Les 10 pires chansons des Beatles de tous les temps

Forum de discussion orienté sur la vie et l'oeuvre des Beatles, mais aussi à la vie et l'oeuvre de Paul, George, Ringo et John
Avatar du membre
JB+
Messages : 1418
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Hold Me Tight ?

Fut d'abord enregistrée lors des séances du LP 'Please Please Me'.
Peu après, on remarqua que la chansons avait, par mégarde, été effacée.
Ni une ni deux, les 4 la recouchent sur bande pour 'With The Beatles'.
Qu'est-ce à dire ?
Qu'ils y tenaient. Ou au moins Paul le Mc : il avaient bien d'autres munitions en stock, originaux ou covers. Tiens, l'explosif 'Keep Your Hands off My Baby' (Goffin/King, pas moins), interprété à la BBC dès le début 63. Par exemple.
...
Alors oui, 'Hold Me Tight' est remis sur le métier. Pop song à la rythmique rock'n'roll (les plans de Chuck Berry et consorts aux guitares), mélodie claire et nette, refrain accrocheur, John et George aux pétulantes harmonies.
C'est tout ?
Non.
Pour une fois, Paul ne chante pas hyper juste, comme un semblant de timidité ici ou là, conférant à l'ensemble un charme inédit.
Craquant ?
Oui.
(ou non, selon ressentis).
paulgossart
Messages : 2
Enregistré le : mar. 5 sept. 2017 05:23

Comme dit plus haut, on finit très vite dans le subjectif. Je n'aime pas "The long and winding road", et pourtant je ne considère pas que c'est une mauvaise chanson. Pareil pour Maxwell. Pas sûr, tout simplement, qu'il y ait fondamentalement de "mauvaises" chansons. Même "You know my name", je la trouve plutôt drôle à écouter. Que ce soit la tasse de thé de tout le monde, une autre histoire.
J'ai toujours pensé que ce qui faisait la force des Beatles, c'est que contrairement à d'autres artistes de la même époque (et des décennies suivantes), la plupart des albums tiennent comme un tout. Et il y a relativement peu de reprises. Ceux qui n'écoutent pas des albums mais des titres isolés ne saisiront jamais cette dimension d'ailleurs.
Dans les différents albums, on peut considérer que certaines chansons rompent le "continuum" : mais dans la plupart des cas, c'est une question soit de production, soit d'interprétation, soit d'équilibre.
- Le cas Revolution 9 est compliqué. Je trouvais, plus jeune, ce collage intéressant. Dire qu'il n'a pas sa place revient à supprimer Goodnight également. Mais le Blanc a-t-il le moindre ordre ou sens ?
- Honey don't, cité plus haut, peut faire partie des mauvaises : si le titre s'inscrit parfaitement dans la lignée du reste de l'album, il est mal interprété et monotone. Il fallait bien donner une chanson à Ringo.
- Got to get you into my life peut rentrer dans la catégorie des mal produites : le mix ne lui fait pas honneur du tout. J'ai exactement le même reproche à faire à "Good morning, good morning" (avec laquelle le récent remix m'a réconcilié). Ces deux chansons ne m'ont jamais semblé venir au bon moment dans Revolver et Pepper.
- Flying passe tout seul dans Magical : le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle ne manque pas d'univers propre malgré sa simplicité !
- Je ne commente pas le White qui, si on commençait à faire le tri, finirait en débat sur la question de le réduire à un seul disque formidable...
- Let it be : Dig it et Maggie Mae. Telles que présentées dans l'album de 1970, elle n'ont aucun sens. Je n'ai compris ces chansons (surtout Dig It) qu'en regardant récemment "Get Back" !
- Sur Abbey Road, après toutes mes écoutes au fil des années, j'ai toujours trouvé que "Oh Darling" était de trop. On pars de "Something" pour arriver à "Octopus's Garden", ce qui passe très bien avec Maxwell qui est également une chanson imagée et surréaliste. Mais "Oh Darling" n'a ni le caractère de ces deux là, ni les arrangements intéressants ou prenants d'un "Something" ; et évidemment pas la puissance d'un "I want you" (qui profite de ses contrastes énormes). Je ne comprend pas pourquoi Paul s'est obstiné à caser cette chanson à cet endroit.
- Her Majesty est un excellent exemple de ce qui n'a rien à faire là tout en n'apportant rien. J'en veux beaucoup à Mccartney pour avoir cassé la fin parfaite de "The End" avec un bout de chansonnette bricolé. D'ailleurs je ne connais pas la raison de ce rajout.

Globalement, ça fait bien peu de reproches à faire sur 8 ans de discographie !
Concernant les premiers albums (1963-64), sauf des cas mineurs comme Honey Don't, il faut reconnaître que tout se tient remarquablement bien. "With the Beatles" semble presque s'écouter d'une traite.
Avatar du membre
JB+
Messages : 1418
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

paulgossart a écrit : mer. 29 juin 2022 20:28 - Honey don't, cité plus haut, peut faire partie des mauvaises : si le titre s'inscrit parfaitement dans la lignée du reste de l'album, il est mal interprété et monotone. Il fallait bien donner une chanson à Ringo.
Sur le LP de juste avant, pas de "chanson pour Ringo".
Sur 'Let It Be' non plus, d'ailleurs.
La reprise d'Honey Don't' était originellement chantée par Lennon, ici en 1963 :

https://www.youtube.com/watch?v=U2elDGhmCMY

Bon, ce n'est pas l'extase non plus, peut-être pas une chanson "pour les Beatles". Mais là, au moins du nerf, de l'allant, John Lennon avait en lui, vocalement, tout ce que Richard Starkey, batteur exceptionnel, n'a jamais eu. Et, ses disques solo pour preuve, n'aura jamais.

Gene Vincent vs Tonton Léon ?

C'est un peu ça.
Répondre