Connaissez-vous l'histoire du Double Rouge ?

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #105799
      Clive LD
      Maître des clés

      … non ?
      Eh bien je viens de publier un petit article sur cette compil des Beatles

      A lire en cliquant ici !

    • #105823
      4JB
      Participant

      Sympa !
      Mini précision : le mix stéréo de la première version britannique n’est pas en fausse stéréo (fake stereo*), mais en vraie, on y entend d’ailleurs Lennon se tromper dans les paroles.

      * celle-ci est fabriquée sur la base d’un mix mono, les Américains en ont fait pas mal, nommée, selon leur procédé, Duophonic.

    • #105826
      Flowers
      Participant

      oui sympa ça…
      L’article passe un peu rapidement sur la « contribution » de George. J’avais entendu que c’était carrément lui qui avait selectionné les titres. A vérifier… Mais dans ce cas là c’est un travail honnete on ne peut pas dire qu’il ait tiré la couverture à lui (pas de « Taxman », pas de « If I needed someone », qui auraient pu y pretendre mais on ne peut pas caser tout le monde, si on met « I Need You » alors il faut mettre « You gonna lose that girl »…).
      Il faut toujours rappeler qu’a une epoque – avant 85-90 en gros – c’est le seul moyen d’entrer a moindres frais dans la galaxie Beatles, une sorte de Bible absolue qu’on emmenait avec soi chez les potes…alors quand j’ai découvert après coup des titres fondamentaux sur les albums originaux (exemple : « Here, There and Everywhere » sur Revolver, ou bien « Blackbird » sur le White, mais aussi pourquoi pas « No Reply » et un « She’s a woman » un peu mesestimés et qui ont fait les belles heures des concerts) je les « relativisais » toujours un peu, car ils n’étaient PAS présents sur la référence qbsolue que représentaient « le Rouge et le Bleu »…
      Et puis bon…le temps faisant et les albums s’accumulant on en vient a relativiser pas mal de choses…

    • #105837
      Clive LD
      Maître des clés

      Content que ça vous plaise.
      J’ai pris un très gros plaisir à faire cet article, notamment à enquêter sur « Alpha et omega » 🙂

    • #106462
      4JB
      Participant

      Oui, mais comme signalé il y a deux semaines, le mix stéréo de la première version britannique n’est pas en fausse stéréo (fake stereo*), mais en vraie, on y entend d’ailleurs Lennon se tromper dans les paroles.

      * celle-ci est fabriquée sur la base d’un mix mono, les Américains en ont fait pas mal, nommée, selon leur procédé, Duophonic.


      L’information actuellement erronée.

    • #106466
      Clive LD
      Maître des clés

      Merci JB 🙂
      Je vais corriger ASAP 🙂
      Au fait je t’ai envoyé un petit MP 🙂

    • #106825
      Clive LD
      Maître des clés

      AU passage, je viens de trouver cette petite vidéo de Manoeuvre sur le double rouge et double bleu… rien de vraiment exclusif comme info, mais intéressant à regarder

      http://musique.orange.fr/videos/clips/les-double-albums-rouge-et-bleu-des-beatles-pourquoi-c-est-culte-monte-le-son-VID0000001f0ab.html

    • #106827
      Mcbuty
      Participant

      Manoeuvre n’aime pas les Beatles et ne les connait pas vraiment ; les titres majeurs du rouge sont pour lui « Yellow Submarine » et « Yesterday » (????) et la photo du bleu a été prise en 1970 (???). Que des clichés montrant qu’il ne maitrise pas du tout le sujet….

    • #107008
      john mama
      Participant

      en même temps manoeuvre a part les stones je me demande s’il s’y connait en rock.
      Sinon à part le sujet sur le double-rouge, l’art de la compilation est difficile et chaque fan est à peu près en mesure de faire sa propre compil. Pour ma part j’ai pas grand chose à dire sur le rouge, par contre le bleu je regrette la présence de obladi-blada et octopus garden

    • #107016
      4JB
      Participant

      en même temps manoeuvre a part les stones je me demande s’il s’y connait en rock.

      Il touche sa bille, et pas qu’un petit peu.
      Si, effectivement, un Manœuvre a pu prendre de haut le rock (hum) généralement gentillet -voire mièvre- des Wings, ce au moment des faits, c’est parce qu’il adore les Stooges, Motörhead, Lynyrd Skynyrd et autres pièces saignantes. A côté, un ‘I’ve Had Enough’ manque quelque peu de chair, de braise et de fumet.

    • #107021
      john mama
      Participant

      ah je vois un anti-Macca primaire

    • #107024
      4JB
      Participant

      ah je vois un anti-Macca primaire

      Ah, que veux-tu, la facette « primaire », celle du rock’n’roll originel, n’est que bien rarement -mais ça arrive- mise en valeur dans les travaux post-Beatles de McCartney.
      Oh, il s’y est essayé, deux albums tentent le back to the roots enfiévré, CHOBA B CCCP et Run Devil Run.
      Que dire ?
      Là, en 2017, ces disques, qui ont été réédités, ont-ils eu un impact sur le public rock, celui qui n’est pas dans le cercle des adorateurs ?
      A chacun(e) de se faire une idée.

    • #107028
      john mama
      Participant

      ouais enfin si McCartney des années 70 ce n’est pas du rock alors ses trois compères sur la même période c’est Dorothée et les Musclés ! Tiens pour te faire plaisir, si je case les wings dans la case rock c’est bien plus grâce à Denny lane et aux frères McCulloch qu’au célèbre gaucher (bon j’engage pas vraiment ma réputation en disant ça)

    • #107029
      john mama
      Participant

      tiens je viens d’ailleurs de m’apercevoir que j’ai dis une grosse connerie en traitant les McCuloch de frères. je crois que jimmy en avait un qui était musicien mais qui n’a jamais fait partie des wings. mea culpa !

    • #107031
      4JB
      Participant

      ouais enfin si McCartney des années 70 ce n’est pas du rock alors ses trois compères sur la même période c’est Dorothée et les Musclés !

      A chacun ses références.
      Sinon, à part dans la case de certains fans, il n’y a absolument aucun intérêt à comparer les créations d’hommes mûrs ayant participé, dans la passé, à une belle aventure de jeunesse.
      Par contre, mettre côte à côte certaines chansons d’Emitt Rhodes, Gilbert O’Sullivan, Paul McCartney et Duncan Browne au début des ’70s est source d’enrichissement quant aux délicates ficelles servant au tissage de ritournelles pop.

    • #108392
      Clive LD
      Maître des clés

      Au passage, j’en profite pour signaler que la correction suggérée par JB a été corrigée 🙂

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !