Comment appréhender le fan de McCartney ?

Ce sujet a 105 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Olivier Northern Son, il y a 3 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #114593

    4JB
    Participant

    C’est assez spécial. Paul lui-même l’a déclaré, sa période la plus riche, la plus signifiante, date des années Beatles.

    De 1970 à ce jour, les trésors (bien connus) ont côtoyé le n’importe quoi, le très laid et l’insignifiant. Qui peut défendre le creux d’un ‘Get Out of My Way’, « rock » dénué de rock, d’engagement ? De vie.

    Philippe Manœuvre, après avoir réduit Macca au rang « d’éternelle mélasse », a récemment revu sa copie : Paul est un survivant qui continue à rassembler. Pas mal.

    ‘Egypt Station’ est un bon repère, les fans sont rassurés.
    Et nous autres, simples amateurs de 3-4 bons trucs, aussi.

    Sauf que, catastrophe, un ‘Get Enough’ déterre la hache. Manœuvre avait raison en 1979, McCartney ne peut pas s’empêcher de tomber au plus cauteleux, ‘Hope for The Future’ pour témoin. On peut imaginer qu’une Céline Dion refuserait telles mièvreries mélodiquement faibles, trop faibles. On parle de Paul McCartney, pas de Christopher Cross.

    Et puis quoi ?

    Paul McCartney n’est pas ton ami, il ne sait même pas que tu existes, il se fiche du moment où tu as embrassé Betty pendant ‘My Love’.

    Hum.

    Depuis une dizaine d’années, la McCote est remontée, il y a des arrangements, la vie, le commerce.

    Il n’empêche que, sorti du cercle des fans, l’œuvre de McCartney post-Beatles a du mal à franchir le XXIe siècle. Non pour cause de faiblesse, le Mc a encore du jus, du bon sens. Ses concerts sont à l’image du Journal de Tintin, pour les jeunes de 7 à 77 ans. Toutefois, sa musique des 20 dernières années, ses créations, marquent le pas. Oh, non qu’elles soient plates ou vidées, non non. Seuls les fans semblent ressentir frissons ou vertiges.

    Alors bien sûr, il y a le suivi admiratif, celui mis en mots par Thierry Recher ou Olivier Northern Son, on vieillit avec son idole, on s’y retrouve.

    Pourtant, à quelques -nuancées- exceptions près, l’auditeur remarque la voix désormais à la gare, les compositions alertes mais dénuées de magie. On n’explique pas la magie, même la blanche. On s’y réfère.

    Oui bon.

    Comment appréhender le fan de 2019 ? Celui-ci ne s’intéresse qu’à lui-même, ses ressentis, son monde. Ce n’est que de la musique pop, pas un engagement politique ni un acte de foi. En gros.

    Tout faux ?

    Le McFan a t-il une vision, une mission, se sent-il investi ?

  • #114598

    Flowers
    Participant

    les compositions alertes mais dénuées de magie

    L’expression me plait, encore que la « magie » ça reste très subjectif. Meme du temps des Beatles on peut trouver des morceaux de Macca relativement denués de « magie ». Mais c’est vrai que, comme disait Rocket Man Elton John « pendant 5 ans tout ce que vous touchez se transforme en or, après ça peut toujours etre bien, mais bon ce n’est plus pareil… ». En ce qui concerne Macca effectivement l’age suit son cours, mais globalement ça ne sert a rien de scruter les faux pas, les impairs ou les sorties de route, les fautes de gout (Hope for the Future), les tentatives (ou on peut ranger Get Enough). Il y en a toujours eu chez lui. Et chez d’autres aussi. Sa mission ? s’il y en a une c’est durer, et pobablement enterrer ceux qui rseetnt de sa génération, celui qui reste. Bh oui a défaut d’un authentique challenger de la taille d’un John qui luia toujours manqué, il faut bien un objectif, je pense que c’estcelui-ci qui le fait vibrer. Tant d’autres ont arrété ou quasi…depuis quand un authentique album des Stones par exemple ? Bon…pour moi tout ce qu’il fait aujourd’hui c’est du bonus, jamais je n’aurais cru il y a 30 ans qu’il en serait là, donc bon j’aurais plutot tendance en ce qui me concerne à lui foutre la paix et à etre tolérant.

  • #114601

    4JB
    Participant

    Nouvelles éditions en juillet d’albums live, vinyle ou CD.

  • #114604

    Flowers
    Participant

    Curieux choix, une fois de plus…depuis quand Choba machin chose (le nadir de sa carrière pour moi, dont une version totalement indigne de « Summertime », passons…) est-il un Live ? Quant a « Paul is Live », je ne l’ai jamais trouvé exceptionnel, « Tripping » avait plus de coffre. Quant à WOA, il a déjà été réédité…WTF ?

  • #114606

    Laurent
    Participant

    L’avis du Manœuvre importe peu tant celui-ci se baigne avec complaisance dans le vulgaire, le putassier et le racoleur.
    J’aime bien l’approche de JB.
    Les icônes sont faites pour être malmenées.
    Rien n’est plus pénible qu’un panégyrique.
    Reste que.
    On ne voit pas bien comment une production aussi pléthorique éviterait les fautes de goût.
    Et les fautes de goût sont bien là avec un point culminant dans les années 80, mais aussi les années 70.
    Depuis 20 ans, on est dans le haut du panier.
    Mais voilà le procès initié par JB n’est pas sans mauvaise fois, car ce n’est pas tant l’œuvre de Paul qui décline, mais la musique rock.
    Dès lors rester l’ultime référence est tout de même bien suffisant.
    Mais c’est une référence classique qui n’a aucune vocation à parler a un public pour qui le rock est la musique du troisième âge.
    Je ne suis pas un fan.
    Je déteste ce terme.
    Tout comme toi JB, j’aime me montrer critique.
    Reste qu’un Egypt station me procure plus d’émotions que les innombrables galettes que j’écoute chaque semaine.
    Reste aussi et ne vous en déplaise que je tiens Get Enough en très haute estime simplement parce qu’il s’agit d’une œuvre somptueuse.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  Laurent.
  • #114610

    marcbeatles
    Participant

    T es fou !!!!
    Notre censeur 4jb va faire une crise cardiaque vu ce que tu dis sur cet enough !!!
    Et pour une fois ( la première), je suis d accord avec lui, c est pour moi aussi une daube
    Pas comme Franck Sinatra, que je n arrête pas d ecouter
    Pour faire l analogie avec l avis de 4jb, c est a mon avis le comfort if love de ED

  • #114614

    Thierry Recher
    Participant

    Hello! Je fais partie de ceux qui ne comprennent pas ces éternels débats, lancés par toujours le même fringuant, l’infatigable JB, qui n’a pas son pareil pour trouver jour après jour de nouveaux sujets permettant de jeter un regard négatif – je dis bien « négatif » et non pas « critique » – sur Paul McCartney. Cela lui permet de prendre comme toujours de haut ceux qui, forcément, passent du coup pour des fans aveugles.
    Je suppose que sur un forum consacré à Maurice Ravel ce serait pareil. C’est une posture de troll, un peu, sur les bords, avouons le.

    Il a beau me citer en exemple pour appuyer sa thèse du fan « admiratif », sa rhétorique perd en qualité d’année en année – et je suis dans le coin depuis 2003!
    Aimer un artiste ne me parait pas suspect. Je pense qu’on peut être sensible à une démarche, un style, et c’est d’ailleurs pareil pour le cinéma: le fait d’aimer l’oeuvre d’un metteur en scène, avec ses hauts et ses bas – on parle d’êtres humains – sera visiblement toujours sujet à caution pour certains.
    Je leur accorde une vérité: dire « c’est super, c’est chouette », ça ne maintient pas beaucoup le sens critique en éveil. Ca n’est pas exigeant, ça n’est pas le fondement d’une démarche ouverte, etc, etc.
    Mais il y a une vérité que tous les JB ne comprennent pas: le monde ne s’arrête pas à l’écran de nos ordinateurs, pas plus que la culture de ceux qui s’expriment sur ce forum ne se limite à Paul McCartney. J’aime, j’adore je ne me lasse pas de la musique de McCartney -idem pour celle des Beatles et des premiers albums solo de Lennon. C’est un fait, et ça ne veut pas dire que tout ce qu’il fait est sacré. Mais je m’exprime sur d’autres forums consacrés à d’autres artistes – mais pas que – et, je vous rassure, j’y lis d’autres JB, semble t-il venus y ferrailler juste pour tenter de nous faire douter de ce qu’on aime.
    Pardon, mais c’est con.
    Je préfèrerais qu’on considère une fois pour toute que ce n’est pas grave si des gens aiment la la musique de Paul McCartney, pas plus qu’il est tout à fait respectable et acceptable que des gens ne partagent pas ce goût, ou pas autant.
    Simplement, l’attitude constante qui consiste à sous-entendre que « non mais franchement, vous trouvez pas qu’il baisse? Sincèrement, les gars, il est pas terrible son nouveau single, non? » ne sert à rien, ça fait des années que je suis surpris chaque fois par cette constance dans le dénigrement, ou plutôt par ce « jeu du dénigrement », pourrait-on dire.
    Ca ne sert, je pense, qu’à une chose: donner un curieux plaisir aux JB de tous poils.

    Parler musique – JB sait le faire, et bien – échanger, faire découvrir des oeuvres, des artistes (il y en a tellement!), je trouve ça cool. Chercher à culpabiliser les gens qui aiment quelque chose, parce qu’ils aiment cette chose, c’est quand même, à mon avis, une curieuse façon d’échanger.

    « Get enough » est somptueux. Une mélodie simple et directe, belle, émouvante, et un usage du vocoder qui donne un curieux sentiment de solitude. L’arrangement et la production à la fois inventifs et sobres. Et cette concision, toujours, beaucoup de choses et de variations en si peu de temps. (ça y est JB, j’ai réussi! J’ai fait une phrase sans dire « à mon avis », ou « je pense que »!)

    « Comment appréhender le fan de McCartney »?: peut-être en arrêtant de le prendre pour un ignare sans sens critique.
    Mais surtout: pourquoi faudrait-il « appréhender le fan de McCartney »?

    Et pendant que des gens ont du temps pour se poser de telles questions, le fan de McCartney, lui, écoute McCartney, et une profusion d’autres artistes, dont je me refuse à citer le nom, de peur que les JB ne viennent m’interpeller sur mes goûts.

  • #114615

    Je réponds parce que, quand même, je suis cité par JB, aux côtés de Thierry Recher et Paul McCartney, quel honneur!

    Je crois que la réponse à la question de JB, JB la donne lui-même en parlant de la magie. Cette magie, je dirais que c’est l’air de l’époque que Macca a longtemps su capter. C’est ce truc qu’il a perdu, la formule magique du tube, pas celle de la bonne musique.

    Hier, j’ai passé Frank Sinatra’s party sur la chaîne hi-fi du salon et ma fille de 15 ans a tout de suite aimé et demandé ce que c’était, alors… tout est possible encore!

    Quant au fan, il écoute ce qu’il aime, je ne vois pas le problème, surtout que Thierry ou moi, on écoute plein d’autres trucs, souvent très différents.

    Après, Macca, avec son engagement écolo de la première heure, par exemple, ne me semble pas à côté de la plaque. Et je préfère son amour affiché de la famille que le nihilisme des punks…

  • #114618

    ALLIGATOR
    Participant

    Tu veux dire que tu es plus Hope for the future plutôt que No future?

    Je déconne c’est juste histoire de dédramatiser tout ça 😉

    Que chacun écoute ce qu’il a envie.
    Peace.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114619

    Matthieu
    Participant

    une profusion d’autres artistes, dont je me refuse à citer le nom

    Ah bah non, bien au contraire, vas-y !
    Il y a quelques topics dans l’Archipel Culturel qui n’attendent que cela !

    Je t’y lirai avec grand plaisir !

  • #114624

    4JB
    Participant

    une profusion d’autres artistes, dont je me refuse à citer le nom

    Ah bah non, bien au contraire, vas-y !
    Il y a quelques topics dans l’Archipel Culturel qui n’attendent que cela !

    Je t’y lirai avec grand plaisir !

    Idem.
    Partage et discussions ouvertes, n’est-ce pas ça un forum ?

  • #114629

    Flowers
    Participant

    Les icônes sont faites pour être malmenées.
    Depuis 20 ans, on est dans le haut du panier.
    Reste qu’un Egypt station me procure plus d’émotions que les innombrables galettes que j’écoute chaque semaine.

    Je valide tout ça bien sur…et Dieu sait que je l’ai malmené dans le passé mon Paulo hein ! 🙂

    Et effectivement j’écoute aussi pas mal de choses, un Metronomy, un Mercury Rev, un Vampire Weekend, un Arcade Fire, et sans déplaisir, mais bon il n’y a rien à faire…les trois albums qui me procurent actuellement des émotions sont des albums de vieux ou semi-vieux : celui – somptueux – des Sparks en 2017 ou 18 (« Hippopotamus »), « Egypt Station » de Macca (je trouve d’ailleurs que les deux albums se complètent assez bien, un peu dans l’esprit en leur temps d’un « Spike » assez complexe de Costello et son miroir « Flowers in the Dirt ») et enfin le sublime Radiohead de 2016 (« A Moon Shaped Pool »).
    Et ils suffisent à mon plaisir…

    Quand j’écoute par exemple ces trois albums, ce sont pour moi des merveilles, de grands albums. Du coup je ne comprends toujours pas pourquoi la « pop » est encore considérée comme un art disons « mineur » en comparaison de grands peintres ou de grands sculpteurs. Ou meme certains jazzmen (pensez donc ma bonne dame c’est tellement plus noble…). C’est proprement incompréhensible. D’autant plus que le travail derrière ces albums est absolument colossal. Entre autres je réécoutai dernièrement toute la richesse de la palette d’un New, c’est quand meme assez fascinant…mais nous sommes bien trop gatés, bien trop habitués, on ne se rend meme plus compte. Le plaisir que me procure l’écoute de ces albums est au moins autant comparable a la vue de certaines pièces de grands musées, sinon supérieure…

  • #114631

    Tu veux dire que tu es plus Hope for the future plutôt que No future?

    Je déconne c’est juste histoire de dédramatiser tout ça 😉

    Que chacun écoute ce qu’il a envie.
    Peace.

    Ah oui, bien vu, haha!

  • #114635

    4JB
    Participant

    Pourquoi ?
    C’est juste un blabla de comptoir. Les admirateurs aigus (ça va, le terme ?) d’un McCartney se sentent-ils plus costauds que ceux de Johnny ?
    Opopop, il ne s’agit pas des deux artistes, mais de leurs défenseurs coûte que coûte.
    Car ils existent, les amoureux de l’un et de l’autre. La passion fait que les moments les moins glorieux de leurs idoles sont pardonnés, bah, c’était juste un mauvais moment parce que ci parce que ça. Air connu.
    Tiens, prenons ‘Get Enough’ :

    Cette chanson a, semble t-il, été appréciée par plusieurs. Que peut-on en dire sans heurter ?
    Rien.

  • #114637

    La différence avec Johnny, c’est que Paul est un auteur.
    Je ne sais pas si ça rejaillit sur ses fans!

  • #114640

    4JB
    Participant

    La différence avec Johnny, c’est que Paul est un auteur.

    Oui oui, la sacrée rengaine.

    Sinon, on peut renvoyer à Elvis, Frank Sinatra, etc.Eux aussi avaient des hordes de fans.

  • #114642

    Ceci est plutôt une exception, comme si tu me postais CHOBA B CCCP!

  • #114644

    4JB
    Participant
  • #114645

    4JB
    Participant

    Paul Sinclair, l’un des éditeurs/rédacteurs les plus pointus de SDE*, se déclare clairement fan de Paul McCartney. Sa chronique de ‘Egypt Station / Explorer’s Edition’ en est garante, la voici :

    http://www.superdeluxeedition.com/reviews/exploring-the-explorers-edition-of-paul-mccartneys-egypt-station/#more-150483

    Ok ? Le gars touche sa bille, il est admirateur passionné du travail d’un artiste qu’il vénère.

    Bon.

    Ce fan assumé écrit pourtant ceci :

    ‘Get Enough’ est le troisième titre des sessions Egypt Station produites par Ryan Tedder (« Fuh You » et « Nothing For Free » sont les autres) et c’est vraiment horrible. Dans une réalité alternative – ou avec un autre producteur – nous aurions l’amorce d’une ballade plaintive construite autour du piano de McCartney, et quelques harmonies luxuriantes au milieu, suggérant ce que cela aurait pu être, mais n’est pas devenu : ne reste qu’un gâchis autotuné, et la preuve qu’un tel artiste n’a personne autour de lui pour dire « ce n’est pas une bonne idée ».

    On peut apprécier ou non tel ressenti de, oui, un fan concentré. Lui voler dans les plumes. Ou, variante, considérer comme valide tel avis. Tout est affaire de convictions. Ouvertes ou non.

    C’est le thème de ce sujet qui ne demande ni réflexion ni analyse sévère, juste quelques polaroids au gré des courants.

    *Superdeluxeedition, adresse de référence

  • #114646

    4JB
    Participant

    Juste en passant, sans intérêt, un avis personnel.
    Je ne crois pas aux certitudes, hors celles de la nature. Je crois au doute, à la remise en question et à l’ouverture au-delà des piteux goûts et couleurs.
    Exemple : tu peux détester de toutes tes forces -c’est mon cas- un ‘The Final Countdown’ d’Europe, il n’empêche que tu as illico l’intro et le refrain en tête. Direct.
    C’est quoi le truc ?
    Tu ne pas dire stop, ça tourne dans une zone, reptilienne, que tu finis par contrôler tant bien que mal.
    Et ?
    Considérer qu’une bonne création musicale est celle que, selon tes sensations propres, tu as défini, est aussi valable que déclarer que les gilets violets sont mieux que les gilets pourpres.

    Quel rapport avec les fans de Paul McCartney, je vous prie ?

  • #114656

    4JB
    Participant

    Ce duo anglo-germanique n’a publié qu’un LP en 1978. L’influence Beatle Paul et, oui, Wings*, pourrait faire le bonheur de l’amoureux du McCartney pop, enjoué, tout en mélodies aussi fûtées qu’accrocheuses.
    A été réédité, mais pas facile à trouver à prix correct. Si intérêt et curiosité, j’ai un lien, MP, et hop.

    * connexion Raspberries en plus, si si.

    —-

    Ça déborde du cadre rigide, culte de la personnalité en sommeil. Restent la musique, les chansons, les harmonies. Pourquoi pas ?

  • #114659

    Matthieu
    Participant

    LP tout à fait sympathique je confirme !

  • #114711

    4JB
    Participant

    Tiens, voilà un bon exemple.
    L’ami Macaaron évoque, ‘Ou est le Soleil’, une chanson qui NOUS surprend.
    Ce ‘Nous’ se réfère aux aficionados de l’oncle Paul, peut-on éventuellement supposer.
    Si tel est le cas, le périmètre est restreint. Rien de péjoratif là, sauf que ‘Ou est le Soleil’, co-produit par Trevor Horn*, s’inscrit dans une tendance electropop, voire eurodance. Le truc, c’est de faire bouger les lambdas de tous pays sur des sons modernes, en 1989 en l’occurrence.
    Allô les fans ?
    En regard des réussites -dans le genre- de 1989, ‘Ou est le Soleil’ se place t-il en belle position ? Parce que, dans le style, il y a des milliers de concurrents, lesquels firent les belles nuits d’Ibiza. Check it.
    Peut-on considérer, si on n’est pas McFan, que ‘Ou est le Soleil’ n’a pas franchi le cap, ni du présent ni du futur ?
    Bon, il y a une variante : seuls McCartney et quelques autres vedettes mainstream (Elton John, Björk, Supertramp, Kate Bush…) sont prises en considération. On fait comme si Kylie Minogue, Soul II Soul ou Jive Bunny n’avaient pas existé à l’aube des ’90s.
    Oui, c’est évidemment absurde.

    Résumé : un ‘Ou est le Soleil’, qui se voulait moderne et s’en est donné les moyens, c’est peut-être, là en 2019, une porte ouverte à qui apprécie ce type de grooves mécaniques, le synthparadis est à portée.

    * le producteur de Frankie Goes to Hollywood, Grace Jones, Dollar, etc.

  • #114712

    ALLIGATOR
    Participant

    Oh tu sais Bill Wyman en’82 avec son
    Je suis un Rock Star n’a guère fait mieux,des morceaux à prendre à la légère.
    Tu sirotes un truc pendant que ça passe trinkilou.

    Par contre un truc comme Motor of Love me gonfle plus sérieusement.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114713

    Macaaron
    Participant

    Quand je disais qu’elle « surprenait » je ne parlais pas d’un style nouveau ou révolutionnaire, mais disons qu’ on ne pouvait pas forcément s’attendre à voir une chanson comme ‘Où est le soleil’ dans un album de McCartney. D’ailleurs il le disais lui même, cette chanson était une sorte d’expérience, il a voulu s’amuser dans ce style electro, en disant les premiers mots de français qu’il lui passais par la tête. Et ça a terminé sur l’album. Voilà pourquoi c’est surprenant. Un peu comme le récent ‘Franck Sinatra’s party’, on est surpris car ce n’est pas ce que nous sert Macca habituellement. Mais la chanson en soit, n’est pas révolutionnaire.

    Qu’importe, j’aime quand Macca essaye d’explorer d’autres pistes ! (Sauf l’autotune à outrance… )

  • #114720

    4JB
    Participant

    Quand je disais qu’elle « surprenait » je ne parlais pas d’un style nouveau ou révolutionnaire, mais disons qu’ on ne pouvait pas forcément s’attendre à voir une chanson comme ‘Où est le soleil’ dans un album de McCartney. D’ailleurs il le disais lui même, cette chanson était une sorte d’expérience, il a voulu s’amuser dans ce style electro, en disant les premiers mots de français qu’il lui passais par la tête. Et ça a terminé sur l’album. Voilà pourquoi c’est surprenant.

    Voilà : « surprenant » pour Paul, mais en regard de la production des autres, classe ’89, dans la sphère electropop, pas un étalon.
    A mon oreille, qui est très loin de l’absolu, c’est une petite crotte. Au chocolat ? Ok, mais emballée dans un plastique fluo du plus vil effet. Sans déc’, je crois ne l’avoir jamais écouté jusqu’au bout, pourquoi se faire du mal ?
    Mais bon.
    Les fans auraient-ils apprécié ‘Ou est le Soleil’ si ce n’était pas griffé (griffonné) McCartney ?
    Les fans sont-ils ouverts ?
    Pas seulement à d’autres artistes différents, mais aussi à tous ceux qui, dans les années 80, ont amené le Mc à jouer la carte tendance ?
    Mmm.

  • #114723

    Flowers
    Participant

    Pas seulement à d’autres artistes différents, mais aussi à tous ceux qui, dans les années 80, ont amené le Mc à jouer la carte tendance ?

    Je crois que Macca avait dit apprécier beaucoup The Human League et son « Don’t You Want Me » qu’on nous assenait en 1981, ça m’avait vaguement surpris…et en effet je n’ai jamais accroché à ce son…

  • #114724

    Macaaron
    Participant

    Je trouve curieux de rebondir son mon message simplement parce que j’ai dit que « j’aimais » telle chanson … pour tirer des conclusions un peu caricaturales sur les « fans de McCartney ».

    Concernant Où est le soleil, j’ai dit « j’aime cette chanson », mais je suis largement plus sensible à un « put it there » ou a « We got married ». J’ai d’ailleurs dit « j’ai un peu honte de l’admettre », car je sais très bien que ce n’est pas spécialement une bonne chanson dans l’absolu, pourtant quand j’écoute l’album (ça m’arrive), je me surprends à l’apprécier. Voilà, pas de quoi en faire un débat.

    Il n’y a pas de « fans de McCartney », on appartient pas à une secte de fans sans ouverture ni sens critique. J’écoute une profusion d’autres artistes et je n’hésite pas à me montrer critique concernant le travail de Macca, pourtant je me considère comme fan, car c’est tout simplement mon artiste favori. Sur ce forum, il n’y a pas de « fans de McCartney » tels qu’ils sont ici caricaturés, je ne comprend pas trop le but de ce topic.

  • #114725

    4JB
    Participant

    Je trouve curieux de rebondir son mon message simplement parce que (…)Il n’y a pas de « fans de McCartney », on appartient pas à une secte de fans sans ouverture (…) je ne comprend pas trop le but de ce topic.

    Smile away !

    Telle discussion n’est ni très sérieuse, ni empreinte de gravité.
    Moi qui suis un mordu des Groovies, de Feelgood ou des power chords de Townshend, je comprends l’attachement. Les attaches. Elles font partie de notre intérieur, de notre cabane. C’est plutôt cool, et, surtout, léger. Le rock’n’roll et la pop sont vulgaires, ça vient de vulgus, à savoir le peuple, la foule populaire. Oui, pop, pop music.
    Alors bon, arrive en gare le train « Culture », une espèce de fourre-tout qui, aujourd’hui, accueille en 1ère classe Michel Audiard, Marilyn Monroe ou Chuck Berry. Des espèces d’cônes au XXIe siècle, alors que l’intelligentsia de leur temps avaient la dent dure à l’endroit de tels produits de consommation, vulgaires oui.
    Non, ce n’est pas sérieux, ‘Long Tall Sally’ n’est pas une chanson sérieuse. Elle est toutefois précieuse.

    Smile away.
    Il s’agit d’échanges, de pensées volatiles ou ancrées. Certainement pas d’un tribunal.

  • #114733

    Ce que je remarque, c’est que « Où est le soleil », pourtant typique de son époque, vieillit mieux que les slows 80’s de l’album.

  • #114735

    4JB
    Participant

    Ce que je remarque, c’est que « Où est le soleil », pourtant typique de son époque, vieillit mieux que les slows 80’s de l’album.

    Tiens, l’aviez-vous noté ?
    Initialement, la chanson n’avait pas d’accent sur le « u » de « Où » :

    Erreur réparée sur la réédition ‘Archive Collection’ de Flowers In…©2017 :

  • #114737

    ALLIGATOR
    Participant

    Les paroles lui viennent d’un vieux couple qui parlait à côté de lui vers st trop’et un des deux disait Mais où est le soleil aujourd’hui?

    Je sais plus où j’ai lu ça,peut-être dans le bouquin de Lucas Perasi qui venait ici parfois à l’époque mais pas sûr.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114749

    4JB
    Participant

    Les paroles lui viennent d’un vieux couple qui parlait à côté de lui vers st trop’et un des deux disait Mais où est le soleil aujourd’hui?

    Je sais plus où j’ai lu ça,peut-être dans le bouquin de Lucas Perasi qui venait ici parfois à l’époque mais pas sûr.

    Plutôt à St-Raphael, selon Perasi.
    Le lien pour l’ouvrage :
    https://www.amazon.fr/Paul-McCartney-Recording-1969-2013-McCartneys/dp/8890912219/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=luca+perasi&qid=1560344404&s=gateway&sr=8-1

  • #114751

    ALLIGATOR
    Participant

    Tiens ça me fait penser que je n’ai toujours pas fini de lire ce bouquin.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114765

    marcbeatles
    Participant

    Je comprends qu’il vienne plus ici, vu la tonalité McCartney bashing !!!
    Je note qu’Eric Krasker a fui aussi.
    C’ets vraiment dommage qu’un des rares blogs français sur les Beatles + solo tourne en circuit fermé, avec un meneur anti Mccartney et quelques rares suiveurs.
    C’est plus réjouissant d’aller sur Steve Hoffmann et retrouver un illustre ancien d’ici qui a déserté pour continuer à s’épanouir plutot que d’écouter des rabats joie !!!!!

  • #114766

    ALLIGATOR
    Participant

    Ça commence à être un peu relou tes histoires de suiveurs,disciples etc…

    Ça n’a jamais été mon cas,que ce soit quand j’étais gamin ou aujourd’hui à 51 berges.

    Je sais très bien ce que j’aime et ce que j’ai en horreur.

    Sans rancunes.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114777

    Macaaron
    Participant

    C’est plus réjouissant d’aller sur Steve Hoffmann et retrouver un illustre ancien d’ici qui a déserté pour continuer à s’épanouir plutot que d’écouter des rabats joie !!!!!

    Je ne comprends pas pourquoi tu reviens régulièrement commenter ici pour étaler ta haine si Steve Hoffmann te satisfait autant. C’est pénible ce genre de commentaire, ça fout la mauvaise ambiance, alors qu’on discutait tranquillement. C’est normal d’être en désaccord par moment avec tel ou tel membre d’un forum, mais on est pas obligé de se lancer des paroles haineuses comme ça ! Surtout que j’ai lu plusieurs dizaines de tes messages qui disait tout le temps la même chose « ce forum est nul à cause de 4JB bla bla, je m’en vais sur les forum anglais… » ok on a compris !
    Honnêtement à chaque fois que je vois que tu as commenté un post, dans ma tête je me dis « Oh non il vient plomber l’ambiance »… Et a mon avis on est plusieurs à penser ça.

    Je ne me sens disciple de personne, je suis entré en désaccord de nombreuses fois avec 4JB au sujet de Macca, mais sur d’autres sujets je pouvais aussi être parfaitement d’accord, c’est de loin le membre du forum le plus actif et je lui dois plusieurs belles découvertes musicales.
    D’où te vient toute cette haine au juste ? Comme toi j’aime pas trop qu’on critique mes chansons favorites mais rien ne t’empêche de dire ton avis et contester celui des autres c’est ça un forum … alors stp, arrête de venir une fois par mois nous balancer toujours le même message haineux.

    Peace and love ! 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par  Macaaron.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par  Macaaron.
  • #114825

    4JB
    Participant

    Tiens, une question :
    Le fan de McCartney va t-il réagir à une actu ?

    https://yellow-sub.net/forum-ysn/topic/parution-de-beatlemaniac

  • #114837

    Patricia
    Participant

    L’avis du Manœuvre importe peu tant celui-ci se baigne avec complaisance dans le vulgaire, le putassier et le racoleur.

    Quand il vautre dans ces daubes type the voice ou autre du genre , sa crédibilité comme critique musical fait sourire

  • #114838

    4JB
    Participant

    Manœuvre a abandonné la critique rock, il n’est plus rédacteur en chef de Rock&Folk depuis 2017. Fait amusant : il a reçu sa médaille de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres des mains de… Iggy Pop !


    Macca et PhilMan, contents.

  • #114844

    Tiens, une question :
    Le fan de McCartney va t-il réagir à une actu ?

    https://yellow-sub.net/forum-ysn/topic/parution-de-beatlemaniac

    He did.

  • #114845

    Manœuvre a abandonné la critique rock, il n’est plus rédacteur en chef de Rock&Folk depuis 2017. Fait amusant : il a reçu sa médaille de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres des mains de… Iggy Pop !


    Macca et PhilMan, contents.

    Je suppose que les artistes s’appliquent à bien s’entendre avec ces quelques personnes qui vont écrire ou parler de leurs oeuvres…

  • #114848

    4JB
    Participant

    Dorénavant, McCartney ne donne plus d’interviews à la presse spécialisée, à l’exception de Mojo (sauf erreur). Il préfère les médias modernes, ce qui passe par le net. Bien, pas bien ? Aux fans de s’exprimer.

  • #114861

    4JB
    Participant

    Bon, on a pu l’estimer ci-dessus, l’admirateur de Paul McCartney à horreur d’être chatouillé. Exactement comme celui de Johnny, il y a une forme d’idolâtrie.
    Pardon ?
    Oui, la symétrie crève le plafond, les réflexes sont en tout points identiques.
    Oh !
    Le sujet concerne le(s) fans(s), un certain comportement, une manière d’acceptation tous terrains.
    On pourrait mettre face à face les yooo de Maître Gims et les yaaa de 50Cent, il y aura baratin.
    Idem.
    Sauf que les McCarteynistes vont s’agenouiller.Comme les Johnnystes.
    En fait, c’est leur boulot de fans.
    La musique ?
    Là, nous sortons du Sacré, de l’Intouchable.
    Et bien, on verra. On verra si la musique était bonne. A tous niveaux, pas seulement en termes de ventes. Ni même d’influences directes.

  • #114862

    marcbeatles
    Participant

    Oui on voit ton leitmotiv habituel, personne a repris des chansons du Mac de ces dernières décennies.
    J’attends toujours ta réponse sur qui a repris les dernières créations des Stones (rappel : dernier album original en 2005…) ou encore des Who (qui ???) ?
    Peut être as tu d’autres exemples que ces vieilleries des sixties ?
    Mais bon, après, on joue pas dans la même cour, me semble t-il….

  • #114863

    4JB
    Participant

    Oui on voit ton leitmotiv habituel, personne a repris des chansons du Mac de ces dernières décennies.
    J’attends toujours ta réponse sur qui a repris les dernières créations des Stones (rappel : dernier album original en 2005…) ou encore des Who (qui ???) ?
    Peut être as tu d’autres exemples que ces vieilleries des sixties ?

    Ça fait un peu chier, mais bon.
    A part les comiques ravagés par les Rolling Stones, tout le monde s’en fout.
    POURQUOI revenir, sabre -en plastique- au clair avec ces incongruités ?
    -Ahem- Les viellerries des ’60s ? Les VIELLARDS ?
    En temps réel, il s’agissait du prime élan, c’est là que tu entends la musique des sixties, elle était en effervescence.
    Maintenant, les anciens dans le circuit rétro, c’est comme ‘la croisière âge tendre’, et pourquoi pas ? Il y a un public pour ça, rien de malsain.
    Robert Plant s’en tire super bien, un des rares. David Crosby aussi…

    Comparer McCartney avec les Who ? Pourquoi pas Jerry Lee à Willie Nelson ? Ou à Neil Young ?

    Mais bon, qui oserait prétendre qu’un ‘Hope for the Future’ -un single !- laissera plus de trace qu’un ‘Penny Lane’ ?
    TOI ?
    Oui, ‘Penny Lane’ est une vieillerie ’60s, tout comme ‘Yesterday’. C’est comme ça, ça restera comme ça. Et, à la même période (vois les post de Matthieu) nous atteignons d’autres himalayas. Aujourd’hui, ce qui marche et séduit est très différent.

    Restent les fans, ouverts ou fermés.
    Comme toujours.

  • #114864

    marcbeatles
    Participant

    Par vieilleries des 60s, j’entendais des groupes, pas des chansons.
    Tu dis souvent, à juste titre, qu’aucun des titres de ces 20 dernières années du Mac n’a été repris.
    Je me demandais si tu avais des exemples de groupes ou chanteurs de la génération du Mac (Stones, Who, Kinks…) dont les titres récents (si du moins ils en sortent encore…) sont repris ?
    Moi, je vois pas.

  • #114865

    4JB
    Participant

    On ne se comprend pas.
    Les vedettes du passé sont ce qu’elles sont.
    McCartney, malgré ses tentatives avec Rihanna ou Kannie West, n’est plus dans l’air.
    Et c’est un peu grotesque de faire surgir les « gros noms d’avant ».
    Comment faire admettre qu’un ‘Stuck in the Middle with You’ de 1972 (Stealers Wheel) a une valeur autre que celle d’une gloire passée ? Aujourd’hui, oui,
    Et le ‘Come and Get Your Love’ des Redbone, alors ? En 2019, oui.
    Les chansons, voilà le secret, une approche diamétralement opposée au fanatisme.

  • #114866

    ALLIGATOR
    Participant

    Ce site reste debout sur 3 pattes de canards et vous vous prenez la tête pour un oui pour un non…
    Continuez comme ça et il n’en restera qu’un lointain souvenir.

    Bon,puisque on en est à des commérages dignes du bar de la marine si cher à Pagnol,je vais poser une question toute simple…

    Comment me voyez vous en tant que fan du Mac?

    En attendant bonnes vacances à tous.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #114867

    4JB
    Participant

    Ce site reste debout sur 3 pattes de canards et vous vous prenez la tête pour un oui pour un non…

    Ah bah, les conversations écrites sont parfois moins aisées qu’en langage parlé. Elles sont néanmoins le nerf de guerre (et paix) d’un forum. Relax.

    Comment me voyez vous en tant que fan du Mac?

    Bonne question !

  • #114881

    los paranoias
    Participant

    La question est, comment être fan de McCartney.
    Et ceci n’est pas la réponse ! Ou peut-être…

  • #114882

    4JB
    Participant

    Ce show genre ‘grande variété’ (ce n’est pas un quolibet) est, sauf erreur, des plus appréciés par les aficionados de Monsieur Paul.
    Tant mieux.
    On pourrait regretter l’absence de Dalida en special guest, voire accuser les critiques incendiaires d’alors de (bâillements) bashing.
    Trafic normal.

  • #114891

    los paranoias
    Participant

    En tant que jeune ado fan des Beatles, je rasais les murs, et déclinais toute responsabilité sur ce que le sémillant trentenaire produisait. Je n’osais pas le bashing, surtout pour ne pas aller dans le sens des camarades stoniens et zeppeliniens moqueurs, mais intérieurement, c’était le chaos affectif et musical. Moi qui vomissais Guy Lux et Frank Pourcel, ricanait à l’évocation des Carpentier, y avait le type de Yesterday et d’Helter Skelter, qui dégoulinait de mauvaise gomina, qui ramait à remuer du faux rock, qui ajoutait de l’huile de palme et des édulcorants douteux à d’improbables slows… Macca, précurseur de Y a d’la rumba dans l’air… Le suivre dans cette galère, ça devenait contre-nature. J’ai mis du temps à comprendre, et c’est comme ça dans les histoires d’amour…, qu’être scotché par les Beatles était compatible avec le désamour de l’après. Mais ce fut douloureux ! Et plus je réécoute, pas trop, hein, juste pour constat !, plus je m’éloigne de toute réhabilitation. Ce que j’entendais était bien redoutablement pénible d’insignifiance, et laid à l’écoute. Snif. L’impossible fan.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par  los paranoias.
  • #114893

    La rumba dans l’air, c’est un de mes premiers chocs musicaux (à la suite de J’ai dix ans qui a d’ailleurs une filiation Wings)… je crains d’apparaitre comme définitivement indécrottable… Allo JB bobo, comment je suis fait, pas qu’en Rock!

    Dans le Double blanc, il n’y a pas que du rock, dans leur premier album non plus, déjà! Tout ça, c’est de la Musique!

    Uncle Albert, c’est pas magnifique?

  • #114895

    4JB
    Participant

    Uncle Albert, c’est pas magnifique?

    Oui.
    Mais il y a le reste, les restes.
    Peut-on en toucher un mot sans être foudroyé par -hum hum- les adorateurs en habit ?

    C’est un composant de ce sujet. Qui n’est pas centré sur Paul McCartney, mais sur ceux qui en sont fans.
    La nuance est de mise.
    Bon, allez, un exemple : peut-on défendre ‘Once Upon A Long Ago’ ?
    La réponse pourrait être oui, « parce que c’est Paul ».
    Un attachement.
    ‘Once Upon A Long Ago’ était destiné au succès, je n’invente rien.

    Mais non, ça n’a pas marché.

    Certain(e)s évoqueront « une daube », ce qui n’est pas gentil pour la recette originale de la daube.

    Hey ! A ce moment-là, il s’agissait de rentabiliser. Comme aujourd’hui, sauf que les canaux d’audition ont changé.

    Rentabiliser ‘Once Upon A Long Ago’ ?
    Le boulot des fans. Sans eux, quoi ?

  • #114896

    4JB
    Participant

    Hum hum.
    Ce sujet, adressé à qui observe les fans de Paul McCartney et aux fans eux-mêmes redevient un peu plus tangible.
    Il ne s’agit pas là de déterminer les valeurs de Macca, de son œuvre post-Beatles, mais de faire appel au ressenti de qui l’a suivi, a acheté les disques, est allé aux concerts.
    Pour ma détestable part, j’ai tout payé. Albums, singles, live.
    Peut-on dès lors estimer que, au bord de la ruine, votre serviteur s’est senti floué plus que de raison ?
    NON ! vocifère l’admirateur qui a un plan. Paul le Mc a toujours été au sommet de son art, c’est un génie. Même s’il a laissé choir quelques cacas secs, hey, Paul est est humain… Bizarre. N’est-il pas considéré comme un être supérieur ?
    Oh !
    Par qui ?
    ::::
    Toutes les créations/interprétations de McCartney 1970-2018, je les connais. A part ‘Standing Stone’, impossible, navré.
    …..
    …..
    J’ai deux questions adressées aux inpauluptibles :

    1) Aimez-vous la musique pop de 2019 ?
    2) Aimez-vous la musique pop de 66-69 ?

    C’est tout simple.

    Question subsidiaire ; tu es plutôt Sia ou Ofenbach ?

    Ofenbach, c’est au moins 4 titres énormes, irrésistibles.

  • #114900

    Once Upon a fait vendre une belle compilation de McCartney et donc fait connaître les chansons de Paul à beaucoup, j’en connais.

    1) Aimez-vous la musique pop de 2019 ? Bof, non.
    2) Aimez-vous la musique pop de 66-69 ? Yeah, oui! je dirais même 66-73 et plus encore.

    Question subsidiaire ; tu es plutôt Sia ou Ofenbach ? Pour tout dire, je croyais que tu parlais d’Offenbach, mais comme tu ne te trompes jamais, j’ai interrogé Google… Bon, je suis plutôt « Bach » (et ma fille, « Bac » ce matin)…
    J’ai donc aussi écouté Standing Stone, j’ai même assisté à sa première mondiale! Ce n’est pas Tocata et Fugue en ré mineur, mais c’est bien.

  • #114901

    Question subsidiaire ; tu es plutôt Sia ou Ofenbach ? Bon, après écoute rapide, voire très rapide pour Sia : c’est Ofenbach, sans hésitation!

  • #114902

    Macaaron
    Participant

    J’ai deux questions adressées aux inpauluptibles :

    1) Aimez-vous la musique pop de 2019 ?

    Sauf exceptions (rares), non.

    2) Aimez-vous la musique pop de 66-69 ?

    Bien sûr, comme tout bon fan des Beatles (et de Macca !) qui se respecte. Comme Olivier Northern Son, je déborderai aussi sur les 70’s.

    Question subsidiaire ; tu es plutôt Sia ou Ofenbach ?

    Je n’écoute ni l’un ni l’autre, mais s’il faut choisir alors ce sera Ofenbach, on ne peut pas nier l’efficacité d’un « Katchi » (même si ils ont fait au moins trois fois la même chanson…Ils aiment un peu trop claquer les doigts 🙂 ) et puis ils sont français …

  • #114907

    4JB
    Participant

    Réédition aujourd’hui de l’album du frangin (1974) :

    Eventuel intérêt pour les McCartnistes : brother Paul compose (ou co-compose), chante dans les backing, y joue de la basse, guitare, claviers. Les autres musiciens, ce sont… les Wings. Si si.

    Des paquets d’inédits, check it :

    https://theseconddisc.com/2019/04/simply-love-you-mike-mcgears-wings-backed-album-mcgear-expanded-with-bonus-tracks-and-dvd/

    Appréciations bienevenues.
    Le fans de(s) McCartney devraient rugir, exulter… en principe.
    (à suivre)

  • #114914

    4JB
    Participant

    Le fans de(s) McCartney devraient rugir, exulter… en principe.
    (à suivre)

    Il n’en est rien, ami(e)s, on le voit bien.
    Oui oui, le forum YSN est en rade.
    Et alors ?
    Pas grave.
    En 3019, les historiens maniaques, découvrant le 30 juin 2019 sur ce qu’on appelait alors un forum internet, auront de quoi étayer une thèse sur le thème de « Quand la musique de divertissement était considérée comme sérieuse par les fans ».

  • #114915

    marcbeatles
    Participant

    Ben on a pas envie de répondre, vu qu on sait que tu vas Ricaner bêtement ensuite
    Oui, je vais acheter ce CD, même si je me serai passé des bonus et du DVD
    Car je suis fan de Paul et que son groupe de l époque, quoique tu en dises, assurait
    Retrouver Jimmy McCullough ou encore Denny seiwell, a la jonction de 2 Line ups, me plaît
    Je pense que d autres ici pensent comme moi mais ont peur de tes ricanements et autres sarcasmes

  • #114916

    Flowers
    Participant

    Tiens, toujours passé à coté, y a t il des titres notables ?
    Je me dis surtout que s’ils en sont à rééditer « McGear » et « Wide Prairie », on peut toujours se brosser pour les quelques rééditions manquantes de Macca…mais je me trompe peut-etre…

  • #114917

    4JB
    Participant

    Ben on a pas envie de répondre, vu qu on sait que tu vas Ricaner bêtement ensuite
    Oui, je vais acheter ce CD, même si je me serai passé des bonus et du DVD

    Le comique dénué de tout bon sens (je réponds que je réponds pas « car je suis un fan de Paul », assorti de « je me serais passé des bonus ») est-il représentatif ? Ça a a le mérite de la caricature, genre Peppone. bon pour l’été.

    Tiens, toujours passé à coté, y a t il des titres notables ?

    Ah ça, il faut demander à Marcbeatles, lui a la clé du paradis.
    Ce serait intéressant qu’il nous fasse part de son ressenti de fan, ce serait positif.
    Possible ?
    Moi, qui connais le disque depuis bien longtemps, ne saurais être mielleux ni monstre défenseur.

    Le mieux est d’écouter.

    Tiens, jette une oreille là :

    « Ce serait mieux chanté par Paul »?

    Nous sommes au cœur du sujet, n’est-il pas ?

  • #114918

    4JB
    Participant

    Le son est un peu crade*, mais n’est-ce pas là que le génie du Mc frappe fort ?

    Est-ce comparable avec ?
    Bien sûr que oui.

    * ça sonne super bien en vrai.

  • #114926

    4JB
    Participant

    Courte chronique du McGear dans le dernier Record Collector, qui lui décerne toutefois 4 étoiles :

  • #114929

    Flowers
    Participant

    Tiens, jette une oreille là :

    « Ce serait mieux chanté par Paul »?

    Nous sommes au cœur du sujet, n’est-il pas ?

    merci…bon à ce stade je reconnais que « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre » comme dirait un ancien Président français. Mais je vais poursuivre mon écoute…Reste que la voix, ne serait-ce que sur le premier titre, est étrangement proche de celle du frérot magnifique, forcément…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par  Flowers.
  • #114933

    J’attends de recevoir la réédition que j’ai commandée directement chez l’éditeur. Mais je connais déjà l’album que j’apprécie et dont je possède une version en CD et le vinyle qui permet de mieux apprécier la pochette.
    Je ne sais pas trop comment a été accueilli l’album à l’époque, je suppose qu’on était loin des quatre étoiles qui lui sont attribuées aujourd’hui par Record Collector, puisque ce fut le dernier album de Mike… enfin, j’extrapole, en savez-vous plus vous-mêmes?

  • #114937

    4JB
    Participant

    puisque ce fut le dernier album de Mike… enfin, j’extrapole, en savez-vous plus vous-mêmes?

    C’est là que le fan intervient. En principe.
    (à suivre)

  • #114955

    marcbeatles
    Participant

    On peut faire confiance à ce fourbe de 4jb pour nous avoir avec thé casket balancé le titre le plus nase de l album !!!
    Lui qui nous rappelle à tête que c est Lennon qui a séparé les Beatles
    Allez pour punition obligeons le a écouter dôme Time on ny City en intégralité
    Moi je me suis pendu avant
    Alors que je me laisse pas d ecouter rrspeedway de la même époque
    Mais bon, je suis fan
    PS : c est pour ça que je suis sur ce forum…..

  • #114956

    marcbeatles
    Participant

    Allez, pour continuer, puisque 4jb passe son temps à railler les wings, petit sondage , préférez vous les éléphants memory (je suis même plus sur du nom, tellement ils étaient nases, hormis capillairement parlant) ou les wings de l époque, comme par exemple Denny seiwell ,?
    Vous avez compris bmon choix….

  • #114957

    los paranoias
    Participant

    Les éléphants avaient le mérite de bien porter leur nom, davantage que Wings, qui ne volaient pas haut.
    Plus sérieusement, les éléphants, c’est à peine un an dans la vie musicale de Lennon, qui à partir de cette époque fera un peu n’importe quoi en production et arrangements, quels que soient les musiciens.
    Maintenant, Simon prend l’équipe d’Imagine, pour moi, c’est au-dessus, ça sonne, y a des rifts, des solos, un piano dont on se souvient vraiment.

  • #114958

    Les Eléphants, c’est une production avec trop de musiciens, ce genre de truc, à la mode début 70’s, est rarement réussi à mon avis (une exception : le Rolling Thunder Tour de Dylan). Leur album solo n’est pas formidable non plus.
    Mais Imagine est une réussite quand-même!

  • #114962

    4JB
    Participant

    On peut faire confiance à ce fourbe de 4jb pour nous avoir avec thé casket balancé le titre le plus nase de l album !!!

    Comme exprimé plus haut une chronique détaillée de ‘McGear’ serait la bienvenue. Non par moquerie, mais par intérêt. On noter que le sax joué par Brian Jones n’a rien à voir avec l’ex Rolling Stones, déjà largement trépassé en 1974. Il fait partie des Undertakers, un combo de Merseybeat contemporain des Beatles et toujours en activité.

  • #114969

    4JB
    Participant

    Entre 1970 et 1975, Paul McCartney a fourni du bon matos : That Would Be Something, Every Night, Junk, Maybe I’m Amazed, Heart Of The Country, The Back Seat Of My Car, Hi Hi Hi, Jet, Nineteen Hundred and Eighty Five, Love In Song, You Gave Me The Answer, Listen To What The Man Said. Et, peu après, Let ‘Em In.

    Ce n’est pas rien.

    Encore plus tard, nous aurons Distractions, Put It There, Flaming Pie, The Song We Were Singing ou Great Day.

    Juste un aperçu, il vaut le coup.

  • #114973

    Matthieu
    Participant

    Je me rends compte que je n’ai pas encore vraiment réagi au sujet.

    Quand je me suis intéressé à la carrière solo de McCartney après avoir essoré celle des Beatles, j’aimais vraiment presque toute sa musique. Je répétais à l’envi que c’était génial etc … Donc j’étais catalogué « fan » par les autres. Mais je débutais un peu dans le domaine, et j’avais très peu de connaissances musicales en dehors du monde Beatles.

    Depuis une grosse dizaine d’années ma discothèque s’est développée, et je suis maintenant un peu plus sévère avec la disco solo de Macca. Et quand j’en parle avec d’autres personnes, j’essaye un max de remettre les choses en perspective, en citant d’autres artistes qui font souvent largement mieux.

    Malgré tout je garde un attachement (subjectif forcément) à cette musique, même si je sais que tout n’est pas au niveau (loin de là). Il faut reconnaitre les super chansons (et il y en a dans la carrière solo du Mac), mais il faut aussi reconnaitre quand c’est pas terrible.

  • #114976

    4JB
    Participant

    Quand je me suis intéressé à la carrière solo de McCartney après avoir essoré celle des Beatles, j’aimais vraiment presque toute sa musique. Je répétais à l’envi que c’était génial etc … Donc j’étais catalogué « fan » par les autres. Mais je débutais un peu dans le domaine, et j’avais très peu de connaissances musicales en dehors du monde Beatles.

    Depuis une grosse dizaine d’années ma discothèque s’est développée, et je suis maintenant un peu plus sévère avec la disco solo de Macca. Et quand j’en parle avec d’autres personnes, j’essaye un max de remettre les choses en perspective, en citant d’autres artistes qui font souvent largement mieux.

    Hé oui…
    Elargir le cercle, puis élargir les cercles. Là, l’enchantement se profile doucement mais sûrement.
    Oulah.
    Le fan de McCartney te dira, à tous les coups, qu’il aime aussi -par exemple- d’autres ‘grands noms’, Dylan, Pink Floyd, Coldplay, P!ink, Ed Sheeran, que sais-je ?
    Des vedettes, n’est-ce pas ?
    Alors que les artistes les plus proches du McCartney âge d’or ne figurent pas là, il faut partir à la recherche, creuser, fouiller.
    L’internet a rendu la route facile d’accès, mais il faut avoir envie de la tracer, la route.
    Sinon, ma foi, tout ceci reste confiné, un peu monolithique, fermé. Pourquoi pas.
    Free as a Bird.?

    A chacun(e) ses libres choix.

  • #114978

    4JB
    Participant

    Du neuf ?
    Oui, le remix de ‘Nothing For Free’, que voilà :

    http://www.superdeluxeedition.com/news/paul-mccartney-releases-remix-single/#more-151194

    Comment exprimer l’effet produit par telle ordinaire vulgarité ? N’importe quelle pop starlette de notre ère sonne exactement comme ça.

    FAUX ?

    Ecoute le top ten des singles et les remixes produits dans la foulée, ceux de 2012 à 2019. et dis-moi en quoi ‘Nothing For Free’ diffère.

    Tragique ?
    Même pas…

  • #114980

    Je viens d’écouter « Key-Lazy Bird-1978 » : c’est réussi et la parenté avec Macca est frappante.
    Mais bon, je préfère écouter des trucs différents en général, sauf coup de coeur.
    Je changerai peut-être radicalement d’avis quand Macca n’enregistrera plus.

  • #114981

    Du neuf ?
    Oui, le remix de ‘Nothing For Free’, que voilà :

    http://www.superdeluxeedition.com/news/paul-mccartney-releases-remix-single/#more-151194

    Comment exprimer l’effet produit par telle ordinaire vulgarité ? N’importe quelle pop starlette de notre ère sonne exactement comme ça.

    FAUX ?

    Ecoute le top ten des singles et les remixes produits dans la foulée, ceux de 2012 à 2019. et dis-moi en quoi ‘Nothing For Free’ diffère.

    Tragique ?
    Même pas…

    Un exercice de style, peut-être…

  • #114986

    4JB
    Participant

    Un exercice de style, peut-être…

    Ok.
    Mais de quel style ?
    Ce que nous entendons ici est, pour le moins commun. Ordinaire.

    Ok N°2.
    C’est destiné à la danse, aux corps qui se trémoussent, il s’agit d’un appel. Ou alors d’une tentative destinée aux radios fun.

    Autre chose ?

    Peut-être, là, réellement, ce serait aux fans de se positionner. D’éclairer.

    «  » » » »

    On verra bien si, de part et d’autre (un peu tout le monde, ou les McManiacs, les amateurs modérés de l’Oncle Paul, les rockers, les institutrices, pas d’exclusion, portes ouvertes) l’exercice va porter ses fruits. Est-ce que c’est bon, irrésistible ? Autre ?

    Attendons, au frais, les commentaires avisés.

  • #114988

    4JB
    Participant

    Bien sûr, vu le sujet, les fans de McCartney sont privilégiés. Là, en temps réel, au plus rouge, nous espérons une réaction à chaud.

    (à suivre)

  • #114989

    4JB
    Participant

    Hé.
    —————–

    Sinon, McCartney, épaulé par Denny Laine, est fort d’un tsunami. ‘Mull of Kintyre’. Publiée au plus brûlant de l’actu punk et disco, la chanson fait mieux que s’imposer, elle triomphe. FANTASTIQUE.
    Une ballade, oui, imprégnée d’Ecosse, mais sans basculer dans la musique folklorique. Juste ce qu’il faut, ce qu’il fallait.
    Mieux que ça, Macca n’aurait pas pu faire. Il terrasse la concurrence « tendance », fait prévaloir son titre de maître, le succès est aussi écrasant que mérité. Wow !

  • #115103

    4JB
    Participant

    Donc, les réédition live (voir plus haut) sont là.
    Etrangement, les fans de Monsieur Paul ont oublié de signaler que ‘Amoeba Gig’ a été entièrement remixé.

  • #115145

    J’ai reçu mon nouvel « Amoeba » mais je n’ai pas eu le temps de tout écouter, j’y reviendrai.

    J’étais ce week-end à Londres et, en tant que fan, je suis passé par les locaux de MPL, Saville Row (on peut entrer dans l’immeuble anciennement Apple qui est maintenant un magasin de fringues pour gamins, avec T-shirt du dernier concert sur le toit…)-
    J’ai vu aussi la nouvelle boutique de Stella McCartney qui est sonorisée par Paul. La nouvelle collection est sur le t^hème de Yellow Submarine et au quatrième étage, on peut faire joujou avec une vieille platine (de Paul???), j’ai mis en route une face du double rouge… Côté son, j’ai surtout entendu des chansons des Beatles par eux ou d’autres artistes, mais aussi un genre de collage rappelant parfois Twin Freaks.

    Devant Mpl, j’ai pu apercevoir par les fenêtres la statue que l’on voit sur la pochette de deux albums des Wings, l’artwork (original?) de Choba CCP, un tableau avec le fauteuil de Memory almost full, un autre avec les dessins que l’on retrouve sur Tug of War…

    Tout près de là, je suis passé aussi au Radha krsna temple qui a fêté ses 50 ans cette année.

    Tout cela dans le quartier de Soho qui est toujours bien vivant.

    Pendant ce temps là, Macca était aux USA et a été rejoint par Ringo sur scène. Pas facile d’être où il faut au bon moment!

    Pour vous montrer que je ne suis pas sectaire, j’ai aussi vu une pièce de Shakespeare dans son théâtre reconstitué, les bijoux de la reine, une expo des tableaux, sculptures et dessins de Bob Dylan…

  • #115167

    4JB
    Participant

    J’ai reçu mon nouvel « Amoeba » mais je n’ai pas eu le temps de tout écouter, j’y reviendrai.

    Et bien, cet ‘Amoeba Gig’, capté en 2007, est une belle surprise. notre homme est très en voix, le groupe roule à fière allure. Nickel.

  • #115181

    4JB
    Participant

    Comme chacun sait, Monsieur Paul a été marié à Heather Mills. Même qu’il a composé une chanson cool à son intention in ‘Driving Rain’.
    En 2015, Heather, qui connaît McCartney certainement 1000 x mieux que nous tous, Heather a déclaré ceci (extraits) : « Les jeunes ne savent pas qui est Paul McCartney (…) J’ai été mariée avec lui, il a depuis épousé une autre. (…) Paul a composé pas mal de chansons cool dans les ’60s, quelques autres dans les ’70s ».
    C’est très simple, n’est-ce pas ?
    SIMPLISTE ?
    Parce que ce n’est pas une fan ?

  • #115182

    marcbeatles
    Participant

    Juste la rancueur d une nana éprise d argent (était avant avec un arabe richissime), econduite
    Et qui la ferme depuis, dieu soit loué, car elle a été gavé de fric pour fermer sa grande bouche ( suave au demeurant)
    Bref, pour moi, un avis dénué du moindre crédit

  • #115183

    marcbeatles
    Participant

    Et puis si c’est seulement cool ce que le Mac a composé dans les 60s, c est qu elle a une échelle de valeurs biaisée à la base….
    L Everest rabaissé au niveau du massif central (désolé pour les auvergnats)

  • #115197

    4JB
    Participant

    Et puis si c’est seulement cool ce que le Mac a composé dans les 60s, c est qu elle a (…)

    Heather évoque les ’70s aussi.
    Bon, jusqu’à l’adorable (si si, –quoi impératrice ?) ‘We All Stand Together’ (1984), Mc le Mc a encore quelques plans cool dans sa sacoche. Après, il y aura bon nombre de délicieuses vignettes, à piocher selon sa bonne humeur.

    Oui mais c’est quoi « une chanson cool » ? Début 70s, c’était un single à la Mungo Jerry, ou ‘Venus’ des Shocking Blue. Dans l’air du temps, mais pas trop spécialisé. Peu avant, il y eut ‘Mrs Robinson’, ce genre…

    Bon, ça semble une évidence, mais une multitude de gens divers évoqueront Nick Drake d’un côté, les Rubettes de l’autre. Sans perdre de vue 9000 autres variantes. Mais là, le menaçant spectre dit « Goûts et Couleurs » obscurcit le grand ciel, les marchands de cadenas se frottent les mains.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 3 semaines par  4JB.
  • #115206

    ALLIGATOR
    Participant

    Marco a tout simplement raison,tu sais Jiji,une pute reste une pute…
    Oh c’est pas par méchanceté,mais ça reste un métier,et cette connasse n’a pas réussi son exam’.

    De toutes les femmes des Scarabées elle reste celle que j’apprécie le moins et je pèse mes mots.

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #115209

    4JB
    Participant

    Tiens, rubrique people, aviez-vous remarqué que Macca n’a épousé que des femmes divorcées ?

  • #115220

    ALLIGATOR
    Participant

    Tiens c’est vrai ça,à part Jane Asher mais bon elle n’était pas mariée auparavant,peut-être que ça sentait le roussi…🤔

    Les Beatles ?
    Du parfum pour mes oreilles...

  • #115235

    Paul ne s’est pas marié aussi jeune que les trois autres et après, forcément, il avait des chances de trouver des épouses ayant déjà connu le mariage.

    Ensuite, pour faire de la psychologie de comptoir, on peut dire que, ayant perdu sa mère jeune, il recherchait une mère de substitution. On retrouve cela de façon plus marquée chez John avec Yoko. Je pense que le premier mariage de John était surtout dû à « l’accident Julian ».

    Peut-être aussi que chaque compagne de Paul montre une ou deux de ses facettes : Linda la famille et la campagne, Heather l’activisme,Nancy la tranquillité, et même Jane la créativité, la culture!

  • #115276

    4JB
    Participant

    On peut être dans le privé, en activité, et paulophile😄

    Ben oui.
    Une autre possibilité est d’apprécier, voire adorer, les réussites, les bonnes chansons. Et d’avoir un peu discernement quant Lazy Paul, fort de sa notoriété, se permet de livrer, au prix fort, du matériel bas-de gamme.
    Juste un exemple.
    Qui ne sera pas forcément partagé.
    L’objet du délit est fiché sous ‘From A Lover To A Friend’, 2001.

    Les paroles s’affichent, on peut s’en faire une idée…

    La chanson (la plainte plutôt) se traîne pendant près de 4 minutes. Il existe un CD 3 titres avec des remixes. Courage; essayé, épuisé au bout de l’éprouvante écoute.
    Alors oui, il y a des bribes de mélodie, peu accrocheuses.
    Ce fut donc un single. Engourdi, dépourvu de ressort ou de détermination.
    Les Paulistes ne partageront pas tel avis mitigé, contrairement au reste de la population mondiale qui a perdu de vue si peu convaincante livraison.
    Faux ?

  • #115278

    marcbeatles
    Participant

    Comme quoi, j adore ce titre !
    Je me souviens du jour où j avais écoute ce titre pour la 1ere fois.
    Je ne sais plus si c était le CD 3 titres, peu importe
    Et je m étais dit, super le batteur
    Les débuts de abe laboriel

  • #115284

    C’est avec ce CD 3 titres que j’ai vraiment compris pour la première fois ce qu’était un remix.

    Après, bon, il était amoureux. Tu comprendras quand tu seras amoureux, JB! N’empêche qu’il s’agit d’une de ces mélodies qui se nichent dans votre tête pour ne plus en sortir… je ne sais pas si c’est une preuve de qualité, il y a des contre-exemples, je sais… ne me les mettez pas dans la tête, ouille!

  • #115285

    4JB
    Participant

    Après, bon, il était amoureux. Tu comprendras quand tu seras amoureux, JB! N’empêche qu’il s’agit d’une de ces mélodies qui se nichent dans votre tête pour ne plus en sortir…

    Ah !
    Sauf que non. Suis revenu à ‘From A Lover To A Friend’ aujourd’hui-même, serais incapable de te siffloter la mélodie. Enfin, l’assemblage de plusieurs esquisses mélodiques. Ça s’entend, c’est du composite.
    Bon, on dira qu’il doit me manquer une gerbe de neurones. Maigre consolation : le 99% de la population mondiale semble frappée de la même déficience.
    Idem concernant ‘Young Boy’ ça refuse d’entrer, comme un blocage. Là aussi, seule une poignée d’élus entend une bonne chanson à gueuler sous la douche.
    Non non, pas de preuve vidéo Youtube, nous autres, écartés de l’élite, croyons sur parole l’ambassade St-Paul.

  • #115286

    4JB
    Participant

    Après, bon, il était amoureux. Tu comprendras quand tu seras amoureux, JB! N’empêche qu’il s’agit d’une de ces mélodies qui se nichent dans votre tête pour ne plus en sortir…

    Ah !
    Sauf que non. Suis revenu à ‘From A Lover To A Friend’ aujourd’hui-même, serais incapable de te siffloter la mélodie. Enfin, l’assemblage de plusieurs esquisses mélodiques. Ça s’entend, c’est du composite.
    Bon, on dira qu’il doit me manquer une gerbe de neurones. Maigre consolation : le 99% de la population mondiale semble frappée de la même déficience.
    Idem concernant ‘Young Boy’ ça refuse d’entrer, comme un blocage. Là aussi, seule une poignée d’élus entend une bonne chanson à gueuler sous la douche.
    Non non, pas de preuve vidéo Youtube, nous autres, écartés de l’élite, croyons sur parole les dignitaires de la Basilque St-Paul.

  • #115288

    marcbeatles
    Participant

    En te lisant, je sifflotte la mélodie des 2 chansons
    Comme quoi…..

  • #115290

    marcbeatles
    Participant

    Et puis quel titre des stones, des who et consorts post 80s sifflotte t on sous la douche ?
    PS : je parle de groupes du rang de paul, rang au sens historique s entend

  • #115296

    4JB
    Participant

    Et puis quel titre des stones, des who et consorts post 80s sifflotte t on sous la douche ?
    PS : je parle de groupes du rang de paul, rang au sens historique s entend

    Etrange question, bizarre interrogation. Où, allez savoir pourquoi, il est question de rang.
    De rang ?
    Pourquoi pas de grades ?
    Encore plus fort « au sens historique ».
    C’est quoi l’histoire ?
    On classe par degrés populistes ? Selon des barèmes genre « Les Légendes » à la TF1 ? C’est ça le truc ?
    La musique, les chansons ?
    Elles doivent être passées par le tamis du « même ma concierge a entendu parler des Pink Floyd », pour que tout le monde, même Amélie Poulain, comprenne ?
    C’est un choix, toujours se référer aux grandes vedettes. Michel Drucker 4ever.

    Il y a un hic.
    Un sévère.
    Plein de chansons ont marqué leur époque. Parce qu’elles étaient super bonnes, elles ont donnée du jus, même si leurs géniteurs ne figurent pas au programme d’un quelconque divertissement M6.

    Un exemple :

    Se focaliser sur même pas quinze artistes/groupes (fais le compte tout seul) et, ENCORE UNE FOIS, un choix.
    Dénigrer les artistes « qui n’entrent pas dans le rang » s’apparente, désolé, à une sélection assez triste, une espèce de totalitarisme ne laissant aucune chance aux bonnes chansons. Aucune.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par  4JB.
  • #115305

    marcbeatles
    Participant

    Mais bien sûr que j aime les hits isolés, style Hello Nadine des mungo Jerry ou lemon tree des fools garden

    Je voulais simplement te contredire sur 2 points
    Oui je sifflotte des chansons récentes du Mac
    Si tel n était pas le cas, rien ne me remonterait des productions récentes des who, de Neil young, de Dylan ou des stones (encore mieux, y a rien de récent)

  • #115312

    4JB
    Participant

    Mais bien sûr que j aime les hits isolés, style Hello Nadine des mungo Jerry ou lemon tree des fools garden

    C’est bien, tu vas en découvrir plein d’autres.
    Pardon pour la répétition, désolé, mais c’est affaire d’ouverture. Dès qu’on boucle la porte d’entrée, on se retrouve vite fait dans la cellule des vieux cons, au chaud. Bah, c’est une option, nous resterons quelques uns à bénir les Blossom Toes, à toucher un mot à propos du dernier Raconteurs.
    Trafic normal.
    La vie continue, en plein soleil.

  • #115317

    Réédition aujourd’hui de l’album du frangin (1974) :

    https://theseconddisc.com/2019/04/simply-love-you-mike-mcgears-wings-backed-album-mcgear-expanded-with-bonus-tracks-and-dvd/

    Appréciations bienevenues.
    Le fans de(s) McCartney devraient rugir, exulter… en principe.
    (à suivre)

    Fini d’écouter et de lire hier soir, il me reste les interviews du DVD (une heure et demie!)

    Le son m’a dans un premier temps un peu déçu mais en montant le volume, c’est parfait. Le livret parle de chansons pop gaies mais moi je ressens plutôt une teneur de nostalgie… mais j’aime toujours et les titres en bonus sont très nombreux et intéressants.
    Pour ceux qui ne connaissent pas, on est ici en présence d’une espèce d’album des Wings, avec un autre chanteur qui s’appelle quand-même McCartney (le petit frère de Paul), lequel a eu une carrière différente de celle de Paul, orientée vers le théâtre-music-hall. Des spectacles avec quelques chansons dont quelques-unes sont devenues des succès, d’où une tentation (dela part des maisons de disques, notamment) de faire de lui une rock-star, ce qui n’était pas vraiment son truc. Bon, je me dis que si ça avait marché…

    J’ai bien aimé l’anecdote de la tournée des radios US. Mike ne voulant pas faire de concerts, on lui propose une tournée des stations de radio à travers les USA. Pour qu’on abandonne le projet, Mike exige une limousine -accordée- des hôtels de luxe, des suites avec fleurs et champagne -accordé- Derek taylor pour l’accompagner, alors que celui-ci était monté en grade… mais cela finit aussi par être accordé et Mike fait la tournée, avant de se rendre compte que les frais énormes qui découlent des prestations qu’il a exigées lui-même sont décomptés de ses royalties!

  • #115321

    « si ça avait mieux marché », plutôt… Il a quand-même quelques tubes à son actif.
    Le sirop Typhon, vous connaissez?

    SIROP TYPHON
    (LILY THE PINK)
    Gorman / Mc Gear / Mc Gough
    Paroles françaises de Richard Anthony

    Buvons, buvons, buvons
    Le sirop Typhon, Typhon, Typhon
    L’universelle panacée, eh ! Eh !
    A la cuillère
    Ou bien dans un verre,
    Rien ne pourra nous résister. (…)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !