Accueil / The Beatles / Les chansons / The Beatles / She’s Leaving Home : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

She’s Leaving Home : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

She's Leaving Home

Informations sur la chanson

  • Crédits : Lennon / McCartney
  • Durée : 3:34
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Geoff Emerick, Richard Lush, Ken Scott

Les paroles de la chanson

Wednesday morning at five o’clock as the day begins
Silently closing her bedroom door
Leaving the note that she hoped would say more
She goes downstairs to the kitchen clutching her hankerchief
Quietly turning the backdoor key
Stepping outside she is free

She (we gave her most of our lives)
Is leaving (sacrificed most of our lives)
Home (we gave her everything money could buy)
She’s leaving home after living alone (bye, bye)
For so many years

Father snores as his wife gets into her dressing gown
Picks up the letter that’s lying there
Standing alone at the top of the stairs
She breaks down and cries to her husband
Daddy our baby’s gone
Why would she treat us so thoughtlessly
How could she do this to me ?

She (we never thought of ourselves)
Is leaving (never a thought for ourselves)
Home (we struggled hard all our lives to get by)
She’s leaving home after living alone (bye, bye)
For so many years

Friday morning at nine o’clock she is far away
Waiting to keep the appointment she made
Meeting a man from the motor trade

She (what did we do that was wrong)
Is having (we didn’t know it was wrong)
Fun (fun is the One thing that money can’t buy)
Something inside that was always denied (bye, bye)
For so many years
She’s leaving home (bye, bye)

La traduction de la chanson

Mercredi matin à cinq heures, alors que se lève le jour
Fermant silencieusement la porte de sa chambre
Laissant la lettre qui, elle espérait, en dirait plus
Elle descend à la cuisine, en serrant son mouchoir
Tournant doucement la clef de la porte de derrière
EN posant le pied dehors, elle est libre

Elle (nous lui avons donné la plus grande partie de notre vie)
Quitte (sacrifié la plus grande partie de notre vie)
La maison (nous lui avons donné tout ce que l’argent pouvait acheter)
Elle quitte la maison après avoir vécu seule (Au revoir)
Pendant tant d’années

Le père ronfle tandis sa femme se glisse dans sa robe de chambre
Ramasse la lettre posée là
Debout seule en haut des escaliers
Elle craque et crie à son mari
Papa, notre enfant est partie
Pourquoi nous traite-t-elle ainsi sas réfléchir
Comment a-t-elle pu me faire ça ?

Elle (nous n’avons jamais pensé à nous-mêmes)
Quitte (jamais une pensée pour nous-mêmes)
La maison (nous avons lutté durement toute notre vie pour nous en sortir)
Elle quitte la maison après avoir vécu seule (Au revoir)
Pendant tant d’années

Vendredi matin à neuf heures elle est loin
Attendant le rendez-vous qu’elle a pris
Rencontrer un concessionnaire automobile

Elle (qu’avons-nous fait qui n’allait pas)
Quitte (nous ne savions pas que ça n’allait pas)
La maison (le plaisir est la chose que l’argent ne peut acheter)
Elle quitte la maison après avoir vécu seule (Au revoir)
Pendant tant d’années
Elle quitte la maison (au revoir)

L’histoire de la chanson

John et Paul ont écrit cette chanson ensemble à partir d’une idée de Paul, l’inspiration provenant d’un fait réel trouvé dans un journal.

La presse Britannique avait relaté en Février 1967 l’histoire de la fugue d’une jeune femme dénommée Mélanie Coe. La fugue des adolescents était un véritable problème de société en 1967. Le gourou de la contre culture Timothy Leary (dont les écrits avaient inspirés John pour  » Tomorrow Never Knows « ) avait encouragé les jeunes à tout abandonner (école, emploi…) afin de créer une sorte de  » société alternative  » à San Francisco, capitale mondiale du  » Flower Power « . Il faut croire que ces propos avaient trouvé un certain écho, puisque uniquement aux Etats-Unis cette année là, le chiffre époustouflant de 90 000 fugues fut annoncé.

Pour la quasi totalité de la chanson, John et Paul suivirent les faits précis enoncés par l’article de journal. Le tout reprenant le thème des conflits de génération.

C’est John qui eut l’idée du chœur dans la chanson symbolisant la voix des parents durant le refrain, et qui fait dire aux pères quelque chose comme  » Je ne comprends pas pourquoi elle est partie, nous lui avons tout sacrifié, nous lui avons donné tout ce que l’argent peut acheter « .

Il est fort à parier que ces paroles sont le Souvenir de choses que John avait déjà entendues dans la bouche de sa tante Mimi…

Là où l’histoire devient amusante, c’est que Paul a raconté l’histoire de cette jeune fille, trouvée au hasard dans la presse, sans se douter qu’il l’avait rencontré 3 ans plus tôt !

En effet, Mélanie avait cherché ailleurs la liberté qu ’elle n’avait pas chez ses parents, et l’avait trouvé à l’âge de 13 ans (donc un peu plus de 3 ans avant sa fugue) dans la musique, en allant danser dans les clubs.

Lorsque l’émission musicale Anglaise culte  » Ready, steady, go ! » débuta fin 1963, Mélanie dansait souvent sur le plateau. Le vendredi 4 Octobre de la même année, elle gagna un concours organisé par l’émission. Heureux hasard, ce jour là les Beatles étaient invités pour la première fois dans ce programme…et ce fut Paul en personne qui lui remit son prix…les 4 Beatles lui donnèrent même un autographe.

Mélanie Coe :  » Je suis restée toute la journée dans les studios pour les répétitions, et j’ai donc passé tout ce temps là avec les Beatles. Paul ne parlait pas beaucoup et John semblait assez distant, mais j’ai pas mal discuté avec George et Ringo.  »

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

Paul McCartney : voix principale
John Lennon : choeurs
Erich Gruenberg : violon
Derek Jacobs : violon
Trevor Williams : violon
José Luis García : violon
John Underwood : violon alto
Stephen Shingles : violon alto
Dennis Vigay : violoncelle
Alan Dalziel : violoncelle
Gordon Pearce : contre basse
Sheila Bromberg : harpe

EUR 19,58
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 36,90
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 7,42 EUR 11,95
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés

L’enregistrement de la chanson

17 Mars 1967 :enregistrement de 6 prises (seulement instruments et percussions)
20 mars 1967 : enregistrement des prises voix soit 4 prises numérotées de 6 et 10.
Version finale : prise 9

L’enregistrement de  » She’s leaving home  » se déroula dans un laps de temps assez réduit, pour deux séances les 17 et 20 Mars 1967.

Durant cette session, aucun des Beatles ne joua de son instrument de prédilection. Seuls Lennon et McCartney chantent et assurent les chœurs. La double piste vocale sera d’ailleurs ajoutée le 20 Mars.

Le fait marquant de la chanson est le suivant :George Martin n’écrivit pas les arrangements . En effet, le producteur attitré des Beatles, et spécialiste indéniable de la musique classique n’était pas disponible ce jour là, pris par une séance avec une autre artiste : Cilla Black.

Paul, plus que jamais pressé demanda à Mike Leander de les écrire. Ce manque de délicatesse de Paul ne manqua pas de mettre George Martin dans une colère noire, mais il accepta tout de même de diriger les 10 musiciens classiques le jour de l’enregistrement.

On notera la présence à la harpe de Sheila Bromber, première femme à participer à l’élaboration d’une chanson des Beatles.

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 70 % / John Lennon : 30 %

Les reprises de cette chanson par d’autres artistes

David & Jonathan, Nilsson Pandemonium, Baja Marimba Band, Al Jarreau, Bryan Ferry, Tony Osborne/Orchestra , Lana Cantrell, Richie Havens, Tom Scott, Tjader, Joe Faggin, Erick Saint-Laurent

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

Love Songs

33 Tours / Angleterre

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Picture disk / Angleterre

The Beatles Ballads

33 Tours / Angleterre

Love Songs

Cassette / Angleterre

The Beatles Ballads

Cassette / Angleterre

Love Songs

33 Tours / Etats Unis

La Banda De Sargento Pepper

33 Tours / Argentine

Intégrale Remasterisée

Clé USB / International
EUR 9,99 EUR 11,95
Expédition sous 2 à 3 jours ouvrés
EUR 108,59
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 12,99
Habituellement expédié sous 24 h

Pensez aussi à lire

Give My Regards to Broad Street – Paul McCartney : les secrets de l’album (paroles, tablature)

Informations sur l’album Pays : International Support : 33 Tours Label : Parlophone Numéro de …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !