Beatles : reprises>>Harrison

Vous lisez 8 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #118773
      4JB
      Participant

      Avant la signature Parlophone, George Harrison était chanteur principal de pas mal de titres interprétés par les fabs, la session Decca de janvier 62 pour témoin. Ne pas oublier non plus les enregistrement BBC.

      Donc, suite aux covers Beatles consacrées au tandem John/Paul, une sélection de reprises où Little George (le plus jeune de l’équipe) se place plutôt bien en tant que chanteur :

      – Three Cool Cats (Decca)
      – Chains
      – Devil In Her Heart
      – Roll Over Beethoven*
      – Everybody’s Trying to Be My Baby

      Une favorite dans le lot ? Ou plutôt ‘Glad All Over’, autre(s) ?
      Préfères-tu les versions originales ? Ou considères-tu que « ce ne sont que des reprises », donc sans réel intérêt ?
      Commentaires ?

      * la version in ‘With The Beatles’ est vocalement surpassée par celle-ci, pour la BBC, George assure « à la Lennon » : passé ce 3 septembre 1963, Harrison ne sera plus jamais aussi rauque‘n’roll.

    • #118777
      Sim
      Participant

      Je suis fan des reprises chantées par harrison. Sa voix legerement nasillarde fait merveille.
      Je vote pour l’obscure « three cool cats. »

    • #118779
      4JB
      Participant

      Je vote pour l’obscure « three cool cats. »

      Obscur ?
      Oui, peut-être si on est né en 2005, et encore…
      ‘Three Cool Cats’ est une Leiber/Stoller quand même, créée par les Coasters en 1958-59. En France, Richard Anthony en fait un tube, renommé ‘Nouvelle Vague’. Plus tard, Cliff Richard, les Vaporellas ou Ry Cooder sauront honorer sa mémorable manière.

    • #118781
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour à tous!,

      J’aime bien The Sheik of Araby.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #118784
      4JB
      Participant

      George était un friand amateur de Carl Perkins, il interprète parfaitement ‘Glad All Over’, d’une manière vocale plutôt craquante (BBC).

    • #118785
      4JB
      Participant

      Petite parenthèse. Que voici :
      (
      En 1985, Harrison participe au show ‘Blue Suede Shoes: A Rockabilly Session’ articulé autour de (et avec) Carl Perkins. Son interprétation de ‘Everybody’s Trying to Be My Baby’ stupéfie, tant George y apparaît d’une fraîcheur digne des eaux de jouvence :

      Mais ce n’est pas tout, bien au contraire. Le directeur musical du show n’est autre que Dave Edmunds. En coulisses, c’est par son intermédiaire que se noue la connection avec Jeff Lynne, laquelle amènera George Harrison à s’extirper de la torpeur, niquer le déclin et revenir en avant-poste de la scène pop de 1987. Rock’n’Roll !

    • #118786
      4JB
      Participant


      D. Edmunds, G. Harrison, C. Perkins, 1985

    • #118829
      4JB
      Participant

      Parmi les Beatles-covers chantées par George, une est le plus souvent mise à mal : ‘Devil In Her Heart’*, en 63. On n’accroche pas à cette relecture candide, « du remplissage » ronchonne le gros malin en reprenant un sandwich saucisson.

      Je l’adore !

      Tout d’abord, le réarrangment musical, les chœurs des copains, convaincants. Et Harrison, pas toujours très juste, qui se concentre, on entend sa volonté d’être digne de la belle équipe. Pas « un péché de jeunesse », non, mais un élément du son des Beatles d’alors. La Beatlemania britannique est en cours, on connaît la suite, 1964 est à deux pas.

      * la chanson originale est nommée ‘Devil in His Heart’, les filles de Detroit, les Donnays, 1962.

    • #118831
      Eric
      Participant

      Bonjour 4JB
      Effectivement, très bonne reprise, elle a tout le charme des chansons d’alors.
      D’une manière générale cet album, With The Beatles,est une belle réussite qui démontre toute l’influence r’n’b des Beatles.
      Si Lennon et McCartney confirment leur leadership, Harrison commence à se distinguer avec ces 2 très chouettes reprises (j’adore son chant sur Roll Over Beethoven) et sa première composition « Don’t Bother Me » qu’il semble un peu dénigrer dans l’anthology, le livre, mais que personnellement je trouve pleinement réussie.

Vous lisez 8 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !