite ?

    Là, on peut rêver. Comme Macca, il aurait pu avoir des rebonds, des hauts et des bas.

  • #115064

    4JB
    Participant

    Vu le docu.
    Presque tout provient de ce qui fut tourné pour ‘Imagine’, voilà voilà.
    Avec quelques intervenants aux chevelures enneigées.

  • #115069

    4JB
    Participant

    Sinon, se souvenir que 2018 fut l’année où le coffret ‘Imagine’ fut mis en vente, là où la chanson-titre était désormais créditée Lennon-Ono. D’ailleurs, si vous avez lu le générique de fin du documentaire (©2018) jusqu’au bout, vous aurez noté que « Yoko Ono » (ou l’une de ses sociétés) fait, hum, acte de présence.
    2018 fut donc l’année où la chanson-titre est désormais créditée Lennon-Ono.
    Tiens, comme les prénoms du -ahem- documentaire ?
    Le hasard fait bien les choses…
    Non, mais sans déc’, ça crève les yeux.

  • #115070

    los paranoias
    Participant

    L’amante religieuse.

  • #115077

    Vu aussi, il est vrai que le docu est plus centré sur « Imagine » que sur « John et Yoko » même s’il est très « Yoko » et qu’il présente des témoignages absents d’autres films, notamment celui de Julian.

    L’importance de Yoko sur John à l’époque, je crois qu’elle est vraie. Après, bon… On n’est jamais si bien servi que par soi-même, comme le dit le proverbe japonais!

  • #115083

    Flowers
    Participant

    ah dommage je n’arrive pas sur ce site a joindre des photos là pour Ringo en 76 j’en ai une bien gratinée…mais deux autres ou il est assez majestueux en soirée avec Lennon, comme quoi 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Flowers.
  • #115085

    Essaye avec zupimages.net, c’est ce que m’a conseillé JB et j’y suis arrivé du premier coup.

  • #115087

    Flowers
    Participant

    ah oui en effet ! ok j’essaie

  • #115088

    Flowers
    Participant

    http://zupimages.net/viewer.php?id=19/28/rtle.jpg

    http://zupimages.net/viewer.php?id=19/28/zi99.jpg

    yes çamarche ! merci JB les bons tuyaux décidément…
    bon meme si on a pas l’image en clair pas grave suffit de cliquer
    bref un Ringo de 1976 selon mes infos mais c’est peut etre aussi 74 ou 75, ah il a de la gueule là !!!!!!

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Flowers.
  • #115090

    Flowers
    Participant

  • #115091

    Flowers
    Participant

  • #115092

    Flowers
    Participant

    ça c’est 76 validé, bouh qu’il a l’air d’une crevette a coté de Bonham…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  Flowers.
  • #115094

    Flowers
    Participant

    Tu peux tout faire avec la tronche de Ringo, avec les trois autres ce n’est pas gagné…

  • #115095

    Flowers
    Participant

    Une de mes préférées de Ringo (1972) :

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !