Les bons disques actuels

Via ce forum, nous vous proposons de parler de tous vos coups de coeur, et de vos coups de gueule de nature culturelle : DVD, cinéma, livres, mais aussi de l'actu s'y rapportant. A vos claviers !
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Tiens, il y a celui-ci :

[URL=http://www.casimages.com/i/170125023120378194.jpg.html:22ohnzaw][img:22ohnzaw]http://nsa38.casimages.com/img/2017/01/25/170125023120378194.jpg[/img:22ohnzaw][/URL:22ohnzaw]

Ces deux frangins de Long Island sont de jeunes prodiges de 17 et 19 ans ! Leur disque, hallucinant de créativité musicale, pourrait aiséemnt séduire les amoureux du McCartney du tout début '70s, ceux de Brian Wilson, de Todd Rundgren et de Big Star aussi.
Rétro ?
Oui et non. Bien que nourrie d'influences majeures, leurs créations sont aussi culottées que personnelles. Quasiment génial par instants, systématiquement surprenant, le premier album des Lemon Twigs monte au 7e ciel comme une flèche.
ludo
Messages : 965
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 07:57

Pour moi, MON disque depuis quelques semaines c'est ça :

 

JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[URL=http://www.casimages.com/i/170126043432611821.jpg.html]Image[/URL]

Terrible déflagration que celle entendue sur le 14ème (le premier date de 2006) LP des prolifiques Thee Oh Sees. Le gang calfornien, entre psyché, kraut et garage rageur est fort de stupéfiants élans, de ces fulgurances propres à tétaniser l'auditeur héberlué. Are you experienced ?

Thee Oh Sees ‎- A Weird Exits
Patty
Messages : 119
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:51

[quote quote=97381]Tiens, il y a celui-ci : Ces deux frangins de Long Island sont de jeunes prodiges de 17 et 19 ans ! Leur disque, hallucinant de créativité musicale, pourrait aiséemnt séduire les amoureux du McCartney du tout début ’70s, ceux de Brian Wilson, de Todd Rundgren et de Big Star aussi. Rétro ? Oui et non. Bien que nourrie d’influences majeures, leurs créations sont aussi culottées que personnelles. Quasiment génial par instants, systématiquement surprenant, le premier album des Lemon Twigs monte au 7e ciel comme une flèche. [/quote]

Assez magique en effet et les vidéos sont très esthétiques.
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[quote quote=97570Assez magique en effet et les vidéos sont très esthétiques.[/quote]Une des raisons pour lesquelles ce disque est admirable : à la première écoute, on est sous le coup de la surprise, de l'étonnement. Et puis, les fois d'après, on découvre, on se familiarise avec la multitude de tiroirs malicieusement encastrés ici et encore là. Fantastique. Et, surtout ultramusical.
ht6.
Messages : 7
Enregistré le : mar. 17 janv. 2017 18:42

[quote quote=97415]Pour moi, MON disque depuis quelques semaines c’est ça : [/quote][quote quote=97381]Tiens, il y a celui-ci : Ces deux frangins de Long Island sont de jeunes prodiges de 17 et 19 ans ! Leur disque, hallucinant de créativité musicale, pourrait aiséemnt séduire les amoureux du McCartney du tout début ’70s, ceux de Brian Wilson, de Todd Rundgren et de Big Star aussi. Rétro ? Oui et non. Bien que nourrie d’influences majeures, leurs créations sont aussi culottées que personnelles. Quasiment génial par instants, systématiquement surprenant, le premier album des Lemon Twigs monte au 7e ciel comme une flèche. [/quote]

Salut,

J'ai cru comprendre que cet album était en fait leur deuxième album, leur premier n'existait qu'en format cassette ou autre production personnelle  n'est plus trouvable.

J'aime beaucoup these words
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

J’ai cru comprendre que cet album était en fait leur deuxième album, leur premier n’existait qu’en format cassette ou autre production personnelle n’est plus trouvable.

J’aime beaucoup these words
Possible, les deux garçons faisaient déjà de la musique alors qu'ils étaient tout gamins.
-
Sinon, les amateurs de belles harmonies et de sonorités Laurel Canyon auront fine oreille de se pencher sur le dernier -en date- Israel Nash, particulièrement habité, vibrant.

[URL=http://www.casimages.com/i/170129121015623695.jpg.html]Image[/URL]
Israel Nash's Silver Season
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[URL=http://www.casimages.com/i/170206012037690550.jpg.html]Image[/URL]

Publié en mars 2016, le dernier Nada Surf tient de l'enchantement. Lumineux, inspiré, il amène le groupe à produire une power pop de tout premier rang. L'essayer, est-ce l'adopter ? A chacun(e) d'apprécier selon ses affinités. Très beau travail sur les sonorités, aussi.

Paste Magazine : "The proof is in a finished product where nothing feels out of place or approached half-heartedly. It’s as perfect a pop album as you’re going to get this year. Savor every last bit of it."

Chronique en entier ici :

https://www.pastemagazine.com/articles/2016/03/nada-surf-you-know-who-you-are-review.html
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[URL=http://www.casimages.com/i/170207023343606518.jpg.html]Image[/URL]
Ryley Walker - Golden Sings That Have Been Sung

Après deux premiers essais accomplis en territoire folk, Ryley Walker (Rockford, Illinois) élargit le cercle, repousse les limites d'un genre si souvent visité. Le résultat ne manquera pas de stupéfier l'amateur de somptueuses musiques habitées.
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

---------------------------
Mini hors-sujet
---------------------------
Tiens, les CD singles (ou plutôt CD EPs) sont de retour : Depeche Mode, Bowie, Deep Purple, entre autres.

[URL=http://www.casimages.com/i/170307013605796064.jpg.html]Image[/URL]
lesnico
Messages : 5
Enregistré le : mar. 17 janv. 2017 11:36

Temples - Volcano Cover

Volcano, le magnifique deuxième LP de Temples !

Je ne m'attendais pas à une claque comme j'ai pu avoir lors de l'écoute de Sun Structure, premier album de la formation Anglaise. Et pourtant ! C'est assez fou de voir que le changement de style opéré par le groupe, passant d'un psychédélique presque traditionnel à un synth-pop est parfaitement maîtrisé !

J'ai vraiment accroché sur (I Want To Be Your) Mirror, Oh The Saviour, Mystery Of Pop...

Bref, je conseil vivement !

HA ! petit bonus, dépêchez-vous d'aller le prendre chez votre disquaire indépendant, le vinyle si trouve en version limité Orange Transparent, c'est un très bel objet !

Volcano_temples_orange_lp
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[quote quote=99146]Temples - Volcano Cover

Volcano, le magnifique deuxième LP de Temples !
[/quote]
6 semaines plus tard, avec un semblant de recul.
---
Vous savez ce que c'est.
L'album dont on n'attend certes pas la révolution d'octobre, mais qui devrait toutefois combler un minimum d'espérances, même légères.
Nous avons affaire là à la deuxième livraison des Temples. La première, tendance psychépop revisitée à l'anglaise, a créé un petit buzz.
Discret, le groupe étant alors éloigné des Chainsmokers, de Maroon 5, de la pop mainstream des années 2010.
Voici donc qu'apparut, sous visuel tendance, 'Volcano',
"Le cap difficile du 2ème LP", comme on disait avant l'invention du mp3.
Et bien...
Pour peu que l'on fasse abstraction des mondanités "goûts et couleurs", c'est un coup d'épée dans la Tamise.
Bourré jusqu'à l'écœurement de synthés '80s, piochant dans l'enrobage vulgaire de la garde-robe de Metronomy, aussi vain et plat que ler dernier Tame Impala, 'Volcano' ressemble, au mieux, à du Patrick Juvet. Oui, même voix de fausset transparente, enfouie dans un magma de sonorités d'une invraisemblable laideur, d'effets salle de gym, l'ensemble est saisissant dune grandiloquence kitch, en encore pire, du -on y revient- deuxième album de Jellyfish.
Hum hum.
A ce moment-là de la réflexion, on peut penser que ce virage résolument commercial, tendant à placer les Temples dans un contexte de réussite contemporaine et non à la manière d'un sympathique combo revisitant l'âge d'or, ce virage donc a été bénéfique, que 'Volcano' fait les beaux jours du Top Albums, que les singles sont dans tous les smartphones.
Ce n'est pas le cas.
Pourtant, il y a quelques jolies idées, pour peu qu'on les sorte de la mélasse, quelques suites harmoniques, des bribes de mélodies enfouies, profond.
Les Temples sont actuellement en tournée, rien n'est perdu.
Y aura t-il un 3e LP ?

-----

Sinon, tout chaud et trrrrès emballant, le nouveau projet des Mildlake qui, sous couverture BNQT, viennent de déposer un disque haut en couleurs, avec plein d'invités à valeur ajoutée :

[URL=http://www.casimages.com/i/170427125304643136.jpg.html]Image[/URL]

La pochette est aussi atroce que le contenu accroche l'oreille. Check it.
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Midlake, et non 'Mildlake', pardon pour la navrante précipitation.
Un extrait de l'album ci-dessus :
https://www.youtube.com/watch?v=izA3N4zWHAU
StanMorel
Messages : 98
Enregistré le : mar. 17 janv. 2017 06:21

ah super ! j'attends avec impatience de pouvoir acquérir ce BNQT. Midlake certes mais saupoudré de plein de beau monde : du Grandaddy, du Travis et du Franz Ferdinand !
Peut-être le pendant pop de l'excellent album de Monsters of Folk en 2009 qui réunissait alors d'autres vedettes du folk indé us (My Morning jacket, Bright eyes et She and Him) dans un album que je vous recommande vivement.
Si vous ne connaissez pas, je vous conseille d'aller écouter l'album et de regarder les vidoés dispos:
https://youtu.be/92A58SHo8yo
https://youtu.be/4o83GHcmk1Y
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Au cas où, tant en solo qu'avec les Jam ou Style Council, le père Weller ne t'a JAMAIS interpellé ces 4 dernières décennies, passe ton chemin.

Sinon, tente une écoute de 'A Kind Revolution', il y a de la marchandise pour toi dans le stock.

[URL=http://www.casimages.com/i/170513100207738474.jpg.html]Image[/URL]
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

A Kind Revolution (suite)

Ce qui est curieux avec ce disque, c'est que Weller se situe aux antipodes du rock anglais, de la pop britannique, de la house UK.
Etc.
Uh ?
Lui, le modfather, qui demande à PP Arnold de faire des chœurs, au guitariste des Strypes de pulser le sang neuf, à Robert Wyatt de teinter la carte en pastels Canterbury, à Boy George de partager le micro ?
Damned.
Tiens, écoute le "single", qui démarre à l'italienne avant de plonger chez Atlantic-Stax, écoute :

https://www.youtube.com/watch?v=tVV68PLuA8E

RIEN d'anglais là-dedans, de la grande variété internationale, légèrement remise au goût du jour. L'album emprunte diverses coursives, Weller change de costume à chaque chanson, allant jusqu'à s'inspirer de la face US de... Bowie !

La plupart des musiques sont bien, correctement arrangées, même si les mélodies restent un peu à la traîne. Les mélodies ? Ces trucs qu'on sifflote, parce qu'ils sont agencés à la façon de "au clair de la lune". Ultra-évidents, reconnaissables entre tous.

-------------
-------------
-------------

Là, on peut éventuellement définir ce qu'est "le style anglais", tracer les contours de ce qui mit à genoux le monde occidental entre 1964 et 1966. Puis, de manière moins "populiste", tenir compte de la vague 77-79, puis, encore un poil plus faible, celles dites 'Madchester' et 'Britpop'.
Les chansons, comme toujours, sont plus porteuses que "les albums".
Un exemple ?
Tout le monde connaît 'A Whiter Shade Of Pale' de Procol Harum, qu'en est-il de leur premier LP ? Le beatlemaniac ordinaire l'a t-il seulement entendu une sule fois ?
Idem concernant Culture Club ou Soft Cell.
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Ce qui est curieux avec ce disque, c'est que Weller se situe aux antipodes du rock anglais, de la pop britannique, de la house UK.
Uh ?
Lui, le modfather, qui demande à PP Arnold de faire des chœurs, au guitariste des Strypes de pulser le sang neuf, à Robert Wyatt de teinter la carte en pastels Canterbury, à Boy George de partager le micro ?
Damned.
Tiens, écoute le "single", qui démarre à l'italienne avant de plonger chez Atlantic-Stax, écoute :

https://www.youtube.com/watch?v=tVV68PLuA8E

RIEN d'anglais là-dedans, de la grande variété internationale, légèrement remise au goût du jour. L'album emprunte diverses coursives, Weller change de costume à chaque chanson, allant jusqu'à s'inspirer de la face US de... Bowie !

La plupart des musiques sont bien, correctement arrangées, même si les mélodies restent un peu à la traîne. Les mélodies ? Ces trucs qu'on sifflote, parce qu'ils sont agencés à la façon de "au clair de la lune". Ultra-évidents, reconnaissables entre tous.

-------------
-------------
-------------

Là, on peut éventuellement définir ce qu'est "le style anglais", tracer les contours de ce qui mit à genoux le monde occidental entre 1964 et 1966. Puis, de manière moins "populiste", tenir compte de la vague 77-79, puis, encore un poil plus faible, celles dites 'Madchester' et 'Britpop'.
Les chansons, comme toujours, sont plus porteuses que "les albums".
Un exemple ?
Tout le monde connaît 'A Whiter Shade Of Pale' de Procol Harum, qu'en est-il de leur premier LP ? Le beatlemaniac ordinaire l'a t-il seulement entendu une seule fois ?
Idem concernant Culture Club ou Soft Cell.
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Pour en terminer avec 'A Kind Revolution', qui se clôt sur un 'The Impossible Idea' de haute volée, on peut noter que l'album se présente également sous forme d'un digisleeve 3 CDs : l'album original, sa version instrumentale et un troisième disc avec un morceau spécifique et 8 chansons confiées à divers remixeurs/métamorphosistes, et ce (quasiment) pour le même prix que la version simple (15 €) !

[URL=http://www.casimages.com/i/170518090454235928.jpg.html]Image[/URL]
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

Bon, mis à part le polish Pepper's, plus rien n'intéresse personne dans le désert.
Cette section non plus, de toute évidence.
Pourtant, ces 5 derniers mois, il y a eu de quoi remplir le frigo.
Et même un nouveau Kasabian, N°1 UK.

Pas besoin de présenter le groupe, vu que même Tonton Léon, 97 ans, l'estime meilleur que les Inspiral Carpets dont l'affiche 'On Tour' est scotchée sur la porte de sa piaule, au 2e étage de la villa Purplesite.

Les Kasabian ont donc décidé, après un interméde ordinateur, de remonter les guitares, les vieux amplis Hiwatt.

Voilà le disque, Léon aurait préféré la photo casquette, mais ta gueule :

[URL=http://www.casimages.com/i/170518082525354733.jpg.html]Image[/URL]

Là, on peu se poser une question : ce bon disque est-il bon ?
Oui, si on se réfère à la tendancieuse formulation. Oui, si l'on considère qu'il y a du punch, des couplets, des refrains et des Les Paul.
Le titre d'ouverture, plutôt Telecaster, ramène l'auditeur aux riffs de David O' List, qui lui-même... passons.

Juste après, les Kasabian se fraisent avec de la pop convenue, genre Strokes efféminé.

Mais, en #3, les poils repoussent, tout ceci est certes designé, ça le fait quand même, le groupe accomplit ce que les Rolling Stones auraient pu, en B-side, larguer il y a trente ans.

Ensuite ?
Ça reste dans la ligne d'eau, entre pop dansante et rock dilué.

Est-ce un bon album ?
Se situe t-il à hauteur d'un Clash moyen, d'un Libertines, du premier Moby Grape ?
JBBarras
Messages : 4036
Enregistré le : lun. 16 janv. 2017 07:06

[URL=http://www.casimages.com/i/170616024242388700.jpg.html]Image[/URL]

Idéal pour aborder l'été, le dernier Ride semble souvent souffler de l'océan, au beau soleil. Tout en conservant une identité toute britannique. Summer of love ?
Répondre