2018 : Harrison dans le top 10 des meilleurs guitaristes

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  4JB, il y a 2 semaines et 3 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #113154

    4JB
    Participant

    Ce doit être le millième -minimum- classement de (ronfle ronfle) ‘les meilleures guitaristes’.
    Rolling Stone (in France) remet le couvert :

    En 10e position, George Harrison (et en #94, Lennon).
    Est-ce, hum, justifié ?
    OUI !, jaillit la clameur des fans.
    Alors qu’un Paul Kossoff est absent de la sélection, tout comme Buck Dharma ou Alvin Lee, James Burton et autres légendes de l’instrument, à l’influence reconnue.

    Avant ses années slide (post-Beatles), Harrison était un guitariste impeccable, mais sans réelle personnalité, D’ailleurs, Paul et John ont assuré pas mal de parties (solo, entre autres) que les non-connaisseurs attribuent à George.
    Puis, dès 1973, ce dernier devient de plus en plus ordinaire, ses parties se confondant avec celles d’un Jesse Ed Davis.

    Bien sûr, ce type de classements est toujours subjectif, les remettre en question est vain. Néanmoins, le prestige des Beatles peut être parfois légèrement aveuglant, la fameuse osmose des 4 n’est que partiellement divisible.

    D’autres avis ?

  • #113163

    rorold
    Participant

    Evidemment, les rois des Beatles c’était John et Paul, tout le monde le sait … sur le White notamment Paul fait de tout, de la batterie à la guitare électrique, ils sont géniaux ces deux la !… je pense aussi que le prestige des Beatles y est pour quelque chose, mais il a beaucoups apporté au groupe … après ce n’est pas le jeu de Slash ou jimmy hendrix, mais il mérite une reconnaissance du monde musical, tout comme Ringo le mériterait pour la batterie, des injustices doivent être rectifiée !

  • #113165

    4JB
    Participant

    Les nombreuses qualités de George Harrison-guitariste tiennent de l’évidence, et c’est parfaitement justifié qu’il figure dans un classement du type ‘Rolling Stone’ tel que fraîchement publié.

  • #113166

    4JB
    Participant

    Sinon.

    David Lindley, de la même génération qu’Harrison, est un maestro de la slide (entre autres), écouter son travail en groupe (Kaléidoscope US, ), en solo ou avec la crème des artistes américains ’70s.

    Il s’agit aussi de jeter une oreille curieuse sur l’invraisemblable toucher de Lowell George qui, à l’aube des ’70s, ameute les bottleneckers.

    Notre ami wikipedia nous offre un listing des plus fameux glisseurs (ce n’est qu’un généreux aperçu) :

    https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_slide_guitarists

    A part ça, ce hors-série démarre fâcheusement avec un regrettable édito où il est question de « gratteux ». Ce n’est pas faire sa chochotte que rejeter telle terminologie, laquelle, quelque part, se met au niveau « populaire », voire populiste. Si tu te retrouvais face à Jeff Beck, lui dirais-tu qu’il est un excellent gratteux ?

    Une page plus loin, ça s’arrange avec une interview de Jimmy Page. Les questions de la journaliste ne sont guère brillantes, mais les réponses ne manquent pas d’intensité. Page, comme chacun sait, se referme dès qu’il s’agit de sorcellerie, de drogues et d’orgies. Par contre, lorsqu’il est affaire de musique(s), il ouvre en grand les coffres. A chacun(e) d’y puiser ce qui lui plaît, notre homme Jimmy est un pivot central, il ne la joue pas « faux modeste », il est au jus. Comme toi et moi.

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !