La session « Mad Day Out »

Il existe des sessions photos des Beatles marquantes, et parmi ces sessions, celle appelée « The Mad Day Out » que Yellow-Sub vous propose de découvrir à l’occasion de ce court article !

Résumé du Mad Day Out

Le dimanche 28 juillet, en plein été londonien, les Beatles se prêtent à une séance photos sous l’objectif de  Don McCullin. Connu pour ses photographies prises en zone de guerre, Don McCullin  est là pour réaliser des photos qui seront utilisées pour la couverture de Life Magazine.

Cependant, cette session de photos prendra soudain une tournure inattendue, à la grande surprise du photographe Don McCullin. En effet, Don McCullin se voit soudain propulsé dans un tour de Londres, avec les quatre Beatles.

Différentes escales seront marquées par le groupe les bureaux du Sunday Times sur Gray’s Inn Road jusqu’à Cable Street dans East End.  Concernant d’ailleurs ce point d’arrêt Don McCullin dira que les Beatles s’y sentaient à l’aise, car ce lieu, à proximité de la rivière, leur rappelaient les quais de Liverpool, d’où le groupe est originaire.

La promenade des Beatles marquera des arrêts au rond-point de Old Street (à la grande surprise des chauffeurs de taxi), mais aussi à Limehouse (avec ses belles maisons géorgiennes),  ou à la un hall communautaire dans l’East End (les fameux clichés des Beatles avec un perroquet), et se terminera à la maison de Paul, sur St. John’s Wood.

Les différentes étapes du Mad Day Out

Première étape : Thomson House, l’immeuble de « The times » et de « The Sunday Times ».

Cet immeuble sera détruit en 1969 .  Les clichés seront réalisés dans un studio photo, avec un fond bleu, et avec un ventilateur braqué sur eux, pour donner l’illusion d’une scène extérieure.

Don McCullin  confiera : « C’était calme et ils sont venus au bâtiment de Sunday Times sur Grey’s Inn Road. Au sommet de l’édifice, il y avait un studio photo qui avait été créé par Tony Snowdon. Il n’y avait pas d’ordre du jour, sauf qu’ils devaient poser pour la Une du magazine Life. 

Deuxième étape Mercury Theatre in Notting Hill, Londres.

Ce bâtiment était une ancienne église, reconvertie en maison privée. Les Beatles avaient garé leur voiture à proximité de la chapelle d’Horbury (aujourd’hui Temple de Kensington) afin d’attendre le dresseur de perroquet, venu spécialement pour l’occasion.  Le groupe a posé pour différentes prises avec l’animal devant l’édifice. Les Beatles sont ensuite entrés. Un piano les attendait. McCartney s’est assis derrière le piano, avec le perroquet sur l’épaule. Don McCullin   se souvient que la lumière était difficile à maîtriser pour ses prises de vue, l’obligeant à jouer sans cesse avec les réglages de l’appareil.  Cette session durera jusqu’à 16h30, heure à laquelle les Beatles décidèrent de marquer leur pause repas !

Troisième étape Highgate Cemetery, au Nord de Londres

Les Beatles désiraient absolument être photographiés à proximité du tombeau de Karl Marx, dans la partie orientale du cimetière.  Cela ne fut pas possible et ils durent prendre la pose à proximité, et des clichés furent réalisés devant 79 Swain’s Lane, puis devant 59 Swain’s Lane. On noter que lors de cet arrêt, Paul McCartney portait une rosette du Liverpool Football Club et serra la main de John Lennon.

Quatrième étape : Old Street

Pour cette quatrième étape, la Old Street, au nord de Londres fut choisie. Les Beatles arrivèrent dans cette artère animée de la ville vers les 18h.  Lors de cette escale, plus de 100 photos furent prises. Ce sont les fameux clichés où les Beatles font semblant de se battre. Cette session éveillera la curiosité des chauffeurs de taxis, qui se regrouperont pour assister sagement en spectateurs à cette session de photos.

Cinquième étape  St Pancras

après cette la session de photos de Old Street, les Beatles embarquèrent à nouveau dans leur véhicule, avec pour destination l’église de St Pancras, et ses jardins, à proximité de de Regent’s Park. C’est lors de cette session que furent prises les photos les plus célèbres du Mad Day Out.  Ces photos seront notamment utilisées pour les compilations 1962-1966 (Red Album) et 1967-1970 (Blue Album).

Sixième étape : Wapping Pier Head et Wapping High Street

Pour réaliser une partie des photos, les Beatles durent escalader une clôture.  Si depuis le début de la session la bonne humeur était de mise, cette session eut soudain une teinte plus sombre, quand John Lennon décida de prendre une pose comme si il était mort avec les trois autres à proximité.  La session se poursuivra ensuite le long de la rivière,  et se prolongea le long des aux bâtiments Butler et Colonial Wharves de Wapping High Street. Une autre photo bien connue fut prise lors de cette session, celle où  Lennon est allongé sur le sol vêtu d’une veste de camouflage, tandis que les autres Beatles se tiennent derrière lui.

Septième et dernière étape 7 Cavendish Avenue

(maison de Paul McCartney à St John’s Wood, au nord de Londres) Les prises photos débutèrent à l’intérieur du dôme géodésique que McCartney avait fait construire dans son jardin arrière. On se souviendra notamment des photos de Paul jouant avec son chien Martha, rejoint ensuite par les autres Beatles et le fils de Mal Evans Gary.

C’est ainsi que se termina cette superbe session !

 

Pensez aussi à lire

26 septembre 1989 – Drammen (Drammenshallen)- Norvège

LINE-UP Paul McCartney – chant, guitares (acoustique, électrique et basse), claviers Linda McCartney – voix, …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !