Discussions Beatles (vol. 2)

Vous lisez 194 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #117010
      4JB
      Participant

      Comme chacun sait ici, ‘I Me Mine’ a été enregistré en janvier 1970. Lennon n’y participe pas, de même qu’il est absent de ‘Here Comes The Sun’, entre autres. C’est une chanson des Beatles, composée par George Harrison, publiée sur un album des Beatles.
      Après ça, il y aura quelques overdubs, mais rien de basique.
      Avant les années 90, plus rien de « nouveau » ne paraîtra. A ce propos, on remarque que ‘Free As A Bird’ et ‘Real Love’ font partie intégrante du dernier coffret singles des Beatles. Normal, ça a toujours été publié sous ce libellé, The Beatles.
      C’était donc il y a un demi-siècle que, du vivant des 4 (ça compte), le groupe mettait la dernière main au LP ‘Let It Be’, ce plusieurs mois après les séances ‘Abbey Road’.
      Ohlala, on nous assez dit, rabâché, asséné, que ‘Abbey Road avait été enregistré après le projet ‘Get Back-Let It Be’. A un tel point qu’on croit que c’est vrai, exact. Ça ne l’est pas, c’est inexact.
      De fait, c’est faux.
      Pourtant, tout porte à croire que l’on se référera pour l’éternité à l’approximatif. Ça n’a aucune importance, puisqu’il y a du vrai. Même si la genèse de pas mal de chansons d’Abbey Road remontent à ‘Get Back-Let It Be’, on les entend, elles sont été enregistrées par les Nagra. Oui, même si.
      Quuelque part, on s’en fiche, ça ne change rien. Que tous les médiocres ressassent qu’Abbey Road a été enregistré après, c’est juste du flemmard. Relayé par les medias d’avant internet, les pages magazine… On fait dans le copier-coller, ‘I Me Mine, pourquoi pas les Rubettes tant qu’on y est ? Maintenant, avec la machine web, c’est foutu, broyé. Les enregistrements d’Abbey Road’ datent d’après de ceux de ‘Let It Be’. Les corniauds -on ne leur en veut pas- ajouteront point-barre. Sûrs de leur affaire.
      Et ?
      N’est-ce pas à nous, qui nous sommes penchés sur les faits et les dates, de :

      – Faire état de ce qui est indéniable
      – Adopter l’humble attitude du moine
      – Aller plus loin que.

      Peut-être que non.

      L’attachement à « la la légende Beatles » est souvent plus fort que l’attachement aux chansons, à un ‘I Me Mine’ de 1970. Et aux misérables lieux communs. Un lieu commun tapera 10’000 fois plus fort que, désolé, un ‘I Me Mine’ de 1970.
      Du délire ?
      Ah bah, c’est pourtant simple, c’est écrit et vérifié.

    • #117011
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      Tu as complètement raison. Dans cette affirmation que Abbey Road a été le dernier album enregistré par les Beatles, après Let It Be, il aurait fallu ajouter « grosso modo » car c’est de cela qu’il s’agit.

      C’est pendant les sessions d’enregistrements de l’album Abbey Road que les Beatles ont vu en projection un premier montage du film Let It Be. Ils y ont constaté que la chanson I Me Mine y était incluse. Sachant qu’une bande sonore avec des chansons inédites seraient publiées, ils ont convenu d’enregistrer ce titre de George mais que ça se ferait après les sessions d’Abbey Road.

      Ce sont les faits.

      Même si John a annoncé son départ aux autres en septembre 1969, il a toujours assuré qu’il serait présent pour terminer les choses en chantier. C’est d’ailleurs lui qui a proposé la version finale de You Know My Name et suggéré Phil Spector pour finaliser l’album Let It Be.

      Même s’il n’était pas présent pour l’enregistrement de I Me Mine et les overdubs de Let It Be en janvier 1970, on parle véritablement d’un projet Beatles officiel.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #117012
      Matthieu
      Participant

      Peut-être que la prochaine réédition du projet ‘Get Back’/’Let It Be’ remettra un peu les pendules à l’heure.
      Après, ça ne changera pas l’inconscient collectif.

    • #117013
      Matthieu
      Participant

      Sinon, j’ai chopé ce mag’ lors de mon dernier séjour en Angleterre pendant les fêtes :

      https://www.uncut.co.uk/publications/the-beatles-deluxe-ultimate-music-guide-122550/

      Ça a l’air d’être du bon classique, sans oeil particulièrement neuf, mais c’est toujours sympa de se replonger dans des reviews et articles d’époque, écrits dès la parution des disques. Ça donne la température.

      Juste feuilleté rapidement pour l’instant.
      Certaines critiques d’époque sur ‘Revolver’ ou le White peuvent paraitre surprenantes pour notre point de vue de 2020 où toute la discographie est digérée, assimilée (et surtout nous connaissons la suite).

    • #117014
      4JB
      Participant

      Peut-être que la prochaine réédition du projet ‘Get Back’/’Let It Be’ remettra un peu les pendules à l’heure.
      Après, ça ne changera pas l’inconscient collectif.

      Bien sûr que non. Ça revient à prétendre (à tort) qu’Eric Clapton fut le premier guitariste lead des Yardbirds. Ou que Ringo Starr est le batteur original de la formation The Beatles. Non, ce n’est pas entièrement fallacieux. Mais ce n’est pas vrai.

    • #117016
      4JB
      Participant

      Sinon, j’ai chopé ce mag’ lors de mon dernier séjour en Angleterre pendant les fêtes (…)

      Ai commandé cette nouvelle édition, même si j’en ai une plus ancienne. Vu qu’il y a des ajouts, des update. Le travail est si soigné, hautement appréciable.

    • #117023

      Sinon, j’ai chopé ce mag’ lors de mon dernier séjour en Angleterre pendant les fêtes (…)

      Ai commandé cette nouvelle édition, même si j’en ai une plus ancienne. Vu qu’il y a des ajouts, des update. Le travail est si soigné, hautement appréciable.

      Je pensais zapper cette sortie car j’ai déjà beaucoup de trucs généralistes comme ça. Mais les articles d’époque que vous citez me font quand-même saliver.

    • #117089
      4JB
      Participant

      Je pensais zapper cette sortie car j’ai déjà beaucoup de trucs généralistes comme ça. Mais les articles d’époque que vous citez me font quand-même saliver.

      En réalité, pour qui connaît déjà l’histoire, en gros ou en détails, cette parution se place en complément idéal. Les articles / interviews d’époque, oui, mais plein d’autres choses, jusqu’aux refontes sonores de Giles Martin. Entre autres.
      Bon, c’est en anglais, mais c’est la langue des Beatles, n’est-ce pas.

    • #117153
      Matthieu
      Participant

      Je picore le magazine. Deux interviews du Melody Maker (Fév. ’65 pour John et Mars ’65 pour Paul) sont particulièrement intéressantes.

      John y déclare qu’il souhaite devenir producteur, créer un label avec Paul. Cette idée séduit Paul, qui pense alors que ce serait un challenge !

      L’idée d’Apple était déjà là début 1965!

    • #117157
      4JB
      Participant

      Les articles d’époque, souvent piqués d’extraits d’interviews, offrent une meilleure lisibilité du groupe. Parce que depuis, on a simplifié, établi un script, correct, de l’aventure des 4. Où tout est sa place, bien rangé.
      Sauf bien sûr que ce n’était pas ça, imagine t-on, en 2020, que George Harisson semblait le plus désigné pour vérifier les compte$ de l’orchestre ? Ah oui, ça change.
      Là est l’intérêt, ami(e)s, et c’est quoi cette histoire de Rainbows, de chemises ?

    • #117159
      Matthieu
      Participant

      Au fur et à mesure de la lecture du magazine, j’en profite pour ré-écouter tous les albums dans l’ordre chronologique. J’en suis bientôt à ‘Help!’ donc.

      et c’est quoi cette histoire de Rainbows, de chemises ?

      Ah zut … ça ne me dit plus rien, c’est dans quelle interview ?

    • #117163
      4JB
      Participant

      Au fur et à mesure de la lecture du magazine, j’en profite pour ré-écouter tous les albums dans l’ordre chronologique. J’en suis bientôt à ‘Help!’ donc.

      et c’est quoi cette histoire de Rainbows, de chemises ?

      Ah zut … ça ne me dit plus rien, c’est dans quelle interview ?

      C’est dans les archives 1963, les Rainbows étaient… suspense !

    • #117168
      Matthieu
      Participant

      Ah oui ok je l’ai maintenant ! C’est vrai qu’on ne parle jamais de ce nom !

      Alors que les noms Quarrymen, Johnny And The Moondogs sont très souvent cités.

      Ça a dû être très éphémère, ou peut-être même pas officiel, ou juste un délire d’un soir.

    • #117169
      Matthieu
      Participant

      imagine t-on, en 2020, que George Harisson semblait le plus désigné pour vérifier les compte$ de l’orchestre ?

      Eh oui! Mais pas si étonnant en fait si on considère ‘Taxman’.

    • #117175
      4JB
      Participant

      Pour 43€, collection japonaise en deux CDs des mixes rares, remasterisée. Détail en dessous des lignes écrites en jap :

      http://strangelove-records.com/?pid=148004897

      Intéressant, non ?

    • #117251
      Bernard LACROIX
      Participant

      Bonjour!

      France Culture diffuse cette semaine 3 émissions ( » A la conquète des Beatles » ) consacrées à l’œuvre du groupe.

      La première, passionnante, a été diffusée le mardi 4 février. Son titre est « Quatre garçons dans le siècle », et a été enregistrée avec la collaboration de Frédéric Granier, auteur d’un livre qui porte le même titre.
      (Ce livre, feuilleté hier à la FNAC, est sorti cette semaine. Il me parait extrêmement dense et complet).

      Le lien de l’émission :
      https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-oeuvres/a-la-conquete-des-beatles-13-quatre-garcons-dans-le-siecle

      La seconde émission, toute aussi passionnante, (« Les Beatles à l’œuvre ») vient d’être diffusée cet après midi. Son invité était cette fois Jacques Volcouve (qu’on ne présente plus !).
      Le troisième épisode (« A l’Université Beatles ») sera diffusée demain vendredi 6 février.
      Son invité sera Olivier Julien, universitaire, qui a dirigé la revue « Volume ! Spécial Beatles Studies »

      Les liens pour ces 2 autres épisodes se retrouvent en cliquant sur le lien indiqué plus haut.
      Bonne écoute !

    • #117252
      Bernard LACROIX
      Participant

      Jeudi 6 février et non vendredi…

    • #117256
      Frenchysacha
      Participant

      A noter que la bio Beatles « quatre garçons dans le siecle » a bénéficié ce mois-ci d’une chronique très favorable dans Rock&Folk. Peut-être que l’un d’entre vous va avoir l’occasion de lire ce livre et pourra nous en parler ?

    • #117258
      4JB
      Participant

      A noter que la bio Beatles « quatre garçons dans le siecle » a bénéficié ce mois-ci d’une chronique très favorable dans Rock&Folk. Peut-être que l’un d’entre vous va avoir l’occasion de lire ce livre et pourra nous en parler ?

      Pas lu, mais voici l’article (cliquer sur le ci-dessous) :

      Lien vers mon image

    • #117261
      4JB
      Participant

      Est-ce que Clive (le cpaitaine, le commodore, l’amiral) nous expliquera un jour pourquoi on ne peut plus laisser une image sur Yellow-Sub ? En 2021 ? Quand le conflit israelo-palestinien sera réglé ? Le jour de l’Apocalypse ? A l’anniversaire de l’assassinat de Lennon ? Autre ?

    • #117262
      marcbeatles
      Participant

      Autre ?
      Quand Paul sortira un hit !!!!!
      PS : vu que fuh you y est pas arrivé,c est mort !
      PS 2 : qui aime bien (comme moi) châtie bien

    • #117263
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour Marcbeatles!

      Egypt Station a été numéro au Billboard la première semaine de sa sortie. Paul en était ravi. Juste ça, je pense qu’il était comblé. Je ne crois pas qu’il souhaite avoir nécessairement une chanson numéro 1 sur les palmarès. Cette époque est révolue et il n’y a pas beaucoup de chanteurs qui connaissent ce genre de succès à plus de 75 ans. Avec l’écoute en continue et les téléchargements, coupler à la chute des ventes de disques physiques, ce qui se passait dans les années 80 et avant n’est plus possible aujourd’hui.

      Et McCartney n’est pas seul dans cette situation. Pareil pour les Rolling Stones, les Who, etc. C’est pour ça, que dans la mesure du possible, la gérontocratie du rock continue de se produire sur scène. C’est là que se trouve l’argent. Pensez-vous franchement que Brian Wilson ferait encore des spectacles si ce n’était pas de l’argent? Quand l’avez-vous vu debout sur une photo la dernière fois? Depuis au moins 2 ans, il est toujours photographié assis. Il ne peut plus marcher. Il se déplace, au mieux, avec un déambulateur et au pire en fauteuil roulant.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #117264
      ALLIGATOR
      Participant

      Poor world…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117265
      4JB
      Participant

      Bonjour Marcbeatles!

      Egypt Station a été numéro au Billboard la première semaine de sa sortie. Paul en était ravi. Juste ça, je pense qu’il était comblé.

      Il a pourtant fait part de on désarroi au magazine Q quant au four ‘Hope For The Future’, auquel il croyait. Pourquoi ? Mystère.
      McCartney est de la vieille école et, vu sous un certain angle, il est en adéquation avec ce qui se passe en 2019-2020. Propulser un titre fort, voyez les charts (ou classements). Bien sûr, depuis ‘She Loves You’ ou ‘Mull of Kintyre’, les modes de réception, d’écoute, ont changé. Toutefois, le principe de base est identique, l’accroche. C’est affaire de chansons. Entre 1967 et 1969, la tendance était aux LPs, les 45 tours c’était pour les gamines.
      Comme vous tous, je ne connais pas Paul McCartney personnellement. Je n’ai pour repères que des centaines d’interviews.
      Les albums, on le sait depuis le temps, ne sont à 99% que des recueils de chansons. Le 1% restant sont des concept-albums, forts d’une narration, d’un début et d’une fin.
      Encore une fois, en prenant compte des interviews, Monsieur Paul traque la bonne chanson. Où est -elle ?

    • #117266
      4JB
      Participant

      Est-ce que Clive (le cpaitaine, le commodore, l’amiral) nous expliquera un jour pourquoi on ne peut plus laisser une image sur Yellow-Sub ?

      Le contact le plus simple est celui-ci :
      contact@beatles.media
      Pour exprimer, éventuellement, un mot quant au forum le plus lent de l’histoire, le plus rétrograde. Les fonctions disparaissent les unes après les autres, une obscure dégringolade.
      N’est-ce pas déroutant ?

    • #117271
      4JB
      Participant

      Lennon, début 1966, évoque Brian Epstein (résumé) : « Il est grandiose. On dit qu’il est dur en affaires, c’est juste un business man. On se fâche parfois mais on se réconcilie toujours »

      Source : Melody Maker via ‘The Ultimate Music Guide’ d’Uncut

      Lien vers mon image

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 2 semaines par 4JB.
    • #117277
      4JB
      Participant

      Tiens, au fait est-ce que quelqu’un a lu le bouquin signé Brian Epstein, ‘A Cellarful of Noise’ ? Traduit en français (en 2008 seulement) sous le titre -on ne rit pas- ‘J’ai inventé les Beatles’ (éditions Scali) ?

    • #117284

      Tiens, au fait est-ce que quelqu’un a lu le bouquin signé Brian Epstein, ‘A Cellarful of Noise’ ? Traduit en français (en 2008 seulement) sous le titre -on ne rit pas- ‘J’ai inventé les Beatles’ (éditions Scali) ?

      Tiens, non, je suis totalement passé à côté de ce témoignage de première main (mais sans doute très politiquement correct).

    • #117288
      4JB
      Participant

      En mars 1964, George Harrison déclare au Melody Maker que le groupe britannique favori des Beatles est, à ce moment-là, les Searchers. Les voici, en janvier de la même année 64. On remarque que leur son des guitares préfugure la 12 cordes Rickenbacker d’Harrison, bien qu’il s’agisse de deux 6 cordes donnant l’illusion de la 12 cordes :

      Un coffret de l’intégrale ’60s des Serchers a été publié récemment, checke au 25 mars 2019 :

      yellow-sub.net/forum-ysn/topic/essentielles-reeditions-recentes-vol-2

      Six discs, un copieux livret dans une boîte solide, prix entre 35 et 41 €, une aubaine beat.

    • #117289

      Etonnant, ce son de guitare, en effet!

    • #117340
      4JB
      Participant

      Sortie de la bande originale de ‘Time Bandits’ en CD, avec une chanson de George Harrison au programme :

      http://store.intrada.com/s.nl?it=A&id=12104

      Le film avait été produit par la compagnie d’Harrison (HandMade Films)

    • #117342
      4JB
      Participant

      [/quote]

    • #117344
      4JB
      Participant

    • #117345
      4JB
      Participant

    • #117346
      4JB
      Participant

      [/quote]

    • #117347
      4JB
      Participant

      Excusez pour les messages vides et l’image ci-dessus, je fais des essais pour poster une image. J’avais trouvé un truc qui fonctionnait, mais ça ne marche plus en ce moment. Grrrr…

    • #117348
      4JB
      Participant

      [/quote]

    • #117349
      4JB
      Participant

    • #117350
      4JB
      Participant

    • #117351
      4JB
      Participant

      Ah ça y est !
      C’est compliqué.

    • #117354
      Matthieu
      Participant

      Ah ça y est !
      C’est compliqué.

      Quelle est la manip’ magique ?

    • #117365
      4JB
      Participant

      Alors voilà, en prenant Casimages pour exemple d’hébergeur :

    • #117366
      4JB
      Participant

      Uploader l’image, puis copier le lien sur une quelconque page de texte /Textedit, World, etc.). Là reprendre les deux séries de chiffres et les insérer là :

      Puis copier ça sur la page du forum.

      Ahlala…

      Attention, ça ne marche pas si on quote un message précédent.

    • #117367
      4JB
      Participant

      Le basic là où il faut copier les deux séries de chiffres (ajouter un <a class juste avant le =, selon exemple ci-dessus) :

      = »d4pbbc-url » target= »_blank » href= »https//www.casimages.com/i/ .jpg.html » rel= »nofollow »>

    • #117368
      4JB
      Participant

      2)

      = »d4pbbc-image tie-appear » src= »https://nsa40.casimages.com/img/ .jpg »>

      (ajouter ><img class juste avant le =)

    • #117369
      4JB
      Participant

      Note :

      J’ai du décomposer les messages ci-dessus de cette manière car sinon ça ne passait pas.
      Vive la vie !

    • #117370
      4JB
      Participant

      Je refais la première partie du basic, car, évidemment, ça ne s’est pas affiché correctement :

      1)

      = »d4pbbc-url » target= »_blank » href= »https//www.casimages.com/i/ .jpg.html » rel= »nofollow »

      (ajouter un <a class juste avant le =, selon exemple)

    • #117371
      Matthieu
      Participant

      Oh purée !

    • #117373
      4JB
      Participant

      Oh purée !

      Je t’ai laissé un mail.

    • #117389
      4JB
      Participant

      En octobre 64, Macca déclare . « Il y avait des centaines de bons groupes, nous avaons été à la bonne place au bon moment, nous avons eu de la chance d’être à la bonne place au bon monts. Oui nous sommes chanceux ».
      Hormis les gros noms usuels (Kinks, Stones, Who…), quels sont-ils ? A qui McCartney faisait-il allusion ? En connaissez-vous ? Les appréciez-vous ?Par la suite, les fabs ont oiqués quelques petits trucs aux groupes british ou ricains.

    • #117390
      4JB
      Participant

      OOOPS. Le message précédent est truffé d’erreurs, désolé.
      Le revoilà.

      En octobre 64, Macca déclare . « Il y avait des centaines de bons groupes, nous avons été à la bonne place au bon moment. Oui nous sommes chanceux ».
      Hormis les gros noms usuels (Kinks, Stones, Who…), quels sont-ils ? A qui McCartney faisait-il allusion ? En connaissez-vous ? Les appréciez-vous ?Par la suite, les fabs ont oiqués quelques petits trucs aux groupes british ou ricains.

    • #117409
      Matthieu
      Participant

      The Searchers
      Gerry & The Pacemakers
      Billy J. Kramer and the Dakotas
      The Hollies
      Herman’s Hermits

      Pour en citer quelques-uns. Tous sont force vive du mouvement pop sixties. Grosse préférence pour les Hollies.

    • #117417
      4JB
      Participant

      The Searchers
      Gerry & The Pacemakers
      Billy J. Kramer and the Dakotas
      The Hollies
      Herman’s Hermits

      Pour en citer quelques-uns. Tous sont force vive du mouvement pop sixties. Grosse préférence pour les Hollies.

      Du coup, ai ouvert un sujet British Beat :

      http://yellow-sub.net/forum-ysn/topic/british-beat

    • #117480
      rorold
      Participant

      le forum déconne pas mal, j’essaie de poster mais il y a souvent des messages d’erreur …..

    • #117481
      rorold
      Participant

      beat

      hello sur cette photo bien connue il n’y a aucunes infos disponible sur le net hormis qu’elle date de 1968 !

      Mad Day Out ?, un autre photographe ( lequel ? ), un montage..; si certains ont des infos , je suis preneur , merci !

    • #117482
      ALLIGATOR
      Participant

      Mad day out non,John n’est pas barbu.
      Ils ont des gueules plutôt’69.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117483
      marcbeatles
      Participant

      Paul est légèrement devant 😃

    • #117484
      ALLIGATOR
      Participant

      Faudrait que je cherche dans mes bouquins mais la flemme…
      Cette fameuse photo ne serait-elle pas de Linda?
      Me rappelle plus honnêtement.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117485
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour à tous!,

      Je crois que cette photo provient d’une séance que le groupe a faite en avril 1969 dans le sillage de la sortie du 45t. Get Back.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #117486
      ALLIGATOR
      Participant

      Bonjour Alain!

      Effectivement ça date d’avril 69.
      Plus tard dans l’année George avait sa moustache s’exprimer.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117487
      ALLIGATOR
      Participant

      *laisser

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117494
      Matthieu
      Participant

      Je trouve que c’est l’une des plus belles.
      Énorme classe.

    • #117515
      4JB
      Participant

      Ce même 9 avril, les 4 sont encore sur le même bateau. En apparence.

    • #117525
      rorold
      Participant

      le look de John est fameux sur ces photos d’avril 69 … autant que pour sa période Pepper, ces meilleurs looks pour moi !

    • #117542
      ALLIGATOR
      Participant

      Par contre sur celle-là Paul est derrière,Marco va t’il accepter?

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117548

      Derrière, peut-être, mais… à la barre!

    • #117553
      marcbeatles
      Participant

      Bien vu !

    • #117567
      Sim
      Participant

      Comme pour la compil wingspan on peut etendre la carriere des wings a tug of war **** et pipes of peace **** sur lesquels denny laine fait une discrete apparition.

      Le premier superbement produit (trop) contient un chef d’o sous estime : la chanson titre tug of war (melodie et chant au top) , qq titres sympas (ballroom) et sucreries et instrumentaux indigestes (ebony, here today ? ) et une chanson pas a sa place (get it).

      Le second attaque par le tres bon titre pipes of peace. J apprecie surtout les petites chansons (sweet little swow. Average person . Keep under cover). Un peu en dessous de son predecesseur. Adieu le son des 70’s . La batterie est typique malheureusement des 80’s…
      Une page se tourne, pour la suite on passe vraiment a autre chose

    • #117570
      ALLIGATOR
      Participant

      Here Today sucrerie?…Why not…

      Par contre Get It oui tout à fait ok,c’est un peu le Dizzy Miss Lizzy de Tug of War,rien à foutre ici.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117575
      Sim
      Participant

      Oups . Je me suis trompe de disvussion. Ce devait etre sur le debat london town et wings

    • #117577
      Sim
      Participant

      Pour rebondir sur le sujet des chansons pas a leur place.

      Il y a dizzy miss lizzy sur help . A laquelle on peut ajouter yesterday et i ve just seen a face.

      Yellow submarine qui empeche revolver d etre un chef d’o.

      Et bien sur revolution9 sur le white album.

      Hormis ces exceptions, Les albums des fab 4 sont plutot homogenes y compris le bricole magical mt.

    • #117582
      ALLIGATOR
      Participant

      Pas d’accord pour Yesterday et I’ve just seen a face.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117585
      Matthieu
      Participant

      Yellow submarine qui empeche revolver d etre un chef d’o.

      Cela reste un mystère.
      C’est d’autant plus mystérieux que la chanson sort en 45t avec ‘Eleanor Rigby’ le même jour que ‘Revolver’, deux chansons en doublon donc.
      Les boys ne devaient pas encore tout à fait maitriser leurs sorties à ce moment-là.

      Ce que j’aurais fait :
      – en juin ’66, sortie du 45t ‘Paperback Writer/Yellow Submarine’ au lieu de ‘Paperback Writer/Rain’
      – ‘Rain’ sur l’album ‘Revolver’, sans ‘Yellow Submarine’
      – pas de 45t ‘Eleanor Rigby/Yellow Submarine’, inutile

      1) Pas de doublon
      2) Je vous assure qu’on se battrait moins pour savoir quel est le meilleur album des Beatles !

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 7 mois et 3 semaines par Matthieu.
    • #117590
      rorold
      Participant

      On raille beaucoups Paulo, mais quand je Regarde bien, je m’apoerçois que la majorité des chansons ouaouh, top bien voir connues Beatles ça a quand même été Paul non ?

      – i saw her standing there ( quand même une p…n d’ouverture de disque non ? XD

      – yesterday ( no comment )

      – rubber soul est dominé par John… revolver plus équilibré !

      Mais pepper xD:

      – la chanson titre ( Paul )
      – getting better ( Paul )
      – fixing à hole ( Paul )
      – lovely rita ( Paul )

      Penny lane écrase strawberry fields en notoriété aujourd’hui je pense !

      Puis :

      – Magical mystery tour ( chanson titre )

      – le White … , rien que Blackbird déjà peut mettre tout le monde d’accord.
      – helter skelter
      – hey jude

      Puis :

      – Let it be
      – the long and winding road
      – oh darling !

      J’en oublie sûrement ! Je n’ai pas énuméré que des tubes, mais Paul c’est vraiment de la pointures Beatles même si on a tendance à y voir beaucoups john !

      Je sais j’ouvre probablement un débat ou pas xD.

    • #117591
      ALLIGATOR
      Participant

      Tu oublies All Together Now…
      😁

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117592
      ALLIGATOR
      Participant

      Bon plus sérieusement.

      Si tu demandes à quelqu’un dans la rue de siffloter un air des Beatles il y a 9 chances sur 10 que Monique ou Bebert te sorte un truc de Paul.

      Maintenant si on rentre dans la discographie des Fabs,les 2 ont un rôle aussi important l’un que l’autre.

      C’est du 50/50.

      Par contre ne pas trop sous-estimer Les Fraises non plus,je suis persuadé que pas mal de monde reconnaîtrait au moins un bout du morceau.

      Par contre concernant leurs carrières solo,tu enlèves Imagine et 2 ou 3 autres de John,je pense que Paul l’écrase sans trop de problèmes.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117593
      ALLIGATOR
      Participant

      *La longévité des carrières n’étant pas la même non plus.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117594
      rorold
      Participant

      J’ai délibérément mis de côté john dans mon post, on parle bien assez de lui ^^ !

      En revenant sur imagine, tu parles bien de l’album en entier non ? Si oui évidemment, un chef d’œuvre digne des Beatles !, d’ailleurs est ce que Paul solo a réussi à faire aussi bien avec un album selon vous ( je ne connais pas très bien sa discographie solo ), c’est une question ?!.

    • #117595
      ALLIGATOR
      Participant

      Ram de Paul (71)est ton meilleur ami,tu dois l’écouter.
      Ce serait dommage de passer outre.
      Imagine l’album comporte selon ma pomme,3 ou 4 titres faiblards.

      Connais-tu l’album Imagine?

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117596
      rorold
      Participant

      je suis un inconditionnel des Beatles plus que de leur carrières solo, je ne m’en suis jamais caché :)!… je connais assez bien Imagine pour l’avoir écouté de nombreuses fois !, après oui , tu pourrais dire que oh yoko est faiblarde, mais elle s’écoute largement, et n’entache pas un magnifique album!… on pourrait faire le parallèle avec révolution 9 et don’t pass me by sur le white, ça n’enlève rien à la légende de l’album blanc non ?

    • #117599
      marcbeatles
      Participant

      Je zappe aussi allègrement how
      Pour moi aussi, imagine a ses gros moments de faiblesse

    • #117601
      4JB
      Participant

      Hum.
      C’est normal que ça déborde, mais là il s’agit des Beatles, le groupe. Pas des errances (ou jolis coups) qui ont suivi.

      Tout le monde sait que Donovan a initié Lennon au fingerpicking (la guitare sans plectre, en utilisant les doigts indépendamment les uns des autres) lors du séjour indien. Pourtant, peu avant, le même Lennon traitait Donovan de zèbre, il ne l’aimait pas.

    • #117604
      ALLIGATOR
      Participant

      Entre le zèbre les vaches laitières qu’il achetait et sa gueunon il aurait pu ouvrir un zoo (gang).

      C’est de l’humour les haters,calme…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #117607
      4JB
      Participant

      Suite au film ‘How I Won the War’, John Lennon impose les petites lunettes rondes. En 1965 déjà, John Sebastian portait un modèle analogue :

      On croit souvent que les Beatles (ou l’un ou l’autre de ses membres) ont tout fait en premier. A vrai dire, c’est rarement le cas. Par exemple, Johnny Guitar Watson employa sciemment le feedback de sa guitare en studio dès 1954. Les bandes à l’envers peuvent être entendues dans le générique de ‘Doctor Who’ (1963), des bruitages furent employés dans un single pop (Leader of the Pack, Shangri-Las, 1964) bien avant ‘Yellow Submarine’.

    • #117733
      Matthieu
      Participant

      Le manuscrit de ‘Hey Jude’ sera vendu aux enchères début avril à New York !

    • #117962
      Frenchysacha
      Participant
    • #118017
      Frenchysacha
      Participant

      Les beatles à la sauce JM Jarre

    • #118068
      4JB
      Participant

      Que dire de la coiffure de Ringo Starr lors des premières séances photo ? Bon, il venait d’arriver…

    • #118070
      ALLIGATOR
      Participant

      Le côté Hurricanes était encore de mise pour lui.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #118073
      4JB
      Participant

      Oui, comme on le voit sur la photo pour le premier LP :

      Marrant, on semblait reprocher à Pete Best de ne pas avoir adopté la coiffure des 3 autres, Starr fait la transition.

    • #118077
      ALLIGATOR
      Participant

      Pas faux.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #118206
      4JB
      Participant

      En été 1969, John Lennon confiait aux reporters spécialisés de la presse britannique que les Beatles étaient en pleine forme, que l’album à venir (Abbey Road) en serait la preuve. Que le projet ‘Get Back’ allait aboutir à un beau résultat, tant musical que filmé.

      Par contre, déjà, il déplorait le peu d’intérêt quant aux créations Ono, voyez plutôt : Lennon considérait les expérimentations arty de -hum- LennonOno bien plus importantes que James Taylor, qui venait de publier son album sur Apple.

      Et ?

      John Lennon aurait pu écouter les belles compositions de James Taylor, elles perdurent alors que les singeries onoexperimentales n’amusent plus que « les fans« . Qui, de toute manière, n’écoutent jamais ces « documents d’époque ».

      Quelque part, c’est moche. Mais les Beatles ’65 nous disent que, oui, chiant, mais run for your life.

    • #118207
      4JB
      Participant

      Tiens, pourquoi ne pas créer un sujet ‘Run For Your Life’ ? Etonamment, elle est riche à divers niveaux.

    • #118224
      4JB
      Participant

      – 1969 (suite) –

      En septembre 69, Harrison confie ceci au New Musical Express : « J’ai composé une chanson en 1966, ‘Art of Dying’, je pensais alors qu’elle allait trop loin. Maintenant, il est temps de l’enregistrer. » Il s’agit donc d’une chanson « pour les Beatles », créée au temps de Revolver, prévue pour ce qui devait suivre ‘Abbey Road’. Le résultat, peu convaincant (maudit Clapton, satané Spector) apparaît sur ‘All Things…’ C’est vrai que, bon sang, on entend le George ’66 ! En tendant l’oreille.

    • #118226
      Eric
      Participant

      Bonjour 4JB
      Je trouve Art Of Dying très convaincante sur la version d’All Things Must Pass.
      En 1966, Harrison semble être en verve tout de même, car il avait également composé Isn’t A Pity Je crois, mais qui sera écartée, on se demande bien pourquoi ; I Want To Tell You est sympa, mais n’a pas le même potentiel, et Harrison peut remercier McCartney du formidable boulot qu’il abat sur sa chanson pour la rendre plus excitante. Elle aurait pu être très terne

    • #118248
      Matthieu
      Participant

      J’ai revu hier le film ‘Eight Days A Week – The Touring Years’, que je n’avais vu qu’une seule fois à sa sortie en 2016.

      Eh bien, énormes déceptions :
      – peu d’images/scènes vraiment inédites, alors que dans mon souvenir il y avait eu une grosse campagne de récupération d’images/vidéos à travers le monde.
      – les scènes colorisées: là c’est franchement l’horreur. Par exemple l’extrait live Washington ’64 ou une conférence de presse, les Beatles ont la peau orange, c’est pas beau à voir.
      – l’impression qu’on a construit un film autour de rien, tout est survolé, juste une succession d’extraits live et de témoignages plus ou moins pertinents. Le film n’apporte rien, aucun regard, aucun axe d’approche.

      Si c’est à peine un film grand public, ce n’est définitivement pas un film pour les aficionados.

      La seule séquence super se trouve dans les bonus, et dure 12 minutes : 5 prestations live, entières. Ça c’était super cool !!

      En conclusion, quitte à publier un document vidéo sur les années tournées des Beatles, je n’aurais publié que le concert, restauré, au Shea Stadium*, ainsi que la séquence décrite ci-dessus.

      J’accepte parfaitement qu’il n’y ait pas grand chose d’exploitable, mais ce qui en a été fait n’est pas acceptable.

      *Au finish, on l’attend toujours alors qu’il fut diffusé au cinéma, avant certaines projections du film!

    • #118250
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour Matthieu!,

      Je pense qu’on ne pouvait s’attendre à mieux avec un réalisateur comme Ron Howard. Je pense que Apple souhaitait ce genre de documentaire grand public. Howard, un réalisateur docile et inoffensif, a bien répondu à la commande. Car c’est justement un film de commande.

      Si il y a un aspect positif à tirer de ce documentaire, c’est qu’il aura servi de justification pour enfin publier le CD live The Beatles at the Hollywood Bowl.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118253
      Matthieu
      Participant

      En effet Alain, avec les pochettes assorties.

      Côté audio, on pourrait râler un peu aussi:
      – ok pour une réédition de l’Hollywood Bowl, avec la même tracklist qu’en 1977, mais dans ce cas, j’aurais aussi conservé la pochette d’origine, bien plus adéquate.
      – et un produit plus pour les aficionados : un double avec les 2 concerts entiers de 1964 et 1965.

      A la place, on se retrouve avec un disque à la pochette douteuse, bien marketing pour accompagner le film, et quelques bonus en guise de miettes.

      Je donne peut-être l’impression de souvent râler, mais encore une occasion manquée.

    • #118257
      oxymel
      Participant

      Bonsoir Mathieu ,bonsoir Alain
      Je partage l avis de Mathieu thé Touring years est une occasion manquée cela n a pas été un grand succès populaire alors que c était le but de toucher le plus grand nombre
      comme trop souvent avec Apple on veut toucher le plus de gens et vendre le plus mais on ne veut pas prendre de risque sur le fond

      Je partage l avis d Alain le seul point positif c est la reedition de l album .
      J ai l album que j adore comme l original et je n ai pas acheté le dvd
      Donc je crains le pire pour Let it be .

    • #118258
      4JB
      Participant

      Hum hum,

      Il s’agit là d’un groupe à fort potentiel commercial. Demander à un Ron « bankable » Howard d’assembler le live des Beatles, n’est-ce pas logique ?
      De toute manière, le monstre principe est de toucher la monstre audience. Lennon disait « nous voulions rivaliser Goffin-King, puis Cochran, Buddy Holly, avant de devenir plus énormes qu’Elvis ». Et voilà.

      Réjouissant, les Beatles sont toujours là au XXIe, c’est entretenu, il y a du travail autour. Après, on peut regretter que les plus de 25 ans n’aient pas envie de sniffer les Yardbirds, les Kirkbys, les 1000 autres. En voilà un :

      Oh et puis non.

    • #118259
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour à tous!,

      C’est vrai que j’aurais aussi apprécié une réédition de la pochette originale du Hollywood Bowl. Mais il appert qu’Apple voulait que le tout tourne autour du film. Donc, une image similaire pour un CD live. Comme ça, on donne une friandise aux « vieux » fans qui réclamaient la publication en CD de cet album.

      Cher 4JB, dans un sens il y a, en effet, une certaine logique de prendre Howard pour un produit destiné au « grand public » et les millénariaux. Malgré tout, je pense que Scorsese, un habitué de ce genre de projet même si celui sur Harrison a l’air d’avoir été fait sur le pilote automatique, aurait été la personne tout indiqué pour ce documentaire.

      Et si ça n’a pas marché autant que prévu, c’est peut-être explicable par le fait que la fréquentation des salles de cinéma est en chute libre depuis quelques années et que les millénariaux regardent les films en streaming ou sur leur ordinateur. Il fallait avoir des attentes plus modestes en ce qui concerne une sortie en salle.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118271
      4JB
      Participant

      Les Beatles ont-ils raté des trucs ?

      Non, pas des chansons, même si certaines (Thank You Girl, Ob-La-Di…) ne sont guère exaltantes.

      Non. La question est ailleurs.

      Depuis leurs débuts, les 4 n’ont eu cesse d’évoluer, être à l’écoute des tendances, les mettre en magasin. Sans jamais une seule seconde de retard, quitte à être aux avant-postes, ‘Strawberry Fields Forever’ pour exemple.

      Oui mais.

      Le funk, la musique soul ? Ok, ‘Got To Get You Into My Life’, sauf que ce n’est guère funky, malgré l’excellence de la composition. En fait, les arrangements renvoient à ceux de l’Eurovision ‘1965, pas grand chose à voir avec, par exemple, les foudroyances d’un James Brown à la même époque. Ou d’Otis.

      Juste après ‘Pepper’s’, ‘Lady Madonna’ (il FAUT l’entendre en mono) reprend la main. Sauvés !

      Et alors ?

      En 1969, King Crimson et Led Zeppelin prennent la main alors que Lennon laisse tomber, que McCartney déprime. Les nouveaux groupes sont là.

      Oui mais avant la débâcle ?

      Les Beatles ont raté le rock décadent du Velvet, le protopunk des Stooges, pas voulu de Woodstock non plus. Lennon avait pourtant proposé ‘Cold Turkey’ à Paul, George et Ringo. C’est là que ouille.

      Autre chose : aucun des ex-Beatles ne sera plus jamais au sommet d’une tendance.

    • #118273
      Laurent
      Participant

      « Les Beatles ont raté le rock décadent du Velvet, le protopunk des Stooges, pas voulu de Woodstock non plus. Lennon avait pourtant proposé ‘Cold Turkey’ à Paul, George et Ringo. C’est là que ouille »

      Raté ?
      On l’a échappé belle plutôt !!!

    • #118274
      oxymel
      Participant

      Bonsoir JB
      Si les ex Beatles n ont plus jamais été au sommet d une tendance il en est de même pour beaucoup d autres :Elvis ou Jackson une fois passée leur décennie de domination sont rentrés dans la légende figes avec leur passé ,idem pour les Stones .
      On peut toutefois noter plutôt des Come Back réussis ,pour les ex je crois que seul Georges en 87 avec cloud nine suivi en 89 par les travellings y est parvenu ,il y en eu bien d autres dans l histoire de la pop :Santana ou Indochine en sont de bons exemples
      Bon we

    • #118275
      4JB
      Participant

      « Les Beatles ont raté le rock décadent du Velvet, le protopunk des Stooges, pas voulu de Woodstock non plus. Lennon avait pourtant proposé ‘Cold Turkey’ à Paul, George et Ringo. C’est là que ouille »

      Raté ?
      On l’a échappé belle plutôt !!!

      Kipling a écrit, de mémoire, que rien n’est résolu tant que le résultat est boiteux. Un peu comme les histoires d’amour au finish trouble, ‘Cold Turkey’ en oriflamme.

    • #118276
      los paranoias
      Participant

      Tout de même, Abbey Road marque son époque, et les suivantes. Maintenant, Cold Turkey par les Beatles, ç’aurait eu du chien, un bon gros nonos musical pour virer vers les 70s. Z’ont manqué de flair, ou d’entente, d’empathie dans l’écoute d’autrui.
      Lorsque je réécoute Happiness is a warm gun, la première partie est d’un sacré tonneau, du surréalisme poisseux, un climat lourd, étrange, et envoûtant. Le rock »adulte » selon Lennon ? Et Year Blues, quel son, quelle puissance, quel désespoir ! Une piste qui aurait méritée d’être suivie, et un morceau, pardon, qui à l’écoute vieillit mieux que Led Zep.

    • #118277
      Eric
      Participant

      Bonsoir JB
      Si les ex Beatles n ont plus jamais été au sommet d une tendance il en est de même pour beaucoup d autres :Elvis ou Jackson une fois passée leur décennie de domination sont rentrés dans la légende figes avec leur passé ,idem pour les Stones .
      On peut toutefois noter plutôt des Come Back réussis ,pour les ex je crois que seul Georges en 87 avec cloud nine suivi en 89 par les travellings y est parvenu ,il y en eu bien d autres dans l histoire de la pop :Santana ou Indochine en sont de bons exemples
      Bon we

      Bonjour
      C’est vrai que ce comeback d’un George Harrison sur lequel pas grand monde n’aurait misé le moindre kopeck alors, est en quelque sorte très tendance à la fin des années 80.
      Musicalement j’entends, avec ce son rock FM, dans l veine des bangles et de ces sortes de groupes.
      Sinon, e’ 1970/71, Harrison, toujours, n’est-il pas i’ peu la figure de proue d’un genre éphémère : Le Mantra Rock? 😉

    • #118278
      4JB
      Participant

      C’est vrai que ce comeback d’un George Harrison sur lequel pas grand monde n’aurait misé le moindre kopeck alors, est en quelque sorte très tendance à la fin des années 80.

      Le grand retour de George Harrison arrive pile poil : le film ‘La Bamba’* triomphe, comme la reprise du titre par Los Lobos, succès monstre. Le tube ‘Got My Mind Set On You’**, de veine analogue, se place en pole position pour séduire le grand public. D’autant qu’Harrison, bien coaché, laisse tomber les effets vocaux pleurnichards pour revenir à sa manière ’60s, claire et nette. Foudroyante réussite. Comme quand les Beatles emboîtaient le pas à Fleetwood Mac (Albatross>>Sun King, juste un exemple, il y a des dizaines d’autres évidences), George Harrison se distingue. Oui, mais dans un certain classicisme fraîchement repeint. Bravo toutefois, nous étions alors à 20’000 lieues au-dessus de ses précédentes productions, et loin devant un Macca largué ou un Ringo démoli.

      * Biopic autour de Ritchie Valens
      ** Une reprise d’un petit hit ‘1962, pas une compo d’Harrison

    • #118281
      4JB
      Participant

      En janvier 1970, les Beatles (sans Lennon) sont en studio pour enregistrer ‘I Me Mine’. Ce n’est pas la première fois que le groupe n’est pas au complet, c’était déjà le cas en 1965. Y eut-il d’autres chansons répétées (ou en mode jam) par le trio, ce 3 janvier ?

    • #118282
      4JB
      Participant

      Qui joue de la basse sur ‘She Said She Said’ ? Les vocaux semblent être le fait de Lennon/Harrison, McCartney y participe-t-il ? Difficile à dire. Ce 21 juin 66, il y eut dispute, dit-on. Et c’est vrai que la basse… Des avis ? Des infos ?

      • #118286
        los paranoias
        Participant

        Sur She said She said, ce serait Harrison sur une basse Burns, et pas de participation de Paul (source Wikipedia…)

    • #118285
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      Dans mon souvenir, je crois qu’en janvier, en plus de I Me Mine, les Beatles ont finalisé la chanson Let It Be pour sa sortie en 45t.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118289
      Eric
      Participant

      Qui joue de la basse sur ‘She Said She Said’ ? Les vocaux semblent être le fait de Lennon/Harrison, McCartney y participe-t-il ? Difficile à dire. Ce 21 juin 66, il y eut dispute, dit-on. Et c’est vrai que la basse… Des avis ? Des infos ?

      Bonjour 4JB
      D’après mes souvenirs, Harrison joue la basse, je crois qu’il en parle dans le livre Anthology, a moins que ce ne soit McCartney dans le livre avec Barry Miles.
      En tout cas, il y avait bien eu une petite facherie et McCartney ne s’est pas présenté pour la séance, laissant les autres se débrouiller sans lui. C’est donc Harrison qui joua la partie de basse.

    • #118290
      Eric
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      Dans mon souvenir, je crois qu’en janvier, en plus de I Me Mine, les Beatles ont finalisé la chanson Let It Be pour sa sortie en 45t.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

      Bonjour Alain Lacasse
      Je crois que c’est la version album qui a été finalisée à cette occasion, Harrison réenregistrant son solo de guitare, très différent de la version 45 tours.
      Mais je peux me tromper 🤔

    • #118291
      4JB
      Participant

      EN EFFET.
      Il y a 3 solos d’Harrison pour le ‘Let It Be’ utilisé* (singles, album…) : l’original du 31 janvier 69, un autre en avril et le dernier de janvier 1970. Mais à la base, c’est toujours la version enregistrée le 31.1 qui est employée, même dans le piteux ‘Let It Be…Naked’, où on a cru bon de corriger ce qui n’avait aucune raison d’être corrigé.

      * Single, album, mais aussi ‘…Naked’, tout est basé sur l’interprétation du 31.1.69.

    • #118297
      Eric
      Participant

      Bonjour 4JB
      Je ne comprends pas, le solo du 45 tours et celui du Let It Be Naked sont bien les mêmes, c’est entendu, mais celui de la version album est bien différent. N’est ce donc pas celui de janvier 1970 dont ce serait servit Phil Spector? 🤔

    • #118298
      4JB
      Participant

      Bonjour 4JB
      Je ne comprends pas, le solo du 45 tours et celui du Let It Be Naked sont bien les mêmes, c’est entendu

      Et bien non !

    • #118299
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour à tous!,

      En ce qui concerne les enregistrements supplémentaires pour la chanson Let It Be en janvier 1970, ce n’était pas uniquement un travail pour le solo de guitare. Je crois qu’on a ajouté une autre piste de basse et on a enrichi la piste des harmonies vocales. C’est d’ailleurs à cette occasion que Linda y est allée de sa contribution. Possible aussi que George Martin y ait rajouté une piste de violoncelle pour le dernier refrain.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118311
      4JB
      Participant

    • #118312
      Fabulous
      Participant

      Une des plus belles reprises à ma connaissance, sans parti pris aucun. La voix de Paul, dès les premières notes, claque comme du cristal, un pur diamant brut, un joyau ce morceau. Peut-être une des plus performances vocales de l’histoire du rock, en tout cas dans le top ten.
      Tiens, d’ailleurs JB, quelles seraient pour toi, hors Beatles (ce qui avait fait l’objet d’un topic dans le précédent sous-marin), les plus belles performances vocales rock. On imagine dans ce classement Little Richard, Elvis, Freddy Mercury, Janis Joplin, Joe Cocker, Robert Plant, Bon Scott, Beth Hart, Amy Whinehouse, etc….Ton top Ten, quoi ?

    • #118325
      4JB
      Participant

      Et bien, mon top 10 n’inclue aucun des noms cités. Par exemple, j’ai horreur de Mercury. Magnifique chanteur, là n’est pas la question. Joplin ? Superbe, de là à l’écouter…
      Non.
      En réalité, j’aime les chanteurs « de groupe », Lennon avec les Beatles, Brilleaux avec Dr Feelgood, Ray Davies, Weller avec les Jam, etc. etc.
      Là, on parle d’un ensemble, du rock anglais. Les vocalistes sont une part, pas l’essentiel. Tiens, Paul Rodgers avec les Free, extatique. Peu après. avec Bad Co ou en solo, juste un bon chanteur. Bravo, sauf que…

    • #118326
      ALLIGATOR
      Participant

      Weller faudra m’expliquer…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #118328
      4JB
      Participant

      Weller faudra m’expliquer…

      Expliquer ?
      C’est juste une affaire de ressenti personnel. Paul Weller, avec les Jam, se fond (guitare et voix) dans la synergie du vaillant trio. Le bassiste -Bruce Foxton- lie ses parties vocales à celles de Weller, tout comme il fusionne sa basse avec les guitares nerveuses du leader. Ecouter ‘All Mod Cons’ et/ou ‘Sound Affects’, cette REcréation turbulente du rock-R&B des mods ’60s.
      En solo, Paul Weller se distingue souvent en tant que chanteur. Mais c’est différent, la notion de « groupe anglais » n’est pas un mythe.

    • #118334
      4JB
      Participant

      @Fabulous

      Oui, le Long Tall Sally par les Beatles tient du prodige. Oui, McCartney incendie. Et puis Jerry Lee. Moins flamboyant mais encore plus énervé, au Star Club de Hambourg, en 1964 également. Les Anglais* assurent le beat,

      Bon sang, quelle chanson !

      * Les Nashville Teens sont britanniques, malgré ce patronyme vaguement ridicule.

    • #118337
      4JB
      Participant

      Gros article (8 pages) consacré à ‘All Things Must Pass’ dans le dernier Mojo. Avec, en encadré les travaux (ex-)Beatles de 1970 :

      Pour mon insignifiante part, aurais mis une étoile de plus à ‘Sentimental Journey’ et deux de moins au navrant ‘Beaucoups of Blues’, malgré la splendide photo qui orne la couverture.

    • #118341
      Sim
      Participant

      Je constate avec plaisir la rehabilitation de mccartney 1****(son meilleur album solo ? Oui pour moi)
      Mis au ^m niveau que le Lennon POP.****

    • #118369
      Fabulous
      Participant

      Je constate avec plaisir la rehabilitation de mccartney 1****(son meilleur album solo ? Oui pour moi)
      Mis au ^m niveau que le Lennon POP.****

      Egalement. Cela dit, les dires des critiques, comme celles des politiques, n’engagent que ceux et celles qui en tiennent compte…..
      Je cite souvent Ram, et notamment sa critique dans le bouquin de Carr et Tyler, au vitriol, comme exemple du peu de cas que j’accorde aux critiques. Si elles rejoignent mon sentiment, tant mieux, sinon, peu m’importe….Là encore, dans ce même bouquin, la critique de Red Rose Speedway était beaucoup plus flatteuse alors que sincèrement cet album, comparé à Ram, ne tient pas l’écoute : au bout d’un quart de face, je zappe, non pas qu’il soit réellement mauvais mais il est à mon goût sans saveur.
      Donc McCartney réhabilité au niveau de POB est conforme à mon impression toute personnelle, mais je situe les deux **** à un niveau en dessous de Ram ***** qui est pour moi l’égal de ATMP de George. A chacun ses goûts

    • #118370
      Laurent
      Participant

      Un peu de controverse et puis ce n’est que mon modeste point de vue pas une vérité.

      Écouter POB en 2020……
      Rahhhhhh !
      Dure épreuve à n’en pas douter.
      La thérapie à la mode du charlatanisme Janov, non merci et sans façons aucune.
      Reconsidérons l’objet.
      Les pénibles et roboratifs Mother, I found Out ou Well, well, well.
      Un Love, crétin.
      Un Working class hero qui n’arrive pas à la cheville d’un Dylan calibré petite année.
      Et pour la sincérité, on repassera.
      Pop gentillette (Look at me, Hold on), on montre d’un cran avec Isolation ou Remember qui n’officie pourtant pas dans la cour des chefs d’œuvre.
      Reste God même si aujourd’hui le texte prête à se fendre la poire.
      Tout cela manque d’humour et d’humilité.
      Furieusement indigeste et franchement daté.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par Laurent.
    • #118372
      4JB
      Participant

      Les pénibles et roboratifs (…) I found Out ou Well, well, well.

      Ah ces deux-là, presque jumeaux, ne sont guère attrayants, on dirait des maquettes. Surtout à cause de la guitare (volontairement ?) bâclée. Penser que, l’année précédente, Lennon faisait preuve d’un remarquable toucher in ‘I Want You (She’s So Heavy) et délivrer là du si maigrelet tient de l’effarement. D’autant que les compositions tapent elles aussi dans le chétif.
      Mais bon, la luminosité simple des autres chansons éclairera encore dans 500 ans. On parie ?

    • #118455
      4JB
      Participant

      Fait rare :

      Du début à la fin, les parts chantées sont clairement définies chez les Beatles. Même si le lead vocal peut être partagé (in ‘ A Hard Day’s Night’ ou ‘Any Time At All’ par ex.), John, Paul (ou George) chantent leurs parties lead du début à la fin. Sauf s’il s’agit de sections différentes, le passage McCartney de ‘A Day in The Life’, par exemple.

      Euh ?

      Imagines-tu Harrison reprendre le 2ême pont de ‘Two of Us’. Par exemple. Ou McCartney terminer ‘Sexy Sadie’ ?

      Et pourtant, écoute ‘Magical Mystery Tour -la chanson’, John Lennon, contre toute attente, se substitue à Paul McCartney au finish. Ce n’est pas un simple partage, mais une subtile alternance. Et ceci bien avant la production finale, il suffit de se référer à l’acétate.

    • #118456
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4 JB!,

      Tu oublies Day Tripper. Les couplets sont chantés en lead par Paul mais les refrains sont interprétés par John. Dans le cas de We can work it out, c’est le contraire. Paul chante les refrains et John les couplets.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par Alain Lacasse.
    • #118460
      4JB
      Participant

      Bonjour 4 JB!,

      Tu oublies Day Tripper. Les couplets sont chantés en lead par Paul mais les refrains sont interprétés par John. Dans le cas de We can work it out, c’est le contraire. Paul chante les refrains et John les couplets.

      Oui, mais c’est sytématique. Tandis que dans ‘Magical…’, John reprend une partie vocale assurée par McCartney dans tout le reste de la chanson.

    • #118461
      Alain Lacasse
      Participant

      D’accord. Mais il y a tout de même des harmonies vocales de Paul à la fin de chaque strophe du dernier couplet.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118477
      Eric
      Participant

      Bonjour
      Il y a également le cas de Help, avec les chants de McCartney et Harrison s’entrelacent avec celui de Lennon, créant comme « une chanson dans la chanson »

    • #118478
      4JB
      Participant

      Bonjour
      Il y a également le cas de Help, avec les chants de McCartney et Harrison s’entrelacent avec celui de Lennon, créant comme « une chanson dans la chanson »

      On nomme cette manière (ou technique) le contrechant, c’est usité depuis fort longtemps, très ancien, je ne saurais dire le siècle. Au XXe, durant les 50s, les groupes de doo-wop ont largement appliqué le contrechant à la pop.

    • #118479
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      En effet, rajoutons aussi les chansons à succès de la grande époque Motown des années 60, notamment les Supremes.
      Aussi, les Beach Boys comme dans I just wasn’t made for these times sur l’album Pet Sounds en 1966.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118480
      4JB
      Participant

      Et ‘You Know My Name’ alors ?

      Débuté en 67, fini en 69. Lennon avait même proposé de le publier sous libellé ‘Plastic Ono Band’.
      Histoire connue, mais.
      Qui chante quoi dans cette aimable farce ?
      Le début, en lead, est le fait d’un McCartney au pic de sa forme.
      Entend-on la voix d’Harrison dans la version finale ?
      C’est sur ‘Anthology 2’ que l’on découvre -officiellement- la version intégrale, non éditée, de ‘You Know My Name (Look Up the Number)’.

    • #118646
      4JB
      Participant

      Tiens, jamais vu cette photo d’amateur où Pattie Boyd fait son apparition (tournage de ‘A Hard Day’s Night’) :

    • #118648
      Hugues
      Participant

      I me mine. Janvier 1970 ?

      Last time

    • #118685
      Mcbuty
      Participant

      jamais vu cette phote!!! Merci!!! vu les look on a bien l’air d’être en janvier 1970.

    • #118688
      4JB
      Participant

      Tiens, avez-vous déjà entendu l’impeccable reprise de ‘Love You To’ par Cornershop ? Fidèle, mais ‘moderne‘, bien sentie, dans le mille:

    • #118718
      Mcbuty
      Participant

      excellent, ils avaient déjà en 1997 sur le sympathique  » When I Was Born for the 7th Time » fait une reprise de Norwegian Wood.

    • #118771
      4JB
      Participant

      Tiens, en passant, me suis pris ceci (pas encore lu) :

      Il s’agit en fait des rédacteurs du Rolling Stone US, d’une traduction d’un hors-série paru chez l’Oncle Trump. Il y a tout un chapitre consacré à la séparation du groupe, aurons-nous droit aux bons vieux clichés ou à un avis pertinent, éclairé ?

      (à suivre)

      P.S. On note les navrantes accroches en couverture : Numéro collector, Le guide ultime. Ahlala.

    • #118776
      4JB
      Participant

      Extrait de ci-dessus :

      Amusant commentaire de Graham Nash dans ce HS:

      Ça vous dit quelque chose ? Bah, cet homme Graham Nash, c’est un témoin, un artiste, une force vive des 60s (et 70s aussi). Son avis peut être dédaigné, sous-estimé, il est toutefois digne d’intérêt.

    • #118778
      4JB
      Participant

      Oui oui, ces trucs de la BBC.
      Comme s’il s’agissait de miettes, de misères destinées à boucher les trous, genre bal de village avec Les Cyclonistes et leurs danseuses.
      Pas du tout. Les 4 Beatles y mettent tout leur cœur, Lennon s’improvise guitare soliste s’il le faut.
      Bien évidemment, nombre des plages de cette anthologie ‘Pop Go The Beatles’ se retrouve sur les BBC officiels mais pas tous. Le son est généralement bon, gros livret de 32 pages au format long box.
      Il ne s’agit pas d’allumer sa pipe après avoir fermé les volets, « tiens, je vais m’en vais écouter un 33 tours des Beatles », oulah non. Mais bien d’entendre 4 garçons soudés, fiers et forts.

    • #118835
      4JB
      Participant

      Quelques bricoles pas forcément des plus connues :

      – Dig It (sur ‘Let It Be’) est signée Lennon-McCartney-Harrison-Starkey
      – En juillet 67, les Beatles décident d’acheter une île grecque juste pour eux. Ce sera finalement fait, mais trop tard, les garçons se sont séparés entre deux.

      – Il y avait un projet où les 4 seraient les vedettes d’une version filmée du ‘Seigneur des Anneaux’, avec Kubrick comme réalisateur.
      – Le premier LP, Please Please Me, 14 chansons, n’a pas été enregistré en un seul jour, mais seulement 10 des 14 titres y figurant.
      – George Martin n’a pas produit P.S. I Love You, c’est Ron Richards, futur producteur des Hollies, qui s’en est chargé.
      – En 2010, le magazine officiel du Vatican place ‘Revolver’ en tête de son Top 10 Pop.

    • #118836
      4JB
      Participant

      Amusant :

      Pour son numéro d’août 1967, SLC fait retoucher une photo où la moustache de McCartney a été, hum, rasée. Des lustres avant Photoshop.

    • #118837
      4JB
      Participant

      Le saviez-vous ?

      En Inde, les disques des Beatles étaient, jusqu’en 1968, pressés en 78 Tours. Oui, le vieux format, abandonné en occident depuis un bon bout de temps.

      Anecdotique, oui, mais réel. Ça donne un aperçu…

    • #118848
      4JB
      Participant

      En mars 1960, Stuart Stucliffe propose un nouveau nom au groupe, alors provisoirement nommé Johnny and The Moondogs : Beatals.
      Non non, ce n’est pas une erreur de frappe, Beatals…

    • #118851
      4JB
      Participant

      Avant de se faire rabrouer, ratatiner, par les gros malins du forum Yellow-Sub, Jérôme Soligny en fit partie. C’était il y a une dizaine d’années.
      Et alors ?
      Jérôme Soligny, de Rock&Folk, est un témoin, un rédacteur de référence, il a croisé tout le monde*.
      Et alors QUOI ?
      Dans le dernier R&F, il écrit : « En matière de rock’n’roll, une seule règle est d’or, ne jamais se fier aux apparences ».
      Qu’en est-il des amateurs de John, Paul, George et Gringo ?
      Les apparences, entretenues, ne sont-elles pas un espèce de vernis ?

      * dont McCartney, pour rappel.

    • #118852
      4JB
      Participant

      Au dos de ‘Rubber Soul’, on lit ceci :

      Mais, entend-on réellement John Lennon dans les parties vocales ? Peut-être dans les harmonies des mots « you won’t see me ». Mais dans les chœurs ? Les fameux oouuh-la-la, approximatifs ? Ne serait-ce pas George Harrison qui assure -le mot est fort- les « deux voix » ?

    • #119006
      4JB
      Participant

      A paraître en septembre, triple album (mini-prix), les fabs revisités par groupes et artistes 60s et 70s :

      http://www.cherryred.co.uk/product/looking-through-a-glass-onion-the-beatles-psychedelic-songbook-1966-72-various-artists-3cd/?mc_cid=7548bc2bd5&mc_eid=d5946ba35d

    • #119023
      4JB
      Participant

      A part ça

      Hank Marvin (The Shadows) est peut-être le premier guitar-heroe britannique. On aurait ricané il y a peu, mais certaines évidences finissent par attraper la lumière.
      Euh ?
      Dans le dernier Uncut, Hank déclare : « Paul McCartney a dit qu’il était mon fan N°1, mais je pense qu’il mentait juste pour impressionner ma famille. »
      N’est-ce pas adorable ?

    • #119026
      ALLIGATOR
      Participant

      Il suffit juste de regarder le clip de Coming Up.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119032
      4JB
      Participant

      Il suffit juste de regarder le clip de Coming Up.

      On a cru souvent que le Mc singeait Buddy Holly. Normal.
      Hank Marvin, avec les Shadows, est un modèle européen. Car son groupe n’a pas, du côté de 1960, réussi à s’implanter aux USA.
      Mais !
      Mais, en France, Hank Marvin fera des centaines d’émules, les groupes instrumentaux prolifèrent, les Fantômes, les Guitares du Diable… Et ce, avant la british invasion de 1964.
      Accessoire ?
      Si tu le considères ainsi, repose en paix.

    • #119033
      4JB
      Participant

      Bien sûr, il ne peut être maintenant que question de ‘Beatle Bop’.
      Hein, quoi ?
      Le titre original de ‘Cry for A Shadow’, 1961, signé Harrison-Lennon.
      On a cru longtemps qu’il s’agissait d’une parodie moqueuse, pourtant, à Hambourg, ‘Apache’ faisait occasionnellement partie du répertoire des Beatles.

    • #119039

      Bien sûr, il ne peut être maintenant que question de ‘Beatle Bop’.
      Hein, quoi ?
      Le titre original de ‘Cry for A Shadow’, 1961, signé Harrison-Lennon.
      On a cru longtemps qu’il s’agissait d’une parodie moqueuse, pourtant, à Hambourg, ‘Apache’ faisait occasionnellement partie du répertoire des Beatles.

      Si ce morceau avait eu du succès, peut-être John et George auraient continué à composer ensemble, et on aurait eu Paul composant seul, comme George dans la vraie vie. Yesterday signée « McCartney » tout simplement ou… refusée par le groupe comme les chansons de Ringo, puis l’explosion avec Hey Jude, Get Back, Let it Be… et un triple premier album en 1970!

    • #119042
      4JB
      Participant

      Pfff.
      C’est juste ‘Beatle Bop’, une bricole à la Shadows. Si tu veux entendre le vrai truc, penche-toi sur les Shadows, Duane Eddy, les Ventures, pousse jusqu’aux Spotnicks. Passé le cap, tu ne penses même plus à George Harrison.

    • #119043
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      A ta liste, tu pourrais rajouter Dick Dale.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #119044
      4JB
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      A ta liste, tu pourrais rajouter Dick Dale.

      Quel fabuleux guitariste,
      Allez, ajoutons Link Wray et nous entrons là dans la grande cathédrale.

    • #119045
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour 4JB!,

      J’y avais pensé pour Link Wray mais j’hésitais.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #119046
      ALLIGATOR
      Participant

      Je parlais bien de Hank Marvin concernant le clip.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119048
      4JB
      Participant

      Tiens, aviez-vous vu passer ce coffre célébrant le 50e anniversaire de ‘A Collection of Beatles Oldies’ ? Un CD et deux DVD :

    • #119466
      4JB
      Participant

      En février 1968, dernière image où l’on voit les 4 Beatles sans* barbe ni moustaches :

      * tous les 4 glabres.

    • #119468
      4JB
      Participant

      C’est quoi ce truc, un bootleg des Beatles ?

      Pas du tout. Il s’agit d’un album original publié en 1973 par Spark. Quelques garçons doués se la jouent manière Fab Four, super chansons, parfaitement enregistrées, le résultat est des plus bluffants. Excellent remastering pour l’édition CD de Rev-Ola (2005).

    • #119487
      4JB
      Participant

      —-suite—-

      Hum hum, je sais bien comme ça va, ne pas élargir, refuser gentiment ce qui n’a pas été effleuré par un des Quatre.
      Hormis peut-être un tube des Tears For Fears pour ses réminiscences et parce que c’est usiné popu. Très bien, d’alleurs.

      Et si Lennon avait tâté du banjo en 64-65 ? Tiens donc, du banjo ?
      Essaye de checker ‘Gone Gone Gone’ (The Liverpool Echo), et, pour peu que la musique passe avant tes idoles, tu entendras ce que les Beatles auraient pu faire. Pas un Top5, non mais une face B en forme olympique.

    • #119489
      4JB
      Participant

      A la une du dernier Mojo :

      13 pages tournant autour de ‘Rubber Soul’, des photos et articles connexes (la version US de l’album, par exemple).

    • #119491

      C’est quoi ce truc, un bootleg des Beatles ?

      Pas du tout. Il s’agit d’un album original publié en 1973 par Spark. Quelques garçons doués se la jouent manière Fab Four, super chansons, parfaitement enregistrées, le résultat est des plus bluffants. Excellent remastering pour l’édition CD de Rev-Ola (2005).

      Je découvre, c’est pas mal du tout. Un poil Rutles parfois, mais jamais complètement pastiche, notamment grâce aux voix.

    • #119492
      4JB
      Participant

      Je découvre, c’est pas mal du tout. Un poil Rutles parfois, mais jamais complètement pastiche, notamment grâce aux voix.

      Nous sommes en 1973, bien avant l’ère des pastiches, du parodique. Pas de roucoulades en hommage à non plus. Le truc, c’est juste proposer un pack que les Beatles auraient pu créer. Tiens, prenez ‘Not Not Again’, oulah, on dirait l’intro d’une reprise sur ‘With The Beatles’. Et arrive la chanson, accroche tellurique dès l’entrée des voix.
      Ecoute deux fois ‘Not Not Again’, elle te trotte dans la tête, tu t’en souviens alors que tu voudrais t’en débarrasser. En général, c’est le signe d’une bonne chanson.

    • #119536
      4JB
      Participant

      Quelques images rarement vues :

    • #119537
      4JB
      Participant

      Curieusement, en novembre 1968, George Harrison a un look Beatle ’65 alors qu’il rend visite à Bob Dylan. Des chansons sont créées, ils se retrouveront plus tard au sein des Traveling Wilburys.

    • #119538
      4JB
      Participant

    • #119664
      4JB
      Participant

      Déjà mis en lumière précédemment : les Beatles n’ont « pas tout fait en premier ». feedback, bandes à l’envers, bruitages sur un disque pop, sitar, etc.
      En 1967, ça semble une nouveauté : faire passer une guitare dans la cabine Leslie. Ah, sont-ils ingénieux, ces garçons et leurs ingénieurs, G. Martin…
      Sauf que, en octobre 1965, le producteur de The Association a cette brillante idée bien avant ‘Pepper’s’ :

      http://www.youtube.com/watch?v=s4Wk1i1dUPI

    • #119665
      ALLIGATOR
      Participant

      Et?…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119666
      ALLIGATOR
      Participant

      Après il s’agit de savoir mettre en forme,mais là…aïe aïe aïe…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119671
      4JB
      Participant

      Et?…

      C’est juste une information. Parce que, non, les Beatles -ni George Martin- n’ont « tout fait en premier ».
      Par exemple, on pétarade souvent que ‘Yellow Submarine’ fut la première chanson pop à incorporer des bruitages. Alors que -ce fut un hit en plus- les Shangri-Las l’avaient fait… en 1964 ! Leader of The Pack, un classique, pourtant.
      Idem concernant les bandes à l’envers, etc. etc.
      Est-ce intéressant ? Ou dérangeant ?
      C’est ce qui s’est passé, on peut fermer les yeux, les oreilles, ça restera ainsi à jamais.

    • #119672
      ALLIGATOR
      Participant

      Ni intéressant ni dérangeant,(sauf que yellow kids je l’aurai préféré en dehors de Flinguevolver…)
      Mais c’est un autre débat.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119673
      4JB
      Participant

      Ni intéressant ni dérangeant,(sauf que yellow kids je l’aurai préféré en dehors de Flinguevolver…)
      Mais c’est un autre débat.

      C’est la vie camarade, on croit que oui et puis non.
      Le sournois « Goûts & Couleurs » n’a aucune importance, désolé.

    • #119674
      los paranoias
      Participant

      C’est étrange, comme tu dévalues les « goûts et couleurs ».

    • #119675
      ALLIGATOR
      Participant

      Chacun ses goûts on va dire…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119676
      4JB
      Participant

      C’est étrange, comme tu dévalues les « goûts et couleurs ».

      Ah bon ?
      Ce que tu aimes toi, n’a pour valeur que 1 divisé par 8 milliards (en gros), idem pour moi ou ton voisin de palier.
      Ce qui ne signifie pas zéro, mas quand même, c’est faible.
      Doit-on tenir en compte (c’est un exemple) des goûts de la population française pour élire Céline Dion -c’est le cas- en tant que championne ?
      Ahem.
      Sinon, on en revient au 1 divisé par 8 milliards. Pourquoi pas ?
      Passé l’assommoir des chiffres, nous arrivons tout droit aux réseaux sociaux, à la photo d’un plat cuisiné ou au partage du dernier clip de ta cousine.
      Mais bon, mettre en exergue, en tant que valeur, une chanson ou peu importe, sous prétexte que tu l’adores, ok.
      Ça ne signifie rien d’autre que ça, qu’il s’agisse de Johnny Hallyday ou de La Compagnie Créole.
      Euh ?
      Pas grand chose à voir avec cet étrange instrument utilisé in ‘Baby You’re A Rich Man’.

    • #119677
      ALLIGATOR
      Participant

      Tiens Johnny le retour…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #119678
      los paranoias
      Participant

      Lorsque je pense goûts et couleurs, je parle de l’émotionnel, ou comment quelque chose vous attrape sans qu’il y ait approche cartésienne, analyse ou tutti quanti. C’est comme ça que les Beatles m’ont eu, tout gamin, et sans pratiquement rien connaître d’eux. Comment dire, un goût vierge de tout, qu’on n’explique pas au moment où l’oreille est charmé.

    • #119680
      4JB
      Participant

      Les expériences personnelles sont enrichissantes, évidemment. A chacun-chacune son parcours in Pepperland.

    • #119686
      4JB
      Participant

      Le saviez-vous ?
      En 1998, McCartney et Youth publient l’album ‘Rushes’ sous le nom de The Fireman. Ces deux appellations descendraient de la chanson ‘Penny Lane, où il est question de « And then the fireman rushes in from the pouring rain, very strange. »

    • #119688
      4JB
      Participant

      A propos de ‘Penny Lane’ :

      Dans le bouquin de la Deluxe de ‘Pepper’s’, il est écrit que le lead vocal a été enregistré par Paul et John. Bon, la voix de McCartney est clairement mixée en avant, mais… Ecoutez la phrase « In summer, meanwhile back », n’entendez-vous pas la voix de John aussi clairement que celle de Paul ?
      Dès lors, écoutez bien tout le reste.

    • #119748
      4JB
      Participant

      Deux pubs de la marque Vox (parmi d’autres) utilisant la notoriété montante des 4 :

    • #119806
      4JB
      Participant

      Une autre, pour Rickenbacker cette fois-ci :

      Comme on le voit, il y a du commerce dans l’air dès 1963-64. Ceci en parallèle des créations musicales, des concerts, films, TV, radio shows. interviews presse, etc. etc.
      Ça vous parle ?

    • #119808
      Sim
      Participant

      Sacré bazar la guitare

      3 micros
      Et un vibrato !

      Pas sur que ce soit le modele de LENNON ?

    • #119809
      Sim
      Participant

      Apres verification sur photos internet
      La rickenbaker le LENNON a bien un vibrato.
      Il ne devait pas l utiliser tres souvent…
      Jeff BECK ou jimi HENDRIX s en sont chargés sur fender

    • #119870
      4JB
      Participant

      Tiens, vous savez certainement que le film ‘Help!’ avait initialement pour titre ‘Eight Arms To Hold You’. Et s’il avait gardé cette appellation? Aurions-nous eu droit à cet album ?

    • #119871

      Et ça aurait évité cette pochette dans la neige qui a dû coûter un bras!

      Pochette plausible qui aurait donné un peu d’avance au groupe sur la mode 67… Mais peut-être que le public n’était pas prêt (trop tôt pour le sitar? il est pourtant déjà présent dans la musique de la BOF US…)… ça allait quand même déjà vite dans les 60’s…

      En tout cas, tu n’as pas perdu la main, JB… ou tu en as huit, toi aussi?

    • #119965
      4JB
      Participant

      Tiens, vous avez remarqué ?
      Si on joint les faces A et B (ou B et A) de certains de leurs 45 tours, on arrive à des petites phrases, ou formules, cohérentes :
      La plus évidente :
      Help, I’m down.

      Mais aussi :
      Can’t buy me love, you can’t do that.
      She’s a woman, I feel fine.
      Penny Leae, Strawberry Fields forever.
      Thank you girl, from me to you
      Get back, don’t let me down.
      Please please me, ask me why.

    • #120036
      rorold
      Participant

      certains titres de l’album A Hard Day’s Night me font penser que Giles Martin semble avoir remix les albums les + importants de la discographie des Fabs !… il a oublié a Hard Day’s Night non ?…. l’album majeur de la Beatlemania ^^

    • #120048

      http://www.cherryred.co.uk/product/looking-through-a-glass-onion-the-beatles-psychedelic-songbook-1966-72-various-artists-3cd/?mc_cid=7548bc2bd5&mc_eid=d5946ba35d

      J’avais remarqué, grâce à mon mug qui aligne les titres de 45t! On a pas fini d’étudier les Beatles, comme tous les grands classiques…

    • #120054
      4JB
      Participant

      Chronique vue dans le dernier N° de Record Collector :

Vous lisez 194 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.