100 albums rock des 60s

Ce sujet a 22 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Matthieu, il y a 4 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #114049

    4JB
    Participant

    Le magazine (papier, N° 259) Classic Rock présente ceci :

    Alors oui, marmonnez-vous avant de retourner au hamac, ces listings, ON CONNAIT !
    Toutefois, celui-ci a pour particularité de n’avoir sélectionné qu’un seul album par artiste/groupe et, malgré quelques bienvenus écarts pop (les Ronettes), de se concentrer essentiellement sur le versant rock -au sens large- de l’incomparable décennie.
    Les Beatles ? N°2 du classement avec le Blanc. Hein quoi, même pas en #1 ? Non, la rédaction a choisi un autre LP, respect.
    Ahem.
    C’est un assez bon plan, vu que ni Pet Sounds, Blonde On Blonde ou My Generation n’y figurent. Par contre, en 5ème position, un album des Free, et puis les Nazz, les Them et même ça:

    Tiens, qui a déjà entendu parler de ‘Cristo Redentor’ ? Un disque d’Harvey Mandel, fameux guitariste pour Canned Heat, que même le fan étriqué des Stones réussit à situer dans sa galaxie millimétrée…

    Joie, les Seeds, Sorrows et autres Electric Prunes sont honorés. Même les Manfred Mann, dites donc, avant la descente aux enfers (dite Earth Band) 70s. Quelques témoignages et interviews (Luther Grosvenor évoque sa participation à Spooky Tooth) boulonnent ce dossier aussi partial que passionné.

    https://www.loudersound.com/news/the-real-100-greatest-albums-of-the-1960s-only-in-classic-rock-on-sale-now

  • #114053

    4JB
    Participant

    Curieusement, dans ce top 100 ’60s rock, cet album :

    Oui donc, le magazine est plutôt orienté heavy/hard, ce qui explique la présence de Blue Cheer, Iron Butterfly ou Deep Purple dans la sélection.

    Les Hollies, c’est, durant la période Graham Nash, dans la veine des Beatles, des Everly Brothers, d’Herman’s Hermits, de la pop assez éloignée d’Hendrix ou des Doors.

    Et pourtant, ce ‘Evolution’ inégal a toute sa place dans l’historique futile de la pop music à guitares et craquantes harmonies vocales.

  • #114054

    4JB
    Participant

    Il s’agit de reconnaître que le choix de Classic Rock ne manque pas de pertinence. Oh, bien sûr, il y a quelques absences* que l’on pourra, après regrets, compléter soi-même. Le bon plan est (voir plus haut) de limiter un seul album par groupe/artiste, laissant ainsi de la place aux Strawberry Alarm Clock, aux Shadows of Knight, à Mitch Ryder, certes pas oubliés, mais le plus généralement laissés pour compte.
    Et quel bonheur de lire un mot à propos des Standells, du premier LP de Yes (bien moins naze que l’on croit).
    En pure réalité, ces musiques ’60s sont les meilleures amies des Beatles, il s’agit de mouvements, de guitares et, oui, d’une sonorité spécifique, en perpétuel renouvellement. Ce que les fabs ont cristallisé pour le grand public est présent chez leurs contemporains; ça s’entend, ça se vit.

    * parmi les diamants non retenus par la rédaction du magazine, cette mini-sélection de quelques primordiaux :

    Là, il y a de quoi survivre, entendre et apprécier.
    Un jour ou l’autre, on finira par admettre que.
    Que quoi ?
    (à suivre)

  • #114055

    4JB
    Participant

    …et, ooops, l’un des tous meilleurs LPs de 1966, plus guerrier que les Stones alors le cul entre deux riffs, le flamboyant :

    Sans oublier la version française du premier Troggs, au couplage assassin :

  • #114057

    Matthieu
    Participant

    Tiens, il faudrait que je me le chope ce numéro, surtout si le classement sort un peu des sentiers battus.
    Tous les disques cités par JB sont évidemment de la force la plus vive qui soit, personne ne s’y repose sur ses lauriers.

    Et quel bonheur de lire un mot à propos des Standells

    Eux, je les adore !
    Triplette magique, remise en selle par Sundazed il y a peu :
    Mon image

    Et cadeau, pour ceux qui ne connaissent pas:

  • #114071

    4JB
    Participant

    Dès la fin de la décennie 1960, le support LP (Long Player) s’impose chez l’amateur de -terme français d’époque- Pop Music. Non que le 45 tours simple (le EP 4 titres s’efface) soit en recul, mais il semble alors moins « sérieux », essentiellement réservé à ce qui est donné pour « commercial ».

    Comme on sait, les ’60s ont, jusqu’en 1967-68, été dominées par les singles. Nombreux sont les groupes d’alors fameux aujourd’hui (ceux que les gazettes étiquettent, on ne rit pas, « cultissimes ») qui durent se contenter de tourner en 45 tours/minute.

    Toutefois, malgré un regard lucide*, on se réfère, comme cet excellent N° de Classic Rock, aux albums. C’est cool, mais parfaitement incomplet.

    * un des plus fabuleux moments de 1968, ‘Jumpin’ Jack Flash’, n’est pas au programme, hors compilations, d’un album. Idem concernant Day Tripper ou Paperback Writer. Et là, c’est du gigaconnu : dans la disco/singles des milliers d’autres, la concentration se révèle au pic de l’intense.

  • #114094

    Matthieu
    Participant

    Chopé le mag ce weekend.
    Ah oui, je confirme, le 1er du classement est original !
    Sans être un total inconnu, on n’a pas non plus l’habitude de le rencontrer dans les cimes des classements.

    L’occasion aussi d’apprendre que 2 membres des Move font les chœurs sur un des titres de l’album !

    On trouve aussi dans le mag deux petits articles sur 2 petits coffrets récents dont j’avais parlé dans le sujet ‘Essentielles rééditions récentes’, je ferai des scans à l’occasion !

    Une chronique également après le dernier passage du Mc à Liverpool.

  • #114095

    Matthieu
    Participant

    Sur les 100 albums plus ou moins chroniqués de ce classement, je n’en ai qu’une trentaine, de belles découvertes en perspective donc!

  • #114096

    Matthieu
    Participant

    Pour info, l’album #1 de ce classement n’est que de justesse dans le Top 100 du classement Rolling Stone des « 500 Greatest Albums of All Time », bien plus convenu.

    C’est rigolo car on parle très peu de cet album en fait, et toujours beaucoup plus des deux autres de ce puissant trio, hélas éphémère.

    Je l’ai donc ressorti hier soir pour la 1ère fois depuis « je ne m’en rappelle même pas », et c’est vrai que c’est sacrément inventif.

    Le choix de la place suprême est osé, même le Top 10 n’est pas banal. Globalement, on n’est pas là pour du rock « à la papa », les guitares, l’inventivité et le rock’n’roll sont mis à l’honneur.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 4 semaines par  Matthieu.
  • #114098

    4JB
    Participant

    Globalement, on n’est pas là pour du rock « à la papa », les guitares, l’inventivité et le rock’n’roll sont mis à l’honneur.

    En effet !
    On peut également ajouter à la sélection Classic Rock ‘On Time’. le premier album de Grand Funk Railroad.

    Privilégiant souvent les guitares rythmiques sans disto, le trio ne ressemble pas aux autres groupes heavy de 1969, ne serait-ce que via les vocaux hérités du rythm’n’blues et de la soul.

  • #114107

    L’idée de ne retenir qu’un album par artiste est bonne, car elle laisse de la place et permet des découvertes.
    Elle minimise néanmoins l’importance des géants, mais bon, on les connais, les géants, on les collectionne et on les aime.

  • #114195

    4JB
    Participant

    L’idée de ne retenir qu’un album par artiste est bonne, car elle laisse de la place et permet des découvertes.
    Elle minimise néanmoins l’importance des géants, mais bon, on les connais,(…)

    Et, de fait, « on » se concentre aussi sur ce qui n’est guère brillant. De piteux disques des Rolling Stones, du McCartney en rade, du médiocre Dylan. L’attachement aux vedettes a bien peu de rapport avec les bonnes chansons, l’intensité ou l’exaltation.
    Exemple : un ‘Bohemian Like You’ des Dandy Warhols n’est-il pas plus excitant que ce que les Stones des dernières décennies ont publié en singles ?
    Oui, non ?
    A vos appréciations.

  • #114197

    Ce n’est pas le même plaisir.
    Il y en a un (de plaisir) à suivre un artiste, vieillir avec lui…

  • #114198

    4JB
    Participant

    Ce n’est pas le même plaisir.
    Il y en a un (de plaisir) à suivre un artiste, vieillir avec lui…

    C’est vrai. Mais ce n’est pas forcé de systématiquement jeter son dévolu sur les gloires surexposées (du passé-présent), on peut également s’attacher à Richard Thompson, aux Flamin’ Groovies, Robert Cray, Olivia Tremor Control, Richard Sinclair, Nits, etc. etc. Chacun(e) fait évidemment selon ses envies et affinités.

  • #114199

    4JB
    Participant

    Tiens, à propos des grandes vedettes, publication prochaine de ce ènième best of :

    La version Deluxe comprend du live avec Ed Sheeran, Dave Grohl (Bitch)…

  • #114212

    « GRRR! » « HONK »…peu à peu, nos vieux singes se dirigent vers le langage articulé!

  • #114214

    4JB
    Participant

    Dans le dernier Mojo, Keith évoque le nouveau Rolling Stones, en cours de fabrication. Oui oui, les probabilités sont en suspens, depuis le temps qu’on en parle. Ou qu’on en parlait. Le présent des anciens est plus que passé, croire au miracle est de l’ordre de Lourdes.

  • #114216

    Dans le dernier Mojo, Keith évoque le nouveau Rolling Stones, en cours de fabrication. Oui oui, les probabilités sont en suspens, depuis le temps qu’on en parle. Ou qu’on en parlait. Le présent des anciens est plus que passé, croire au miracle est de l’ordre de Lourdes.

    Leur petit dernier, l’album blues (certes des reprises) n’est quand-même pas mal!

  • #114226

    4JB
    Participant

    Dans le dernier Mojo, Keith évoque le nouveau Rolling Stones, en cours de fabrication. Oui oui, les probabilités sont en suspens, depuis le temps qu’on en parle. Ou qu’on en parlait. Le présent des anciens est plus que passé, croire au miracle est de l’ordre de Lourdes.

    Leur petit dernier, l’album blues (certes des reprises) n’est quand-même pas mal!

    Mais oui, groove sans reproches, on regrettera -éventuellement- les guitares en overdrive, sales mais arrondies. Où est le tranchant ? On ne pose pas cette question à un couteau.

  • #114230

    Matthieu
    Participant

    Par contre, en 5ème position, un album des Free

    Des Free, je ne connaissais que le classique ‘Fire And Water’. J’ai donc découvert ce weekend ce ‘Tons Of Sobs’, 1er LP du groupe.
    Très très bon hard blues rock, ça joue serré, et on sent le groupe déjà assez mature.

  • #114237

    4JB
    Participant

    Par contre, en 5ème position, un album des Free

    Des Free, je ne connaissais que le classique ‘Fire And Water’. J’ai donc découvert ce weekend ce ‘Tons Of Sobs’, 1er LP du groupe.
    Très très bon hard blues rock, ça joue serré, et on sent le groupe déjà assez mature.

    Free a accompli un exploit, l’album intemporel.
    Juste après Fire And Water’, les quatre proposent ‘Highway’ :

    Ni hard, ni bluesy, ni heavy pop ni rien, il ne fit guère de vagues à sa sortie.

    C’est un chef d’œuvre intime, le son produit alors, en 1970, tient du prodige, le groupe était alors parfait, d’une maîtrise et d’une concision miraculeuses. RIEN n’a vieilli, tu te retrouves en compagnie des Free comme s’ils étaient tes voisins d’un palier 2019 immuable. Trop beau.

  • #114260

    Matthieu
    Participant

    Je continue ma découverte. N°6 : ‘Truth’ de Jeff Beck.
    L’album d’un supergroupe : Jeff Beck, Ronnie Wood, Rod Stewart et des apparitions de Nicky Hopkins, Keith Moon, Jimmy Page et John Paul Jones. Bref, que du beau monde.
    Ça commence très fort avec une reprise musclée des Yardbirds. Puis une version de ‘You Shook Me’ qu’on retrouvera sur le 1er LP de Led Zep.
    Beck a mis le temps de trouver le line-up de son groupe, mais il ne s’est pas loupé !

  • #114261

    Matthieu
    Participant

    Mon image

    Il existe aussi l’équivalent pour les seventies. Même principe, 1 seul album par artiste et pas forcément le plus connu.

    Le mag est un peu vieux, je me permets de dévoiler un peu, le top 5 est pas piqué des hannetons:

    5. David Bowie – Sation to Station (76)
    4. Led Zeppelin – Live on Blueberry Hill [Bootleg] (70)
    3. The Who – Quadrophenia (73)
    2. Black Sabbath – Sabotage (75)
    1. AC/DC – Powerage (78)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !