Collectionner du bootleg Beatles ?

Ce sujet a 27 réponses, 7 participants et a été mis à jour par  regbeat44, il y a 1 semaine et 5 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #105188

    Clive LD
    Admin bbPress

    Dans les années 90, comme beaucoup de fans, je me suis lancé dans la quête de l’achat de disques pirates des Beatles… Et pour cause, on y trouvait plein de trucs inédits, rares… bref, j’ai succombé !
    Et puis, décennies passants, je me suis éloigné de ce type d’achat, préférant parfois un téléchargement éphémère à l’objet.
    Alors pour vous, important ou non de collectionner les bootlegs physiques (boîtier, livret et disque) ?

  • #105201

    4JB
    Participant

    Il est clair qu’on peut faire son marché sur la toile, d’autant que certains albums ne sont guère palpitants et qu’on trouve des centaines de variantes autour des sessions ‘Let It Be’, provenant des Nagra, petits enregistreurs servant de témoin aux caméras : si le son est correct, ça reste des documents informatifs, historiques à la limite, plutôt que la suprême exaltation.

    Toutefois, de belles pièces physiques existent, les luxueux coffrets ‘Original Master Series’, dont Dear One et votre misérable serviteur se délectent (voir sujet Older… But better !) :

    Older… But better !

    Beaucoup d’autres sont très soignés, enrobages vinyl replica ou ravissants digipacks, voire disgisleeve. Particulièrement recommandés, en physique donc, la série des Alternate publiés, pour chaque album, par Pear.

    Autre exemple : le ‘Esher Demos’ de Godfattherecords, pochette trois volets, sous-pochette intérieure plastifiée, livret dépliant 8 pages, mini poster recto-verso, 23 chansons masterisées avec soin :

    Sinon, certains bootlegs vinyle ont la cote. Ainsi, compter entre 100 et 120 € pour l’acquisition du triple black album, complet avec poster, en parfait état.

  • #105234

    4JB
    Participant

    Tiens prenons le quintuple ‘Help, It’s For Sale’ de chez Original Master Series : y sont rassemblés pas moins de 184 titres ! Variantes de mixes, outtakes, onze ‘That Means A Lot’, pour vous donner une idée. Et ce n’est pas tout : un livret de 44 pages, avec photos, reproductions et détails, y est inséré.
    Et ce n’est pas tout ! Un DVD bonus complète l’affaire, sur le thème des Beatles en 1965, voyez le menu :

    Pas à chiquer, le support physique a de beaux restes.

  • #106497

    Claude
    Participant

    sujet très intéressant. J’ai vu chez un revendeur un 33 tours FIFTH IN 4 SERIES – REF TMLP4Q 11/12 – STUDIO OUTAKES « TOBE MILO » à 50 €. Qu’en pensez-vous ? J’ai bien peur que ce bootleg soit de bien mauvaise qualité
    PS : si vous me dites comment faire, je peux joindre une photo 🙂

    zebigboss

  • #106498

    sujet très intéressant. J’ai vu chez un revendeur un 33 tours FIFTH IN 4 SERIES – REF TMLP4Q 11/12 – STUDIO OUTAKES « TOBE MILO » à 50 €. Qu’en pensez-vous ? J’ai bien peur que ce bootleg soit de bien mauvaise qualité
    PS : si vous me dites comment faire, je peux joindre une photo ?

    Celui-là, je ne le connais pas.

    Mais certains pirates sont comme des albums à part entière, comme le merveilleux « Esher » ci-dessus. Ou les « Decca tapes »…

  • #106499

    Claude
    Participant

    comment fait-on pour joindre des photos ?
    merci

    zebigboss

  • #106501

    4JB
    Participant

    comment fait-on pour joindre des photos ?
    merci

    Le plus simple est d’utiliser un hébergeur d’images tel que celui-ci :
    http://casimages.com/
    Là tu sélectionnes ta photo puis clique sur héberger et, si elle ne dépasse pas la dimension de 800×800 pixels, tu copies-colles la ligne-lien fléchée ci-dessous :

  • #106546

    Claude
    Participant

    trop compliqué pour moi ! Il n’y a pas plus simple ?

    zebigboss

  • #109350

    Julien Sassé
    Participant

    [/url] j’ai celui la moi

  • #109352

    Julien Sassé
    Participant

    et un autre de trade mark of quality avec John Lennon et il y a marqué Power to the people je le trouve à aucune place sur internet

  • #109354

    4JB
    Participant

    et un autre de trade mark of quality avec John Lennon et il y a marqué Power to the people je le trouve à aucune place sur internet

    Tu peux éventuellement chercher là :
    http://www.bootlegzone.com/

  • #109356

    JohnnyMoondog
    Participant

    Un beau bootleg studio des Beatles c’est sympa.
    Et je préfère certaines versions non nettoyées des Ultra Rare Trax à leur publication officielle des Anthology1-3.
    Pour moi c’est un complément à la disco officielle mais j’ai arrêté de collectionner de manière régulière pour la collection.

  • #109360

    4JB
    Participant

    Bêtement, avec les albums pirates comme avec les disques officiels, chacun y va de ses préférences. Ce qui est pour le moins standard.
    Ok, c’est une intro de merde.

    Les bootlegs ont souvent été décevants, on pouvait se ruiner pour le Black Album vinyle, avec son poster. Irrésistible.
    Et puis bon, des chutes Nagra des séances ‘Let It Be’, 4/5 de hum hum, 1/5 de « heey, les Beatles ! ».

    Maintenant, au format compact disc, parmi les plus satisfaisants sont ceux publiés par Peer et Original Master Series, très soignés.
    Mais il y en a d’autres.
    Des milliers d’autres.

  • #110549

    4JB
    Participant

    Tiens, concernant les Original Master Series (voir plus haut), tel est le programme de leur ‘Magical Mystery Tour Sessions’ en 4 discs :

    L’acétate placé en ouverture, malgré de terribles craquements, sonne du feu de tous les dieux, la chanson est présentée dans un mix hallucinant, pas de cuivres ni d’arrangements, juste 4 Beatles, leurs voix, les guitares, et la batterie de Ringo en grand beat. Are you experienced ?

    Bon, bien sûr, il s’agit là d’en exceptionnel travail de passionnés, pas d’un coffret officiel tel que le tout récent ‘Pepper’s’. Toutefois, la richesse au répertoire d’Original Master Series est si étendue que nous autres, les fans, serions inconvenants de chichiter pour de menues broutilles telles que, parfois, quelques imperfections audio.

    Ce ‘Magical…’ est quadruple, mais d’autres du label sont x5, x6.

  • #110550

    4JB
    Participant

    Original Master Series
    (suite)

    John Barrett était ingénieur(-archiviste) aux studios EMI, renommés Abbey Road après le succès du fameux LP. Sans trop qu’on sache comment, les bandes répertoriées par Barrett, homme scrupuleux, ont fourni la marchandise à d’innombrable boots.

    Les fins renards d’Original Master Series en ont localisé bon nombre, ici assemblés et masterisés. Voilà le travail , quintuple album (4 + 1), livret et fourreau carton :


  • #110551

    4JB
    Participant

    Original Master Series
    (encore)
    Ces copieux coffrets datent des années 2010. Ils étaient vendus, il y a 3-4 ans, environ 45€. Les prix sont en trains de grimper. Donc, si intérêt, il est temps.

    Par exemple, les mixes américains originaux de Revolver* figurent ici :


    *publiés avant la sortie de l’album, sur ‘Yesterday and Today’.

  • #110554

    4JB
    Participant

    En 2018, on trouve, via ebay par exemple, des bootlegs vinyle. Ceux-ci peuvent coûter jusqu’à 10 x le prix de leurs équivalents CD.

    Prenons le (mini)mythique ‘Black Album’, composé de séances ‘Get Back-Let It Be’. Comparativement, la version CD est autrement plus convaincante sur le plan du son. On entend tout mieux. Il faut rappeler que ces disques ont été usinés sur la base d’enregistrements (les fameux enregistreurs Nagra) témoin, pour les caméras.
    Le vinyle étant « à la mode » alors que le disque compact, depuis bientôt une décennie, est jugé has-been, on comprend l’engouement.
    Toutefois, après écoutes des deux supports, si l’on souhaite entendre la musique plutôt que déposer l’aiguille sur un 33 tours en état de transe rétroactive, choisir l’acquisition de ça… :

    …plutôt que de ça :

    Si tu penses que « le vinyle a un meilleur son », que tu en es persuadé, vis ta vie. Il y a des illusions, elles sont généralement positives.

  • #110581

    En 2018, on trouve, via ebay par exemple, des bootlegs vinyle. Ceux-ci peuvent coûter jusqu’à 10 x le prix de leurs équivalents CD.

    Prenons le (mini)mythique ‘Black Album’, composé de séances ‘Get Back-Let It Be’. Comparativement, la version CD est autrement plus convaincante sur le plan du son. On entend tout mieux. Il faut rappeler que ces disques ont été usinés sur la base d’enregistrements (les fameux enregistreurs Nagra) témoin, pour les caméras.
    Le vinyle étant « à la mode » alors que le disque compact, depuis bientôt une décennie, est jugé has-been, on comprend l’engouement.
    Toutefois, après écoutes des deux supports, si l’on souhaite entendre la musique plutôt que déposer l’aiguille sur un 33 tours en état de transe rétroactive, choisir l’acquisition de ça… :

    …plutôt que de ça :

    Si tu penses que « le vinyle a un meilleur son », que tu en es persuadé, vis ta vie. Il y a des illusions, elles sont généralement positives.

    Je crois aussi que les vinyles, avec leurs cohortes de vieux trucs, sont moins surveillés par la police. je rappelle que les pirates sont hors la loi…

  • #110600

    4JB
    Participant

    Mmm.

    Préférer le support physique plutôt qu’avoir le bazar sur un cloud, dans le dur ou en streaming est un peu différent. Il s’agit d’accompagnement. Genre un livre et la qualité de sa reliure, une photo sur papier plutôt que via l’écran du smartphone.
    Ceci s’applique aux bootlegs comme aux publications 100% légales. Ce 100% est fluctuant, selon les dates de péremption et les pays.

    Préambule spartiate.

    Tout comme, en 66-67, Michel Polnareff chante  » Ma seule passion c’est les 78 tours, mais ça les fait bouder »,
    En 2018, il est donné à croire que le support physique le plus coté est le vinyle.
    Il y a au moins 100’000 (évaluation rapido, à la diable) cas où le compact disc d’un même enregistrement, s’arrache à des prix bien plus élevés que le –hum– légendaire plastique noir.
    Exemple : tu trouves, facile, le LP original, vinyle donc, de ‘Brain Capers’ (Mott The Hoople) pour moins de 5 €. Si tu souhaites acquérir la version CD, européenne, de 2003, tu multiplies ce chiffre par 35 !
    Il s’agit là de ce que l’on voit sur le net, un vide-greniers ou un marché aux puces peut se révéler formidable, Pour autant que tu ne partes pas du principe que tu vas, c’est sûr, tomber sur le compact  »Brain Capers » de 2003 pour 3 €.

  • #111597

    4JB
    Participant

    Publié par NEMS en 1985, ce vinyle, selon son état, se négocie entre 40 et 150 €. Rien de super intéressant, mais la pochette ne manque pas de peps. Très bon son.
    https://www.ebay.co.uk/itm/THE-BEATLES-NOT-FOR-SALE-Vinyl-Album-Sealed/392049478629?hash=item5b47f84be5:g:QbEAAOSwEeFU9NCD
    Tracklist :
    https://www.discogs.com/The-Beatles-Not-For-Sale/release/3027009

  • #111605

    « Not for Sale » qu’ils disaient…

  • #111606

    4JB
    Participant

    « Not for Sale » qu’ils disaient…

    Double clin d’œil: à ‘Beatles For Sale’ évidemment, mais aussi aux disques promo interdits à la vente :

    Le label NEMS Records en est un autre.

  • #111612

    4JB
    Participant

    Le premier boot des 4 a été publié avant le LP ‘Let It Be’, en janvier 1970 :

    On trouve le vinyle pour environ 50-70 €. Mais aussi un CD vinyl replica, à la japonaise, avec obi amovible, entre 10 et 15 € :

  • #112188

    4JB
    Participant

    Très intéressant long box, contenant -à peu près- tout ce que les 4 ont enregistré pour l’émission ‘Pop Go The Beatles » en 1963. Livret informatif des plus soignés.

  • #113421

    regbeat44
    Participant

    Bonjour à tous, je me suis inscrit sur ce forum pour répondre à un fan qui cherchait quels inédits il avait entendu sur RTL en 1969.

    Je peux lui donner les informations que je détiens s’il est toujours intéressé.

    Pour ce qui me concerne, je pense qu’il faut être très sélectif sur ce sujet passionnant et foisonnant, car le meilleur côtoie le pire, alors autant ne pas payer trop cher…

    Je suis pour ma part fan des sessions des BEATLES, et bien sûr aussi des SESSIONS de PAUL ainsi que d’une partie de ses concerts!

  • #113479

    4JB
    Participant

    Certains bootlegs offrent ce qui, vraisemblablement, ne paraîtra jamais en officiel : le groupe, concentré, qui joue ‘Ticket To Ride’, ‘Day Tripper’ ou ‘Sexy Sadie’ (entre autres) jusqu’au bout, avant le fade out (à savoir la musique qui disparaît tout doucement).
    Oui, ce sont des trucs pour les accros, bien sûr. Ça prolonge de quelques secondes tous ces titres s’évanouissant dans le néant.
    Fantastique.

  • #113482

    4JB
    Participant

    Pas vraiment un disque pirate, celui-ci, de 1982 :

    Bon, deux erreurs monstrueuses, il ne s’agit pas là des Silver Beatles (le groupe s’appelait déjà The Beatles au début janvier 1962) et ce n’est pas complet du tout. Vu qu’il s’agit, en mode (presque) officiel, des Decca sessions. Il en manque trois.

    Et là, curieusement, malgré l’inclusion de plusieurs chansons de la séance in ‘Anthology 1’, ‘Love of the Loved’, signée Lennon-McCartney, n’est toujours pas, version Beatles s’entend*, disponible hors bootlegs.

    * La pimpante Cilla Black en a publié une version produite par, mais oui, George Martin.

  • #113510

    regbeat44
    Participant

    Bonsoir, les deux disques sont hélas bien des pirates au vrai sens du mot, car ils n’étaient pas autorisés à l’époque de leur sortie, dans les années 1980. Depuis , quelques versions sont « légales » uniquement dans un circuit restreint. En fait, ce sont les disques « pirates » qui poussent les officiels à faire des efforts, c’est la règle depuis les années 1990, avec Anthology et les live at the BBC.

    Presque tous les morceaux diffusés dans la dernière production du WHITE ALBUM (notamment les ESHER demos) étaient diffusées sur internet depuis bien plus de dix ans, même si aujourd’hui la qualité sonore est vraiment sublime.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !