Accueil / Arthur le Scarabé

Arthur le Scarabé

Toutes mes réponses sur les forums

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Auteur
    Messages
  • #109711

    Arthur le Scarabé
    Participant

    haha les goûts et les couleurs effectivement on n’y peut rien… par contre la prod gainsbourienne sur du Macca et le fait que j’aimerais écouter la démo parce que la chanson a été « désarticulée, cassée », ça peut garder une certaine objectivité !

  • #109619

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Désolé visiblement le lien ne s’est pas inséré : youtube.com/watch?v=sTqIIyGVjuY

  • #109431

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Un album que j’apprécie aussi, peut-être parce que c’est le premier album solo de Paul que j’ai côtoyé. Je trouve les mélodies simples et accessibles (ce qui me manque un peu sur MAF et NEW), un album qui s’écoute bien alternant mélancolie et chansons plus rythmées comme l’a dit Clive.

    Pour le côté négatif, je dirai quand même que la production est un peu à l’image de la pochette, terne, laissant l’impression d’un disque sans réel relief. Ca aurait peut-être mérité un peu plus de fioritures et de couleurs.

    D’ailleurs désolé de digresser un peu mais en parlant de Freedom il me semble que Paul n’a pas réagi aux attentats de Paris notamment le 13/11 ou je me trompe ?

  • #109288

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Je reste scotché par Brainwashed. Déjà il aurait eu le loisir de le finir lui-même, ce que j’aurais apprécié écouter. C’est à la fois un disque introspectif et spirituel effectivement mais aussi un message à notre époque, qui n’est plus du tout celle des Beatles… C’est le seul Beatle à mon sens qui ait vraiment parlé à cette époque.

    Il aurait donc pu continuer d’exprimer cette vision inspirée, un peu désabusée mais nécessaire, à travers encore 2 ou 3 disques… et puis qui sait dans un moment d’euphorie aurait-il décidé de faire une tournée et on aurait été le voir… et puis dans un autre moment d’euphorie il aurait appelé Paul et ils auraient bouclé Now and Then…

  • #109147

    Arthur le Scarabé
    Participant

    La question qui tue ! Lennon au moment de sa mort était le Beatle le plus inspiré. Les autres étaient en détresse créative. Il en avait encore sous le pied, capable de chansons pop simples et efficaces comme une dizaines d’années auparavant. Les démos qui nous restent nous prouvent qu’il y avait des choses prometteuses en préparation. Je serai toujours dégoûté de pas avoir pu écouter ces potentielles créations.

    Bien-sûr qu’il aurait cédé ça et là à certaines modes avec peut-être plus de maladresse qu’auparavant. Et alors ? Ca serait resté du Lennon. S’il s’était égaré de toute façon, il se serait retrouvé certainement, pour notre plus grand plaisir.

    Est-ce qu’il aurait un peu couru après une éternelle reconnaissance dans le show biz comme McCartney ? Aurait-il été dans une démarche à la fois plus authentique comme Harrison ? Ca serait resté un poète de toute façon. Et évidemment ne parlons pas d’un éventuelle reformation des Beatles dont la question se serait sûrement posée.

    Enfin bref, moi, j’y crois ! Ca l’aurait fait.

  • #108982

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Berry Gordy ? 🙂

  • #108976

    Arthur le Scarabé
    Participant

    La question est de savoir quel était l’état d’esprit de Lennon à l’époque ? Quelle était l’époque ? Je ne pense pas avoir assez de culture pour le savoir précisemment. Mais Lennon ne pouvait pas consciemment faire de la m….. A quelle mode cédait-il ? Où voulait-il aller ? Je ne peux me résoudre au simple jemenfoutisme !

    Ensuite comme je l’ai déjà dit, si cette album reste très écoutable pour ma part c’est par l’essence artistique de sa démarche. Malgré des hauts et des bas comme George et d’après moi contrairement à Paul, il y a une authenticité (mise à nu, quête de soi) dans les compositions sans compter la qualité mélodique. D’ailleurs de ce point de vue là, pour moi le potentiel de Mind Games était énorme, je me demande même si la qualité générale des compos n’est pas supérieure à Imagine. Il a juste manqué en effet un bon artisan pour s’occuper de tout ça.

  • #108873

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Un très bon disque de Lennon avec de belles chansons et un certain équilibre quant à la qualité des compos. Après, oui la production est décevante comme sur tous les disques de Lennon (sauf imagine ?). Mais aujourd’hui en 2017, j’arrive aussi à apprécier le côté un peu désuet et seventies de la production. Il est entré dans l’Histoire et je l’aime comme ça. Je l’aurais certainement moins aimé s’il été sorti de mon vivant :).

  • #108204

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Ce n’est évidemment pas LA bande son des années 60, mais peut-être faut-il l’entendre dans le sens d’une bande son qui peut être représentative de l’évolution de la musique pop rock au cours de cette décennie pour quelqu’un qui n’aurait jamais entendu parler des années 60… Mais oui, s’arrêter aux Beatles serait bien dommage même si l’on peut les considérer légitimement comme un très solide pilier des années 60, décennie magique et pleine de trésors.

  • #108064

    Arthur le Scarabé
    Participant

    L’histoire est cousue de fil blanc dans le sens où tout ce qui arrivait aux Beatles, en tant que superstars de l’époque, prenait des proportions énormes et était forcément exagéré et déformé par les médias. Après, je ne connais pas les détails dont tu as pris connaissance, mais j’ai l’impression que la déception de John était sincère puisqu’il nous a quand même pondu Sexy Sadie 🙂 qui devait à la base être un truc comme Mahareshi, what have you done… C’est un peu la fin d’une illusion pour John, que quelqu’un quelque part puisse détenir la Vérité.

  • #108031

    Arthur le Scarabé
    Participant

    En tous les cas la « méditation transcendantale » cartonne toujours ! Je viens de voir que Maharishi est mort en 2008… je me souviens que Paul était allé le voir dans les années 2000.

    Lennon était un jeune homme qui a dû se bercer d’illusion et beaucoup projeter sur Maharishi… avant de gagner en autonomie (enfin presque). Sexy Sadie > I just believe in me, Yoko and me.

  • #107811

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Une reprise qui pique pas du tout que je viens de découvrir :

    <iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/DvfHO8-w6CY » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

  • #107810

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Le concept est effectivement sympa par contre pas du tout fan de cet illustrateur/coloriste… Imagine mérite plus fin et subtil.

  • #107900

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Haha nous resterons irréconciliables sur ce point ;). Tu cites des chansons plus pêchues c’est vrai, avec plus de relief, mais ATU n’entre pas dans ce cadre et on s’en fiche, c’est un poème musical qui touche à une certaine universalité, à un certain mysticisme, c’est peut-être ce de quoi le jeune paresseux d’I’m Only Sleeping est en quête !

  • #107771

    Arthur le Scarabé
    Participant

    Cimrya tu ne peux être aussi catégorique. Sais-tu (si j’ai bonne mémoire) qu’Across the Universe est une des chansons dont Lennon était le plus fier ? Mais il est vrai que c’est autant un poème qu’une chanson… perso elle est sur le podium de ce qu’a pu écrire Lennon durant sa vie, entre rêverie et mélancolie…

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !