Nouveau et (re)nouveau

Via ce forum, nous vous proposons de parler de tous vos coups de coeur, et de vos coups de gueule de nature culturelle : DVD, cinéma, livres, mais aussi de l'actu s'y rapportant. A vos claviers !
Marook
Messages : 8
Enregistré le : jeu. 11 mars 2021 15:26

JB+ a écrit : mer. 28 avr. 2021 15:54 Le 17 mai, normalement :

Image

Peut-être l'album le plus accompli de tous les temps, Zéro merde, pas l'ombre d'un filler. L'exact contraire de tous les disques du monde.
Attention : Pas mal de CS&N, sans Young, là dessus. Des séance d'enregistrements chaotiques, nullement communautaires, dispersées, Steve Stills avait perdu le sommeil, let's have a Coke, tous les autres étaient en état émotionnel instable.
Et ?
Un album parfait, il n'y a même pas une longueur à déplorer.

Depuis, les lumineux Jayhawks se sont alignés, Taxiride, les Thorns, les Wilco même, entre deux kleenex.

Déjà Vu semble drôlement prophétique.
Déjà Vu.

 
Absolument sublime !
Dans mon top 10.
Ici, on tutoie les étoiles !!!
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Olivier a écrit :
 
 
Je suis un admirateur de ce classique. Mais le coffret vaut-il le coup?

 
Evidemment, tout n'est pas au niveau du LP original.
Mais plein de très belles choses jamais entendues, coffret remarquablement présenté.
L'album de base (disc 1) ne présente pas de grandes différences quant à ce qui a déjà été mis en bacs depuis plus d'un demi-siècle. Regrettable ? Sais pas, peut-être que non.
L'ensemble est aussi impeccable que musical. Crosby, Stills et Nash (+Neil Young) ont atteint le pinacle, ça s'entend, on y reviendra toujours.
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Hum, Paul Weller, sa dernière publication.
Bon me suis offert la version 3 discs, il fallait.

Image

Ça part fort avec 'Cosmic Fringes', yes, des riffs, de l'intention. La suite est, en effet, plutôt pop.
Sauf que je ne peux plus.
Depuis une dizaine d'années, Paul Weller a adopté un vibrato vocal au-delà de l'horripilant. Et là, via toutes les chansons, ce vibrato de merde ruine mon écoute. Un mix entre Julien Clerc et n'importe quel chanteur noir américain dit culte, affreux.
Poubelle.
Je ne garde plus que ce que j'aime.
circle63
Messages : 1094
Enregistré le : sam. 10 août 2019 13:46

FAN deJAM

je viens de regarder le DVD
Jam About The Young Idea

tres interessant
pas de cirage de pompes

COTE WELLER
j ai suivi un peu style council
et qq albums solo
(le live acoustic - heliocentric)
j accroche moins
 
C mieux comme ca...
 
 
 
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

circle63 a écrit : ven. 28 mai 2021 17:10
FAN deJAM
 
 
 
 
 

 
Et moi donc !
Bien plus que des Wings, par exemple.
Les Jam ont fait le pont entre la vivacité punk et l'héritage '60s : Small Faces, Kinks, Who et, bien évidemment Beatles. Sans oublier les Creation, Move, Action... C'était ça le moteur, il tournait à plein régime. Et Paul Weller chantait fort et droit, pas de tremolo, Biff Bang Pow ! Chansons explosives ou finaudes, très british.
Après l'épisode (quelques remarquables moments, pas mal de n'importe quoi), Weller, sans contrat discographique, entame une carrière solo qui, in UK, le ramène rapidement au sommet. Les premiers disques, parfois paresseux, ont passé le cap des ans, ils restent aisément écoutables, assez intemporels.
Aujourd'hui, Paul Weller est toujours impeccable. Si un producteur pouvait l'interdire de vibrato vocal, gentiment, nous aurions de belles saisons devant nous.
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

JB+ a écrit : dim. 30 mai 2021 13:59
circle63 a écrit : ven. 28 mai 2021 17:10
FAN deJAM



 
 
 
 


 
Et moi donc !
Bien plus que des Wings, par exemple.
Les Jam ont fait le pont entre la vivacité punk et l'héritage '60s : Small Faces, Kinks, Who et, bien évidemment Beatles. Sans oublier les Creation, Move, Action... C'était ça le moteur, il tournait à plein régime. Et Paul Weller chantait fort et droit, pas de tremolo, Biff Bang Pow ! Chansons explosives ou finaudes, très british.
Après l'épisode (quelques remarquables moments, pas mal de n'importe quoi), Weller, sans contrat discographique, entame une carrière solo qui, in UK, le ramène rapidement au sommet. Les premiers disques, parfois paresseux, ont passé le cap des ans, ils restent aisément écoutables, assez intemporels.
Aujourd'hui, Paul Weller est toujours impeccable. Si un producteur pouvait l'interdire de vibrato vocal, gentiment, nous aurions de belles saisons devant nous.
 

 
Ooooops !
"Après l'épisode Style Council (...), désolé.
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Un peu plus jeunes, les Merseybeats de Liverpool sont pris sous l'aile des Beatles. Ils partagent plusieurs concerts avec eux et se font conseiller par leurs aînés.
Un peu plus tard. en 66, le groupe devient duo, renommé The Merseys (hit single 'Sorrow').


Image

Irréprochable anthologie, chronologique, mono, 63 (!) chansons réparties sur 2 discs (Grapefruit). Tout n'est pas à tomber par terre, mais de nombreux titres ont conservé fraîcheur, vitalité et spontanéité.
 
Avatar du membre
Olivier Northern Son
Messages : 60
Enregistré le : mer. 17 mars 2021 19:05

Je vous conseille de regarder le documentaire sur les Kinks sur Arte.fr.

Ils ont pas mal de documentaires musicaux très bien, d'ailleurs.
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Image

Le dernier Aaron Lee Tasjan. Pop léchée qui évoque parfois Tom Petty ou Macca. Bon pour l'été.
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Image

Les Cheap Trick affichent une santé insolente en 2021. Des guitares, des chansons, un backbeat, et les parties vocales sont étourdissantes.
5 *****
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Image

Survolé rapido les 5 discs du coffret tout neuf, plus de 100 titres, dont pas mal étaient restés dans les tiroirs (on comprend pourquoi à l'écoute de certains d'entre eux).
Attention : ce ne sont pas des disques d'Apple Records, mais d'Apple Publishing, la Pomme tenant lieu d'éditeur*.
Nombre de curiosités, pas très palpitantes à vrai dire. Ainsi le 45 tours de Brutal Force (qui n'a rien de brutal) sorti sur étiquette Apple Records, assez bof.
Restent d'excellentes choses, déjà "connues" dans les parages : Grapefruit, The Cyrkle, The Fire...
A noter une chanson de Tony Hazzard nommée 'Paul McCartney' !

*Via un de contrat de publishing, l’auteur s’engage à transmettre les œuvres à l’éditeur en vue de leur publication et à lui céder les droits d’utilisation nécessaires. En contrepartie, l’éditeur s’engage à diffuser l’œuvre dans un délai approprié, et à payer une redevance à l’auteur pour cela.
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Image

Réellement cool, un pont entre le Brésil, les belles musiques latines et la pop occidentale d'avant la chute. Rien à jeter.
Dod
Messages : 117
Enregistré le : ven. 16 avr. 2021 20:41

 Ça craint de plus en plus ce blog !!!!!!
D anciens sujets ressortis
Des messages délirants comme celui ciQue fait la police ?????
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Dod a écrit : mar. 27 juil. 2021 20:17  Ça craint de plus en plus ce blog !!!!!!
D anciens sujets ressortis
Des messages délirants comme celui ciQue fait la police ?????

 
Image
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Image

Les débuts de Fire tiennent du grandiose, certains titres sont signés par Apple Publishing. Après, comme les Blossom Toes, ça se gâte un peu, la fine équipe glisse vers une espèce prog pop vaguement pénible.
Toutefois, cette anthologie exhaustive à faible coût (env. 23€, 3 CDs, digipack) ne manque(ra) pas de ravissantes perles électriques.

https://www.cherryred.co.uk/product/fir ... d-digipak/
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Bonne nouvelle, amis, réédition digipack de ceci :

Image

Par contre, zut, c'est en stéréo, une stéréo drastique, jurassique, plutôt pénible. Le remastering corrigera t-il ce désagrément ? Il faut attendre la mi-septembre pour le savoir. Espérer.

Sinon, il y a deux bonus issus des séances d'époque.
Et ?
'Run For Your Life' version féminine, "I'd rather see you dead, little boy, than to see you with another girl" Si si !
 
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

En 2003. le 'lost album' des Aerovons avait fait grand buzz en galaxie Beatles : pensez, ces enregistrements de la fin '60s enfin réunis sur un album.
Heu ?
Oui, les gars étaient en lien direct avec les fabs, ils ont été mis en forme, à Abbey Road, par Norman Smith, Geoff Emerick, Alan Parsons, vous y êtes ?
Et ?

Et là aujourd'hui, comme une suite :

Image


Enregistrements récents*, chansons 60s originales ou nouvelles compos dans la continuité.
Ça pourrait faire peur.
Sauf que non.
Impeccable. Un peu de Beatles par ci, du Humblebums par là.
Et même du Wings s'ils avaient fait un titre avec John et George, écoute 'Me & My Bomb', wow !

*Pas de batterie programmée, un musicien.
Avatar du membre
JB+
Messages : 516
Enregistré le : dim. 7 mars 2021 09:50

Tiens, à propos du coffret Apple Era (voir plus haut), le chroniqueur de R&F estime lui aussi qu'il y a pas mal de dispensable in the box.
MAIS !
Le rédacteur de Shindig! (mensuel papier, oui, old school) a un autre avis, il y a trouvé son bonheur :

Image

Bonne appréciation ? Il s'agit de se mettre à table, mettre l'affaire à plat avant de, au moment du café, évoquer la branche 'publishing' d'Apple. Ce qu'il en reste.
Répondre