Wings vs Abba

Via ce forum, nous vous proposons de parler de tous vos coups de coeur, et de vos coups de gueule de nature culturelle : DVD, cinéma, livres, mais aussi de l'actu s'y rapportant. A vos claviers !
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Dod a écrit : mar. 14 sept. 2021 16:31 Populaire auprès du français moyen, qui, sans être méchant, est ignare en musique
Qui danse sur la danse des canards ou Waterloo, dans un mariage
 
Mmm...
La terrifiante danse des canards est d'origine suisse, puis remise en forme et interprétée par le Belge J.J. Lionel.
'Waterloo', c'est le gagnant de l'Eurovision en 74, Abba, Suède.
---
Tiens, un peu oublié mais toujours efficace, 'Le sirop typhon' (Richard Anthony). Qui est une adaptation de 'Lily The Pink' des Scaffold, composée par eux trois, dont le frère de Paul McCartney, Mike McGear.
---
Le public français est peut-être "ignare", mais pas verrouillé dans l'hexagone.
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

oxymel a écrit : dim. 5 sept. 2021 16:14 Bonsoir Jb
Dans n importe quelle fête ,pas plus tard qu hier soir en ce qui me concerne 
le DJ envoie Mamamia ,Waterloo,Dancing queen et tout le monde se lève 
Même les ados de 14 ans meme effet que Soprano !
cette musique est joyeuse et entraînante top pour bouger c est fait pour ça rien de plus. Bjorg et Benny ont remis ça ensuite avec One night in Bangkok
wings rien de tel ça reste de la pop assez moyenne pas très percutante à quelques exceptions près ,bref pas du tout le même profil .

 
Oui, les fêtes, et pas seulement les mariages.
Et aussi les radios, le cinéma, la comédie musicale. Oui, force est de reconnaître que l'effet Abba est de longue portée, de longue durée.
Il ne s'agit pas de "goûts et couleurs", camarades, mais d'un constat à l'amiable.
Les Wings ?
Oxymel évoque une pop assez moyenne (lire ci-dessus).
Avec des temps forts, certes, mais peu de standards durables.
Pourtant, entre 1974 et 1979, Wings et Abba étaient sur un relatif pied d'égalité, traquer la mélodie qui fait mouche, lâcher des singles costauds, séduire le grand public.
 
Dod
Messages : 137
Enregistré le : ven. 16 avr. 2021 20:41

Pour moi, cet exercice de comparaison est incongru
Dans un cas, on est dans la variété

Dans l'autre, de la pop rock, peut être middle of the road, mais de la pop rock quand même

Avec un Beatle et un Moody Blues
A quand le sujet Mac wings / Patrick topaloff ( dont on sifflote les ritournelles, comme Abba, et pas Wings)

Au passage, personne ne siffle ou ne danse dans un mariage sur le Floyd, Led Zep ou Yes)
ALLIGATOR
Messages : 517
Enregistré le : mer. 10 mars 2021 11:03

Une comparaison un poil plus juste les amis.

ABBA vs Boney M. pour faire la fête s'entend.
Dansons gaiement.💃💃💃
Les Beatles ?
Du parfum pour mes oreilles...
los paranoias
Messages : 275
Enregistré le : mer. 15 mars 2017 08:52

C’est une comparaison pour évaluer l’indice de mouvements des fesses lors de fêtes alcoolisées ? :mrgreen:
Bon, ni Wings ni Abba ne me les dérident, alcool ou pas. Sans doute que je n’aime pas le prêt-à-danser, populaire ou pas.
Maintenant, deux gars, deux filles, s’inscrivant dans les paillettes pat’ d’éph’, dans un kitsch soigneusement agencé avec le sérieux suédois (exotisme du froid émoustillant), plus un savoir-faire popoche (mix pop-variétoche), et être tout neuf sur le marché des hits (et non un ex- en quête de refonte d’image sans vraiment la trouver, poids du passé autrefois novateur), ça peut creuser une différence.
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

(Mini hors-sujet : les moins de 20 ans savent-ils encore ce qu'est "la variété" ? Ils classeront Patrick Bruel dans "chanson française" et, supposition, les tubes de Abba et de Wings dans "pop". D'ailleurs, la couronne de king of pop n'a t-elle pas été portée par Michael Jackson ?
Say, say, say...)
A.Lacasse
Messages : 27
Enregistré le : dim. 18 avr. 2021 19:33

JB+ a écrit : dim. 19 sept. 2021 07:53 (Mini hors-sujet : les moins de 20 ans savent-ils encore ce qu'est "la variété" ? Ils classeront Patrick Bruel dans "chanson française" et, supposition, les tubes de Abba et de Wings dans "pop". D'ailleurs, la couronne de king of pop n'a t-elle pas été portée par Michael Jackson ?
Say, say, say...)


 
Bonjour JB+,

Quant à moi, c'est là qu'a commencé la dérive pop. Pour moi, pop c'est Cracklin' Rosie par Neil Diamond ou un vieux succès de Burt Bacharach pour Dionne Warwick dans les années 60. Jackson était un chanteur, surtout danseur, de rythm'n blues, filière Motown. Quand au début  des années 80 il s'est auto-proclamé "roi du pop", il a perverti ce genre. Off the wall et Thriller sont des albums R'n B et Dance, certainement pas pop. De ce fait, je considère que Wings et Abba sont davantage pop que Michael Jackson. Cela dit, le gars avait du talent, c'est indéniable. Et son succès l'atteste incontestablement.

Merci beaucoup et à bientôt!
Alain Lacasse.
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Sinon ?
Les Wings, tout comme les Beatles la décennie précédente, tenaient à rester tendance.
Ben oui, McCartney avait l'œil sur les charts, il ne l'a jamais caché.
Un LP se détache, 'Band On The Run', avec le fantastique 'Jet'.
Et des 45 tours d'exception, 'Mull Of Kintyre', réel sommet. Tant musical que populaire. Là, les Wings surprennent, ils se positionnent "celtiques" plutôt que "new wave", c'est pile poil ce qu'il fallait, dans la veine Clannad en plein essor.
On en revient aux Beatles qui savaient renifler l'air du temps, être en phase avec ce qui flottait dans l'atmosphère. Le Blanc pour exemple, see ?
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

A.Lacasse a écrit : dim. 19 sept. 2021 09:51Jackson était un chanteur, surtout danseur, de rythm'n blues, filière Motown. Quand au début  des années 80 il s'est auto-proclamé "roi du pop", il a perverti ce genre. Off the wall et Thriller sont des albums R'n B et Dance, certainement pas pop. De ce fait, je considère que Wings et Abba sont davantage pop que Michael Jackson. Cela dit, le gars avait du talent, c'est indéniable. Et son succès l'atteste incontestablement.

Merci beaucoup et à bientôt!
Alain Lacasse.

 
Salut mon ami,

Je ne sais pas trop ce que signifie "pervertir le genre pop", vu que que Pop est juste un diminutif de "Populaire".
Vers 1970, dans les pays francophones, il y eut ce terme, Pop Music. Qui englobait Zappa, Pink Floyd ou les Ten Years After. C'est du passé, certes.
Ensuite, la vague power pop, un 'My Sharona' des Knack est resté dans les mémoires.
Pervertir le genre pop ?
Les Slade, avec 'Gudbuy T'Jane', ont-ils commis l'irréparable ?
Et Oasis, 'Don't Look Back In Anger', n'est-ce pas un hymne pop ?
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

(suite)
En matière pop, populaire donc, on notera que le riff rock'n'roll des White Stripes, Seven Nation Army, est devenu presque incontrôlable, il est partout !
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Amusement.

Les Abba auraient-ils pu faire un hit en reprenant le pâteux 'Rock Show' des Wings ?
Possible, c'est dans leur registre.

1) Trouver une meilleure intro,
2) Une rythmique moins patapoum.
3) Exclusion des guitares grassouillettes.
4) Refrain presque identique, en plus incisif.

Ça vous choque ?


 
Dod
Messages : 137
Enregistré le : ven. 16 avr. 2021 20:41

Oui car on a là un titre rock, avec justement de vraies guitares et une rythmique rock
Rien à voir avec les brouets variété de Abba
Alors, transformer Rock show à la sauce variété, non merci
Et tant pis si elle ne passe pas au prochain mariage où j irai
Ou plutôt tant mieux !!!
A.Lacasse
Messages : 27
Enregistré le : dim. 18 avr. 2021 19:33

Allo à tous!,

En effet, la définition de pop est élastique. A l'époque du rock des années 50, les Paul Anka, Pat Boone et même certains titres de Buddy Holly pouvaient s'apparenter au pop. Racines musicales rock mais avec un lissage plus consensuel et peut-être plus mélodique. Dans les années 60, Burt Bachararch et ses titres pour Dionne Warwick, Neil Diamond et quelques autres qui oeuvraient au Brill Building à New-York et même quelques gros noms avec quelques titres comme: I'm free, Good day sunshine, Happy Jack, etc. 

Pour répondre à une autre question, le riff de Smoke on the water est bien sûr passé dans la mémoire collective. Mais ça ne fait pas de cette chanson une pièce pop.

Dernier point, oui la définition de pop est élastique. Personnellement, je dois sûrement l'étirer moins que d'autres ;). Mais un autre facteur contributif au style d'un artiste, ce sont ses racines musicales. McCartney, on les connaît. Dans le cas de Abba, il faut regarder dans le pop rock des années 60 (Hep Stars), le folk (Hootenanny Singers) et le schlaeger typique de plusieurs pays du nord de l'Europe. Forcément, tout ça contribue à donner une couleur pop différente chez les artistes concernés.

Merci beaucoup et à bientôt!
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Dod a écrit : dim. 19 sept. 2021 14:53 Oui car on a là un titre rock, avec justement de vraies guitares et une rythmique rock
Rien à voir avec les brouets variété de Abba
Alors, transformer Rock show à la sauce variété, non merci (...)


 
Ah bah, les Abba aussi utilisaient de "vraies guitares", le refrain de S.O.S. est d'ailleurs plutôt réussi.
Hélas, mille fois hélas, 'Rock Show' a plus des allures de carambar que de dynamite. Mollasson, planplan. Et inutilement compliqué. Oui, la partie lead vocal amène un peu de fuel, ce n'est pas assez pour sauver telle pochade. R.I.P.
 
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Amusement (vol.2)

Tout le monde ici connaît les Wondermints (via Brian Wilson pour beaucoup, supposition). Rayon Power Pop, ils furent -avant une gentille évolution, bienvenue- parmi les plus cool.

Tiens, écoute :

https://www.youtube.com/watch?v=rQQItEWD0RI

Mille milliards, c'est ce qui s'appelle une chanson !
Avatar du membre
JB+
Messages : 581
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Dod a écrit : lun. 6 sept. 2021 05:40 Tu n'as pas donné ton interprétation, JB
 
Après les avis éclairés, partiaux  ou de simple impression, que l'on peut lire sur ce sujet, voici -hum- mon interprétation :

- Tout d'abord, réduire les Abba à un groupe disco est illégitime. On pourrait en dire autant à propos des Bee Gees.
- Il s'agit de musique pop, de musique pop(ulaire).
- L'image du groupe était importante.

Alors, pourquoi un -horreur- 'Fernando', pas disco, est-il toujours aussi connu/apprécié en 2021 ? Alors qu'aucun titre des Wings ne saurait rivaliser quant à telle longévité pop ?

Nous entrons là dans un territoire où il n'est nullement question de "goûts et couleurs", ce sacrement qui, en 2021, irradie les réseaux sociaux. "Moi je, pour moi, perso je" etc.

Si les Wings sont aujourd'hui quasi-oubliés* et que les Abba non, c'est parce qu'ils étaient toujours entre-deux. Un coup rock de cantine, un coup ventre mou (pour les singles).

Les Abba, eux, ils schlagaient. Rien à foutre des Clash, ils traçaient leur autoroute étoilée, des chansons catchy produites à la munichoise, le résultat est là.

The Clash ?
Toute autre chose que les Wings, qu'Abba. Une variante. Rock'n'Roll.


*par le grand public
 
Répondre