Accueil / The Beatles / Les chansons / The Beatles / Hey Jude : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Hey Jude : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Hey Jude

Informations sur la chanson

  • Crédits : Lennon-McCartney
  • Durée : 7:06
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Barry Sheffield, Geoff Emerick, Phil McDonald

Les paroles de la chanson

Hey Jude, don’t make it bad.
Take a sad song and make it better.
Remember to let her into your heart,
Then you can start to make it better.

Hey Jude, don’t be afraid.
You were made to go out and get her.
The minute you let her under your skin,
Then you begin to make it better.

And anytime you feel the pain, Hey Jude, refrain,
Don’t carry the world upon your shoulders.
For Well you know that it’s a fool who plays it cool
By making
his world a little colder.

Hey Jude, don’t let me down.
You have found her, now go and get her.
Remember to let her into your heart,
Then you can start to make it better.

So let it out and let it in, Hey Jude, begin,
You’re Waiting for someone to perform with.
And don’t you know that it’s just you, Hey Jude, you’ll do,
The movement you need is on your shoulder.

Hey Jude, don’t make it bad.
Take a sad song and make it better.
Remember to let her
under your skin,
Then you’ll begin to make it
Better better better better better better, oh.

Da da da da da da, da da da, Hey Jude…

La traduction de la chanson

 

Eh Jude ne gâche pas tout,
Prend une chanson triste et améliore là.
Souviens toi que tu dois lui laisser une place dans ton cœur,
C’est seulement ainsi que les choses iront mieux.

 

 

Et chaque fois que tu sens de la peine,
Eh Jude, laisse tomber.

 

 

Ne porte pas le monde sur tes épaules.
Car tu sais fort bien, que c’est une connerie,
Que d’être un frimeur,
Dans un monde un peu plus froid.

 

 

Eh Jude, ne me laisse pas tomber.
Maintenant que tu l’as trouvé, prend-la.
Souviens toi, Eh Jude,, que tu dois lui laisser une place dans ton cœur,
C’est seulement ainsi que les choses iront mieux.

 

 

Alors laisse les choses comme elles sont.
Eh Jude, vas-y
Tu cherches quelqu’un avec qui jouer

 

 

Et ne sais-tu pas que c’est seulement toi,
Eh Jude, fais le,
Le mouvement dont tu as besoin est sur tes épaules.

 

 

Eh Jude, ne gâche pas tout,
Prend une chanson triste et améliore la.
Souviens toi que tu dois lui laisser une place dans ta peau, 
C’est seulement ainsi que les choses iront mieux.Eh Jude, n’ai pas peur, 
Tu es né pour la faire tienne,
Dés que tu l’auras dans ta peau,
Alors les choses commenceront à aller mieux.

L’histoire de la chanson

Comme nous l’avons dit, « Hey Jude » est une composition de Paul McCartney. Malgré cela, il nous faut nous arrêter quelques instants sur la vie privée…la vie de couple, de l’autre figure emblématique du groupe : John Lennon.
A cette époque, le guitariste rythmique du groupe fréquentait depuis quelques mois déjà Yoko Ono, une jeune artiste Japonaise qu’il avait rencontré pour la première fois le 9 Novembre 1966 à la galerie Indica à Londres.
Alors qu’ils commencèrent à vivre ensemble, la première épouse de John, Cynthia (mère du petit Julian) entama la procédure de divorce. En attendant de récupérer sa propriété de Kenwood, John, en compagnie de Yoko, s’installa dans un petit appartement au centre de Londres ( Montagu Square ).

John laissait donc, en se séparant de sa première femme, son seul enfant à l’époque derrière lui…Or, Paul avait toujours était proche (beaucoup plus que John d’ailleurs…) de Julian, âgé seulement de cinq ans.
« Take a sad song, and make it better »…

Paul alla un jour en voiture rendre visite à Cynthia et Julian, afin de les réconforter, et marquer par la sorte son soutien. Paul partit ce jour là de sa propriété de St. John’s Wood, pour une heure de trajet environ.
Soucieux d’utiliser tout le temps qui était à sa disposition pour essayer de composer de nouvelles chansons, Paul se mit à improviser quelques vers , au hasard, durant le trajet (une pratique habituelle pour lui…), touché par l’épreuve qui se présentait au petit Julian.

De « Hey Julian » à « Hey Jules », il n’y à qu’un pas…effectué, car cela sonnait déjà mieux. Dans la voiture, Paul trouva les premiers vers de la chanson…

Julian Lennon a toujours su qu’il avait été l’élément déclencheur de ce tube planétaire. Bien plus tard, en 1987, Julian et Paul se rencontrèrent à New York :

Julian Lennon (1987 ) : « C’était la première fois depuis des années que nous avions l’occasion de nous asseoir et de discuter tous les deux. Il m’a dit qu’il s’était beaucoup inquiété pour moi à l’époque, qu’il pensait à ce qu’il m’arrivait, et à ce que serait mon avenir. Paul et moi étions très proches, j’étais plus souvent avec lui qu’avec papa. Peut être que Paul s’intéressait plus aux enfants. »

Julian Lennon (1987) : « Nous étions très copains [ à propos de Paul ] et je pense qu’il y a bien plus de photos de moi en train de jouer avec Paul que de photos de moi avec papa… ».
Il est a noter, pour la petite histoire, que l’enregistrement de « Hey Jude » s’est effectué les 30 et 31 Juillet, journées où le magasin Apple fut fermé définitivement, et sa marchandise offerte aux personnes formant de longues files d’attente devant la boutique. Ceci allait avoir une conséquence inattendue en relation avec la chanson.
Comme le magasin était vide, quelqu’un suggéra d’utiliser la vitrine (particulièrement bien placée à Londres, puisque située dans un espace très fréquenté) pour faire la promotion du single à venir. Paul s’en chargea et écrit « Hey Jude » sur la vitrine.

Seul problème, c’est qu’à ce moment, personne n’avait encore entendu la chanson, et donc le sens de ce message…qui de tel sorte écrit sur une vitrine pouvait facilement porter à malentendu. Le mot « jude » allait effectivement être malencontreusement interprété…la vitrine fut retrouvée détruite dès le lendemain !
Paul McCartney : « J’ignorais totalement que ça signifiait « juif ». Quand on regarde les films sur l’Allemagne Nazie, on peut voir le slogan « Juden Raus » accompagné de l’étoile de David peint sur les vitrines badigeonnées. Je jure que je n’avais jamais fait le rapprochement. »

Le 45T « Hey Jude » (et également « Revolution » que l’on peut y associer) connu un succès considérable à l’époque. Il s’agit même du single des Beatles s’étant le mieux vendu de toute leur carrière, avec cinq millions d’exemplaires écoulés avant même la fin de l’année 68. Bien entendu, le 45T occupa la première place des charts du monde entier…( quelques exemples : Danemark, RFA, Malaisie, Suède, Nouvelle-Zélande, France, Belgique,…)
De nombreux artistes reprirent, comme à l’accoutumé, ce titre phare du XXéme siècle. Au rang desquels figurent Ray Charles, Petula Clarck, les Everly Brothers, Ella Fitzgerald, Diana Ross, Elvis…On peut même entendre, sur un pirate, les membres de Metallica fredonner quelques secondes de « Hey Jude » en studio…
Sur le support vidéo de l’Anthology figure la version live du « David Frost Show » dans lequel les Beatles avaient interprété « Hey Jude » à la télévision.

Cette chanson est également un incontournable des concerts donnés par Paul, que l’on retrouve notamment sur ces albums live « Tripping The Live Fantastic » et « Back In The U.S. » (« Back In The World ») et DVD du même nom…Macca interpréta également cette chanson assez récemment lors du « Party at Palace » en compagnie de nombreux autres artistes dans les jardins de Buckingam à Londres, en présence de la Reine d’Angleterre…

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

Paul McCartney : voix principale, piano
John Lennon : chœurs, guitare acoustique rythmique
George Harrison : chœurs, basse
Bobby Kok : violoncelle
Billy Jackman : flûte
Ringo Starr : batterie

L’enregistrement de la chanson

29 Juin 1968 : enregistrement de 6 prises
30 Juin 1968 : enregistrement de 19 prises (numérotées de 7 à 25)
31 Juillet 1968 : les prises précédentes sont abandonnées. Ré-enregistrement de 2 prises numérotées 1 et 2.
1er Août 1968 : ajout d’overdubs à la prise 1.
Version finale : prise 1.

Paul avait l’habitude de donner la priorité à la mélodie, quelque fois au détriment du sens, c’est notamment pour cela que « Hey Jules » s’est transformé en « Hey Jude »…C’est ainsi que dans l’ébauche des paroles , un vers indiqué « The movement you need is on your shoulder » ( l’élan dont tu as besoin est sur ton épaule, tout près). Le sens n’est pas vraiment clair, et le vers en lui même porte à laisser croire qu’il est temporaire. Du moins, c’est ce que Paul pensait et qu’il indiqua à John le 26 Juillet 1968 lorsqu’il lui fit entendre pour la première « Hey Jude ». Lennon, grand spécialiste de ce style d’écriture ( citons quelques exemples « Strawberry fields forver », « I Am The Walrus », …) lui rétorqua qu’il s’agissait à son avis du meilleur vers de la chanson, et qu’il ne devait en aucun cas être modifié…car lui comprenait sa signification.

Aujourd’hui encore, lorsque Macca chante « Hey Jude », il ne peut s’empêcher, selon ses propres aveux, d’avoir une pensée pour son vieil ami à ce vers précis…

Ce même jour, Paul et John mirent une touche finale à la chanson. Cette mini-réunion de travail s’effectua chez Paul.

Dès le Lundi suivant, les Beatles (au complet cette fois) répétèrent « Hey Jude » au studio d’EMI. Pour la session du lendemain (celle du Mardi 30 Juillet), une caméra filma l’enregistrement de la chanson, dont 5minutes et 37 secondes apparaîtront dans un film intitulé « Music ! » ( et ce découpé en 2 séquences de temps distinctes à l’écran). Le film en question fut mit sur pied par le National Music Council of Britain.

La journée du lendemain ( Mercredi 31 Juillet ), les Beatles se trouvaient aux studios Trident ( quartier de Soho) pour effectuer une seconde version de la chanson. Chaque membre du groupe se trouvant à son instrument ( si on considère que Paul était au piano, et que Ringo gardait le rythme avec un tambourin )

Paul avait souhaité, pour cette chanson, un orchestre au grand complet pour accompagner les Beatles, il dut se contenter de 40 musiciens seulement le 1er Août…journée au cours de laquelle, outre la partie orchestre, la basse et le chant furent également enregistrés. L’enregistrement s’effectua au studio Trident, qui bénéficié d’une console 8 pistes, alors que les studios d’EMI devait se contenter de 4…

Le 2 Août eu lieu le mixage final de la chanson.

En définitive, « Hey Jude » est la chanson la plus longue que les Beatles sortirent sur un 45T avec ses 7 minutes et 12 secondes de temps. En fait, c’est le maximum de temps qu’y pouvait être gravé sur une face de 45T, les Beatles l’utilisèrent donc en totalité, ce qui leur permit également de conclure la chanson par un fading de 4 minutes, choses peu courante !

Paul McCartney : « C’était plus long qu’aucun simple jusque-là, mais on avait une bonne équipe d’ingénieurs du son. On leur a demandé combien de temps pouvait durer un 45T. Ils ont répondu qu’on ne pouvait guère caser plus de 4 minutes dans les sillons, à moins de perdre beaucoup en volume. Mais ils ont fait un truc très malin : ils ont compressé le passage qui n’avait pas à être écouté fort, pour laisser de la place au reste de la chanson. Ils ont réussi à caser plus de 7 minutes sur un 45T, ce qui était un tour de force technique. »

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 100 %

Les reprises de cette chanson par d’autres artistes

Wilson Pickett, Smokey Robinson/Miracle, John Klemmer, Petula Clark, Daniel Godfrey, Royal Teens, Jose Feliciano, Bill Deal/The Rondells, Don Ellis , Bill Medley, Stan Kenton, Ray Stevens, Temptations , Jr. Walker/All Stars, Maynard Ferguson, Assagai, Sonny & Cher, Elvis Presley, Frank Valdor, Residents, Juliaue Werding, Marta Kubisova, Bing Crosby, Marta Kubisova, Tiny Tim & Brave, Jazz Crusaders, Gene Bertoncini, Keith Beckingham , Ray Charles Singers, De Danaan, Happy Day Choir, Tom Jones, Kings Road, Little Big Horns, Peter Nero, New Christy Minstrels, O.C. Smith, Lawrence Welk, Petula Clark, Templeton Twins, Ambrose Campbell & All-Stars, Nick deCaro/Orchestra, Area Code 615, Charlie Byrd, Ray Coniff Singers, John Hartford, Emmet Kelly Jr. Singers,
Lettermen, Paul Mauriat,Moog Groove,Frank Sinatra, Sound Symposium, Sounds Of Our Times, Tams, Unfinished Version, Pat Williams, Les Beadochons, Orchester Caravelli

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

Past Masters Volume 2

CD / International

The Beatles 1967-1970

CD / International

One

CD / International

Hey Jude

Single / Angleterre

The Beatles 1967-1970

33 Tours / Angleterre

Hey Jude

33 Tours / Angleterre

The Beatles Ballads

33 Tours / Angleterre

20 Greatest Hits

33 Tours / Angleterre

Hey Jude (Picture)

Picture disk / Angleterre

1967-1970

Cassette / Angleterre

Hey Jude

Cassette / Angleterre

The Beatles Ballads

Cassette / Angleterre

Past masters (Remaster.)

CD / International

One (Remaster.)

CD / International

1967-1970 (Remaster.)

CD / International

Hey Jude / Revolution

Single / Etats Unis

Hey Jude

33 Tours / Etats Unis

1967-1970

33 Tours / Etats Unis

20 Greatest Hits

33 Tours / Etats Unis

Hey Jude

Jukebox / Etats Unis

Hey Jude

Single / France

Hey Jude

Single / France

Hey Jude

Single / France

Beatles Again

33 Tours / France

Hey Jude

Single / Italie

Hey Jude

Single / Norvège

Hey Jude

33 Tours / Brésil

Hey Jude / Revolution

Single / Australie

Hey Jude / Revolution

Single / Allemagne

Hey Jude / Revolution

Single / Japon

Hey Jude / Revolution

Single / Japon

Hey Jude / Revolution

Single / Japon

Hey Jude / Revolution

Single / Japon

Hey Jude / Revolution

Single / Espagne

Hey Jude

33 Tours / Argentine

Hey Jude

Single / Argentine

Intégrale Remasterisée

Clé USB / International

The U.S. Albums (Remaster)

CD / International

Pensez aussi à lire

I Do : Paul McCartney : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Crédits : McCartney Durée : 2:56 Producteur : David Kahne Ingénieur …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !