ALBUMS SOLO : DES POCHETTES ICONIQUES ?

Vous lisez 47 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #120141
      Sim
      Participant

      Les albums des des fab sont mythiques tant sur la forme que sur le contenu.

      Les albums solo sont en demi teinte dans leur contenu. Qu en est il de leur pochette ?

      Sont elles aussi mythiques ? Comme celles des fab qui sont presque des logos tant elles sont identifiables.

      A mon sens, seuls 2 albums solo sont a ce niveau : imagine, all things…

      En préparant ce post, je constate que macca sur le plan visuel est en dessous

      Voila le detail
      (Choisir pour leur qualite graphique 4 pochettes d albums)

      LENNON

      imagine *****
      Rock n roll *****
      Double fantasy ****
      Toronto ***

      HARRISON

      all things must pass *****
      Living in a material world *****
      Dark horse ***
      Bangla desh ***

      MCCARTNEY

      ram ****
      Band on the run ****
      Macca I ****
      Red rose speedway ***

      RINGO

      Ringo ****
      Sentimental journey ****
      Goddnight vienna ***
      Beaucoup of blues ***

      BONUS : LES CANCRES

      Ringo the 4th *
      Driving rain *
      Mind games **
      Somewhew **

    • #120142
      ALLIGATOR
      Participant

      Tug of War se débrouille pas mal.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #120143
      Sim
      Participant

      Oui

      Tug of war
      (Et pipes of peace)

      Sont pas mal.

      REMARQUE GENERALE :
      Les pochettes des 33t 70-90 ont plus d impact visuel que celles des CD

    • #120150

      Je comprends que l’on puisse ne pas aimer celle de Driving Rain mais elle est originale et artistique et elle a une (petite) histoire.

      De plus, les pochettes sont désormais conçues pour être vues en petites vignettes sur écran. New et « … » sont, à ce niveau, typiques de l’époque et plutôt très bien réussies.

    • #120152
      Thierry Recher
      Participant

      Bizarre, ces parti-pris d’entrée. Là on est pas mal dans le règne du subjectif, non?
      Je ne vois pas, par exemple, ce que la pochette d’Imagine a d’iconique…
      Pour Lennon – et c’est donc un avis personnel – je trouve que celle de « Some time in New York City » est hyper stylée, reconnaissable à des kilomètres en plus. Celle des boules de billard de « Venus and Mars », aussi.
      Oui, le baiser de « Double fantasy » rentre pour moi aussi dans cette catégorie.
      « Band on the run » aussi. Des gens qui ne savent absolument pas de quel artiste il s’agit connaissent ces pochettes, souvent.
      Il me semble, hein.

    • #120154
      Sim
      Participant

      Bizarre, ces parti-pris d’entrée. Là on est pas mal dans le règne du subjectif, non?
      Je ne vois pas, par exemple, ce que la pochette d’Imagine a d’iconique…
      Pour Lennon – et c’est donc un avis personnel – je trouve que celle de « Some time in New York City » est hyper stylée, reconnaissable à des kilomètres en plus. Celle des boules de billard de « Venus and Mars », aussi..

      Oui . C totalement subjectif.
      Je cherche a convaincre personne.
      Pour les BEATLES c facile. Quasiment tous les albums sont au Top.
      Pour carrieres solo. A mon sens, Pour qu un album frappe les oreilles et les yeux il faut que ce soit un grand album dont le succes est accompagné d une « image ».

      Sometimes in NYC a une belle pochette mais connue du cercle des fans.
      Venus and mars, effectivement c reconnaissable a la seconde

    • #120155
      Sim
      Participant

      Je comprends que l’on puisse ne pas aimer celle de Driving Rain mais elle est originale et artistique et elle a une (petite) histoire.

      De plus, les pochettes sont désormais conçues pour être vues en petites vignettes sur écran. New et « … » sont, à ce niveau, typiques de l’époque et plutôt très bien réussies.

      Effectivement, les pochettes de CD fonctionnent comme tu l indiques.

      Le 33 t a un impact visuel plus fort.
      Il y a les pochettes double. Des decoupages (walls and bridges). Des braguettes…
      L industrie du disque ne s est pas trop cassée la tete duranr l ere du boitier cristal.
      Il a fallu que l industrie du disque soit en crise pour liberer les contenants (ex : egypt station).

    • #120157
      Alain Lacasse
      Participant

      Bonjour à tous!,

      C’est drôle. Quand je pense à la pochette de Some Time In New-York City, je ne peux m’enlever de la mémoire celle de Thick As A Brick de Jethro Tull sortie 3 mois plus tôt. Pour l’originalité de pochette d’album de Lennon, en tout cas cette fois-là, on repassera.

      Merci beaucoup et à bientôt!
      Alain Lacasse.

    • #120158
      Sim
      Participant

      Bonjour à tous!,

      C’est drôle. Quand je pense à la pochette de Some Time In New-York City, je ne peux m’enlever de la mémoire celle de Thick As A Brick de Jethro Tull sortie 3 mois plus tôt.

      Alain Lacasse.

      En plus, la pochette journal de Thick As A Brick s ouvrait comme un quotidien !

      Cela dit celle de Some Time In New-York convient au concept de l album. Des chansons chroniques de l actualité politique.
      J ai souvent pensé que pour pousser la logique jusqu au bout. Comme les journeaux ces chansons auraient du etre perissables. Passées 2 ou 3 fois a la radio et tchao!

    • #120159
      Sim
      Participant

      JOHN LENNON POB – YOKO ON POB – WINGS WILD LIFE.

      De prime abord les 3 pochettes ont ce point commun bucolique.

      Je trouve celle de LENNON profonde et grave.

      Celle de WINGS legere comme la musique qui s y trouve (que j aime beaucoup)

    • #120162
      VALTON Bertrand
      Participant

      Bizarre, ces parti-pris d’entrée. Là on est pas mal dans le règne du subjectif, non?

      Ah mais totalement ! Enfin bon…
      Personnellement beaucoup d’affection pour les pochettes à motif « unique » :
      Imagine, McCartney I, Memory, Venus, il y en a plein d’autres. Ringo commence avec deux pochettes interessantes sur le plan visuel (Sentimental Journey et Beaucoup of Blues) mais après c’est frappant à quel point il s’en cogne. Passons.
      En revanche les « patchworks », pochettes sombres ou alambiquées me parlent moins (typiquement Mind Games, Egypt Station, Chaos, Somewhere in NY, Back To the Egg…bof). Sans compter les pochettes ineptes (Speed of Sound par exemple).
      All Things Must Pass ? vraiment pas plus que ça (et là pour le coup a part celle là peut etre, les pochettes les plus incroyablement banales reviennent en général à George). Maintenant c’est sur que la renommée d’un album tend a magnifier la pochette, oui.

    • #120163
      Eric
      Participant

      Bonjour à tous
      À mon avis, les pochettes iconiques participent d’un album sinon majeur, du moins important.
      Qui marque son époque.
      À ce titre, les premiers albums solos sont avantagés, forcément, puisque les 4, même séparés, jouissaient encore du prestige de leur ancien groupe et d’un impact commercial important.
      Et chaques couvertures représentent assez fidèlement l’idée de ce qu’exprime leurs albums respectifs.
      Le bol de cerises pour un McCartney artisanale et bucolique.
      Imagine, avec ce nuage en rappel du Live à Toronto et qui nous montre un Lennon rêveur utopique, dans le ciel, en chantre de la paix.
      All Things Must Pass et George entouré de 4 nains symbolisant les 4 Beatles.
      Photo en noir et blanc, classieuse, coffret soigné avec son poster.
      Et Ringo qui reprend de vieilles chansons, parce qu’elles plaisent à sa mère, avec la photo d’un immeuble de Liverpool (je crois bien).

      Lennon se plante totalement sur Mind Games, sa pochette évoquant, tout comme l’album, un mauvais remake d’Imagine. Celle de Rock’n’Roll est parfaite en revanche, et peut être assez cruelle si on compare le Beatle John période Hambourg, magnifique et sûr de lui, avec le contenu, plutôt lourd et daté.
      Harrison se fend d’une belle pochette pour Living in the material world, et J’aime bien celle de 33&1/3, mais elle n’a rien d’iconique.

      Ringo Demande a Voorman un dessin pour celle de Ringo. Si le livret intérieur est plutôt sympa, la pochette, vague écho de peppers avec la représentation de ceux ayant participé à l’album, est plutôt laide.
      D’ailleurs, c’est bien Ringo qui fera les plus moches pochettes, les plus embarrassantes, par la suite, même si Harrison le surclasse facilement avec Gone Troppo.

      McCartney propose de chouettes pochettes pour Red Rose Speedway, Band On The Run, Venus & Mars et Tug Of War.

    • #120164
      Sim
      Participant

      :
      Ringo commence avec deux pochettes interessantes sur le plan visuel (Sentimental Journey et Beaucoup of Blues) mais après c’est frappant à quel point il s’en cogne. Passons.

      entierement d accord !
      C 2 pochettes ont qqchose de triste, nostalgique et touchante.
      Apres il lache l’affaire concernant les visuels de ces albums .

      Sauf a qq exceptions
      GOODNIGHT VIENNA est rigolote
      BLAST FROM YOUR PAST simple efficace.
      TIME TAKES TIME est ambitieuse, un poil psychedelique mais peine a convaincre.

      Il a la palme du mauvais gout avec ringo the 4th !

    • #120165
      Sim
      Participant

      Bonjour à tous
      À mon avis, les pochettes iconiques participent d’un album sinon majeur, du moins important.
      Qui marque son époque.
      À ce titre, les premiers albums solos sont avantagés, forcément, puisque les 4, même séparés, jouissaient encore du prestige de leur ancien groupe et d’un impact commercial important.
      Et chaques couvertures représentent assez fidèlement l’idée de ce qu’exprime leurs albums respectifs.
      Le bol de cerises pour un McCartney artisanale et bucolique.
      Imagine, avec ce nuage en rappel du Live à Toronto et qui nous montre un Lennon rêveur utopique, dans le ciel, en chantre de la paix.
      All Things Must Pass et George entouré de 4 nains symbolisant les 4 Beatles.
      Photo en noir et blanc, classieuse, coffret soigné avec son poster.
      Et Ringo qui reprend de vieilles chansons, parce qu’elles plaisent à sa mère, avec la photo d’un immeuble de Liverpool (je crois bien).

      Bien vu.

      Les albums qui ont des pochettes devenues des icones sont des succes.
      Au debut des 70s les fab en solo capitalisent sur leur image d ex beatles.
      Leur etoile palit serieusement a partir des mid 70s.

      Autres albums du Rock avec pochettes mythiques
      – sticky fingers
      – dark side of the moon
      – never mind the bollocks
      – london calling/ elvis presley
      – who’s next….

      La barre est haute pour nos fab solitaires …

    • #120172
      VALTON Bertrand
      Participant

      Sauf a qq exceptions
      GOODNIGHT VIENNA est rigolote

      oui j’ajouterai celle là. Il y a une très bonne idée là. Imagine une seule seconde qu’on y aurait ajouté les quatre autres, elle devenait peut etre ou probablement aussi connue qu’Abbey Road…
      Mais les reponses au topic prennent plusieurs directions…parle t on des pochettes qu’on préfère ?…ou du succès des albums en fonction de la pochette ?
      Ce qui est frappant chez Macca l’utlisation – ici et là – des formes « géométriques » et c’est le seul parmi les quatre : les « boules » de Venus, le « damier » de Tug of War, les « batons-barres » de New, la « grille » de Speed of Sound, les « dés » épurés de la prochaine prochette…
      D’une manière générale, au fond, les pochettes intéressantes – indépendamment du succès des albums – sont celles qui véhiculent un « message », quelques exemples :
      – All Things Must Pass avec les petits nains autour de George
      – Ram qui est un hymne al vie bucolique bien rendue par le contenua
      – Double Fantasy et l’harmonie du couple retrouvée
      – les fleurs de Flowers, une pochette subtile qui rompt avec l’esprit synthétique des 80″ et comme une déclaration d’amour a l’écologie naissante des années 90
      – les mannequins deshumanisés de Brainwashed, sans compter le titre à l’humour plus que grinçant
      – la couverture ambigue et brumeuse de Driving Rain, comme un passage, un moment difficile à passer, un nouveau McCartney flou se dessine au fond…
      – le fauteuil de Memory, allusion possible a une retraite qui pointe certes, mais flamboyante, tonique et confortable
      – Chaos et la nostalgie, le retour aux sources avec une touche de sérieux introspectif
      Certaines en revanche ne m’évoquent rien de spécial : Somewhere in England, George Harrison (1979), McCartney II, Stop and Smell the Roses, Press To Play, meme Flaming Pie (belle pochette au demeurant) au fond qui sont juste des photos exercices de style ou on ne devine rien de plus…

    • #120173
      ALLIGATOR
      Participant

      Tiens en parlant de Dés, que cache le verso de la future pochette?
      Mystère…

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #120174
      Sim
      Participant

      Mais les reponses au topic prennent plusieurs directions…

      – les mannequins deshumanisés de Brainwashed, sans compter le titre à l’humour plus que grinçant
      ….
      – le fauteuil de Memory, allusion possible a une retraite qui pointe certes, mais flamboyante, tonique et confortable
      ….

      BRAINWASHED – MEMORY ALMOST FULL
      ont des points communs
      Le fauteuil devant la tv
      (Ok c un peu tiré par les cheveux)
      Et Leur nom est representé par leur SIGNATURE MANUSCRITE respective

    • #120176
      Laurent
      Participant

      De mon point de vue, les pochettes de Lennon sont moches et donnent l’impression que comme le contenu des galettes, il a fallu faire vite fait…..
      Pour les trois autres, je dirais Beaucoup Of Blues de Ringo.
      L’album est sans intérêt aucun, mais cette pochette symbolise tellement de chose de la fin des Beatles à une nouvelle vie en solo.
      Du côté de chez Georges, Living in the Material World est assez iconique également.
      Chez Paul, Mc Cartney bien sûr mais aussi Venus and Mars calibré par le fabuleux studio Hipgnosis.
      Tug of War tient bien la route et Chaos est irremplaçable.

    • #120177
      4JB
      Participant

      Mêmes sensations qu’un peu tout le monde de mon côté.

      Dommage que la pochette de ‘Cloud Nine’ soit si tape-à-l’œil, genre « Greatest Hits » ’80s conçu en Bavière* : le visuel du maxi ‘Got My Mind…’ l’eut avantageusement remplacée :

      * et, nom de Dieu, cette chemise !…

    • #120181
      VALTON Bertrand
      Participant

      Pour les trois autres, je dirais Beaucoup Of Blues de Ringo.
      Tug of War tient bien la route

      ah oui celle de Ringo est très belle, les tons de couleurs aussi
      Curieux celle de Tug ne m’a jamais, mais alors jamais émue…je passe totalement à coté

    • #120182
      Sim
      Participant

      Les EX BEATLES DES PEINTRES COBRA ?

      3 pochettes d’album mineur voir plus que ça, ont une pochette illustrée de peintures brutes ou naives des 3 ex fab (Peinture numerique pour ringo ?). Ils sortent a des epoques differents et pour autant ont un air de famille

      – ELECTRONIC SOUNDS
      – RINGORAMA
      – TWIN FREAKS

      Macca a la meilleure. Il n a pas les beaux arts pour rien !

      PS : il y qq années la revue UNCUT dans de ses numeros speciaux consacrait un article à la seule peinture réalisée par les 4 BEATLES. dans mon souvenir lors de la tournée japonaise de 66. Elle était dans le ^m esprit.

    • #120183
      Sim
      Participant

      Mêmes sensations qu’un peu tout le monde de mon côté.

      Dommage que la pochette de ‘Cloud Nine’ soit si tape-à-l’œil, genre « Greatest Hits » ’80s conçu en Bavière* : le visuel du maxi ‘Got My Mind…’ l’eut avantageusement remplacée :

      Les 2 pochettes tres 80s annoncent bien la couleur : les guitares electriques ne sortent pas de l etui pour rien ! Rock n roll l angelo !

    • #120184
      los paranoias
      Participant

      Celle de Walls and Bridges, pas en cd, hein, était vraiment sympa, plus son petit livret illustré par le jeune John.

    • #120187
      ALLIGATOR
      Participant

      Walls and Bridges peut-être l’une de ses plus intéressante.

      Je trouve celle de Thrillington cool également.

      Maintenant de là à dire iconiques bien sûr que non.

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #120191
      Sim
      Participant

      Pour Lennon – et c’est donc un avis personnel …je trouve que …
      Oui, le baiser de « Double fantasy » rentre pour moi aussi dans cette catégorie.

      JOHN-YOKO Vs PAUL-LINDA

      UN DOUBLE PORTRAIT MASCULIN FEMININ

      Double fantasy / Press to play

      La 1ere fonctionne et est dans les memoires. Elle montre ce qu est le disque : un nouveau départ, une collaboration 50 50…

      La 2ème dans le style hollywood, pas vraiment. Pas à sa place, et ce n est une question de qualité intrinseque du cliché. Le contenu de l album n est pas non plus porteur. Linda fait qq choeurs.
      Pourtant les panoramiques dessinés a l interieur sont sympas.
      Il y a un complet decalage entre le son « moderne » de l album et le coté retro de la pochette ( elle aurait convenir a KISSES ON THE BOTTOM)

      PS Hors categorie dans les pochettes masculin feminin : RINGO THE 4TH

    • #120193
      VALTON Bertrand
      Participant

      Il y a un complet decalage entre le son « moderne » de l album et le coté retro de la pochette

      oui s’il y a un « message » il est là, il aime bien les oppositions…
      (un peu comme pour Tug of War l’opposition entre le rouge et le bleu, ‘Tug of war » étant ce jeu ou chacun tire la corde de son coté…puis suivra l’opposition entre Tug of War et Pipes of Peace…c’est aussi le cas pour Venus AND Mars, Chaos AND Creation etc…)

    • #120202
      Sim
      Participant

      LES TICS VISUELS DE MACCA

      pour creuser les excellentes analyses de Robert V
      J ai creuse un peu les pistes :

      Ce qui est frappant chez Macca l’utlisation – ici et là – des formes « géométriques »
      -les « boules » de Venus,
      -le « damier » de Tug of War,
      -les « batons-barres » de New,
      -la « grille » de Speed of Sound,
      -les « dés » épurés de la prochaine pochette…
      +
      – woa notamment les pochettes interieures
      – les frises des RAM
      – ocean s kingdom

      il aime bien les oppositions…
      -Tug of War opposition rouge et bleu
      -Tug of war » étant ce jeu ou chacun tire la corde de son coté
      – l’opposition entre Tug of War et Pipes of Peace…
      -c’est aussi le cas pour Venus AND Mars, Chaos AND Creation etc…)
      +<
      – l opposition recto verso de london town (brume et soleil)

    • #120204
      Sim
      Participant

      DES CONNEXIONS INSOUPÇONNÉES ?

      Dans cet ensemble d albums heteroclites parus sur plusieurs decennies, Des connexions thematiques ou visuel se font .

      LE CIEL BLEU

      de toronto et d’off the ground

      LA SCIENCE FICTION

      En mode 50s pour goodnight vienna et en version star wars pour back to the egg

      LES ROSES

      Red rose speedway et … smell the roses
      Voir flowers in the dirt

      LES ETOILES

      rouge pour choba cccp bleue pour what’s myy name ?

      AIR DE FAMILLE ?

      couleur et dessin de gone troppo et egypt station

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Sim. Raison: Fautes
    • #120211
      Sim
      Participant

      APRES LE ROUGE ET LE BLEU DES BEATLES : UNE COMPIL MYTHIQUE POUR LES 4 EN SOLO ?

      1 J LENNON shaved fish ****

      La meilleure pochette des compils de lennon avec une vignette pour chaque chanson

      2 WINGS GREATEST HITS ***

      pochette raffinée pour un groupe WINGS
      Qui manque de charisme. L imaginaire des wings est quasi inexistant.

      3 BLAST FROM YOUR PAST ***

      Pochette sympa et simple pour un RINGO qui commence a voir trouble (au propre comme au figuré)

      4 THE BEST OF GH *

      Contenu scandaleux, la pochette ne dit rien avec un GH entre michel fugain et les martin circus

      5 ALL THE BEST **

      Petite vignette pour chaque chanson pour pochette assez fade
      Tres loin du mythe rouge et bleu

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 2 semaines par Sim. Raison: Faute
    • #120215
      ALLIGATOR
      Participant

      La plus belle pochette concernant une compil’ reste Pure McCARTNEY,faut pas rester bloqué dans les seventies non plus Sim 😉

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #120221
      VALTON Bertrand
      Participant

      – l opposition recto verso de london town (brume et soleil)

      sans oublier l’oeuf au plat de Back To The Egg :
      face A : Sunny Side Up (« cuit d’un coté »)
      face B : Over Easy (« cuit des deux cotés »)

    • #120222
      VALTON Bertrand
      Participant

      AIR DE FAMILLE ?

      couleur et dessin de gone troppo et egypt station

      oui là totalement…
      sympa, mais un peu trop brouilonnes pour moi ces pochettes
      Avec chez Macca la présence d’un bouquetin ou d’une chèvre, comme pour Ram avec le bélier…

    • #120223
      VALTON Bertrand
      Participant

      L imaginaire des wings est quasi inexistant.

      ah très juste, bien vu…là ou celui des Beatles fourmille de « personnages » ou de situations mythiques (cas unique avec le sous-marin jaune, le sergeant poivre, Desmond & Molly, Lady madonna, lapassage piéton, …on en passe, meme l’imaginaire des Who et des Stones est très pauvre au fond a coté…), l’exploit n’est pas du tout réédité chez les Wings, et de loin.

    • #120224
      VALTON Bertrand
      Participant

      La plus belle pochette concernant une compil’ reste Pure McCARTNEY

      je plussoie, entièrement d’accord de mon coté

    • #120227
      Sim
      Participant

      DOUBLE FANTASY

      selon le site ULTIMATE CLASSIC ROCK

      DF fait partie de la sélection des 21 albums dont on fête les 40 ans.

      Confirmation de son statut « mythique »porté en partie par sa pochette

      NB sound affects des JAM y figure avec son elegante couverture post 60s

    • #120228
      Sim
      Participant

      On verra en 2026 si son alter ego technoïde PRESS TO PLAY se verra feter l anniversaire de sa parution.

      NB pour l h il sera totalement réhabilité suite à sa rééditìon dans la série ARCHIVE avec sa version remixée et celebre comme le chef d o incompris !

    • #120233
      Sim
      Participant

      Harrison se fend d’une belle pochette pour Living in the material world, et J’aime bien celle de 33&1/3, mais elle n’a rien d’iconique.
      .

      OUI entierement

      LIVING : tres belle pochette. D un album, sorti apres le « chef d O » qui lgtps souffert de critique mitigée.
      Harrison en pleine contradiction: il fait la leçon et pose devant son manoir en charmate compagnie

      33 1/3 : mon 1er album de GH en plein bicentenaire US . Belle pochette ! Super album tres black dans le son

    • #120236

      Tiens en parlant de Dés, que cache le verso de la future pochette?
      Mystère…

      Normalement, derrière le 3, c’est le 4…

    • #120237
      4JB
      Participant

      Après les albums, les singles.

      Pas forcément iconiques ni même mémorables, pourtant témoins d’un aimable parcours.

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 1 semaine par 4JB.
    • #120239
      VALTON Bertrand
      Participant

      Après les albums, les singles.

      Pas forcément iconiques ni même mémorables, pourtant témoins d’un aimable parcours.

      Toujours bien aimé les trois de droite, et notamment celle de « My Brave Face » que je trouve très réussie.

    • #120240
      Sim
      Participant

      45t DES POCHETTES BACLÉES ?

      Autant on sent une démarche artistique dans l elaboration des pochettes de 33t, du coté c est clairement vite fait mal fait !

      A qq exceptions :

      INSTANT KARMA rouge et efficace,
      La meilleure ? *****
      BANGLA DESH harrison au clavier***
      WHEN WE WERE FAB suite de revolver****
      JUNIOR S FARM rigolote ***
      COMING UP assez graphique style 80s***
      …..

      Les pochettes sont « cheap » (ex be bop a lula ) et pour MACCA assez mievres
      (Say say say. Ebony…)

    • #120241
      Sim
      Participant

      4JB : EXCELLENTE SELECTION

    • #120242
      Eric
      Participant

      Harrison se fend d’une belle pochette pour Living in the material world, et J’aime bien celle de 33&1/3, mais elle n’a rien d’iconique.
      .

      OUI entierement

      LIVING : tres belle pochette. D un album, sorti apres le « chef d O » qui lgtps souffert de critique mitigée.
      Harrison en pleine contradiction: il fait la leçon et pose devant son manoir en charmate compagnie

      Si l’album avait été mémorable, la pochette, avec sa photo intérieure parodiant la cène dans un registre Monthy Python, aurait pu être iconique.
      Avec cette question : mais qui est cette fille nue à la fenêtre ?!!

      33 1/3 : mon 1er album de GH en plein bicentenaire US . Belle pochette ! Super album tres black dans le son

      Très inspiré par Smokey Robinson. C’est flagrant à l’écoute du Love Letters de ce dernier, sur l’album À Quiet Storm. On entend la grande sœur de It’s That You Value.
      Dommage tout de même que la voix d’Harrison, son chant, ne fonctionne pas vraiment. C’est flagrant dès Living in the Material World, Il chante trop aiguë. Sur All Things Must Pass, drivé par Spector, ça voix est juste parfaite, ou même avant du temps des fans.
      Il faudra attendre Jeff Lynne et Cloud Nine pour retrouver une voix agréable je trouve, hormis quelques titres ici ou là éparpillés au fil des albums.

    • #120249
      4JB
      Participant

      Deux bootlegs vaguement iconiques :

    • #120588
      ALLIGATOR
      Participant

      Qui a vu les photos de Paulo à Saint Barth dernièrement?
      Ça serait iconique pour un Press to Play II non?

      Les Beatles ?
      Du parfum pour mes oreilles...

    • #120589
      Sim
      Participant

      PAPY FAIT SON AGE a st BARTH !

      il approche des 80

      Superbe coiffure !

    • #120590
      Sim
      Participant

      LA POCHETTE DE MCCARTNEY III, UNE ICONE ?

      cette epoque est passée

      La pochette de cet album est originale mais reste basique (comme le I et II) et un peu froide.

      Le temps me contradira peut etre

    • #120591
      4JB
      Participant

      LA POCHETTE DE MCCARTNEY III, UNE ICONE ?
      La pochette de cet album est originale (…)

      Pas vraiment.
      Voir celle de Bad Company postée sur le sujet ‘McIII’.

Vous lisez 47 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.