Accueil / The Beatles / Les chansons / The Beatles / Fixing a Hole : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Fixing a Hole : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Fixing a Hole

Informations sur la chanson

  • Crédits : Lennon / McCartney
  • Durée : 2:36
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Adrian Ibbetson, Geoff Emerick

Les paroles de la chanson

I’m Fixing A Hole where the Rain gets in
And stops my mind from wandering
Where it will go
I’m filling the cracks that ran through the door
And kept my mind from wandering
Where it will go

And it really doesn’t matter if
I’m wrong I’m right
Where I belong I’m right
Where I belong

See the people standing there who disagree and never win
And wonder Why they don’t get in my door
I’m painting a room in a colorful way
And when my mind is wandering
There I Will go

And it really doesn’t matter if
I’m wrong I’m right
Where I belong I’m right
Where I belong

Silly people run around they worry me
And never Ask Me Why they don’t get in my door
I’m taking the time for a number of things
That weren’t important Yesterday
And I still go

I’m Fixing A Hole where the rain gets in
And stops my mind from wandering
Where it will go
Where it will go

I’m Fixing A Hole where the Rain gets in
And stops my mind from wandering
Where it will go
Where it will go

La traduction de la chanson

Je bouche un trou par où entre la pluie
et empêche mon espit de vagabonder
Où il veut aller
Je remplis les fentes qui parcouraient la porte
et interdisaient à mon esprit de vagabonder
Où il veut aller

Et ça importe vraiment peu si
j’ai faux je suis juste
Où je demeure je suis juste
Où je demeure

Voyez les gens se tenir là, qui ne sont pas d’accord et ne gagnent jamais
Et se demandent pourquoi ils ne franchissent pas ma porte
Je peins une chambre de façon colorée
Et quand mon esprit vagabondera
Là il ira

Et ça importe vraiment peu si
Si j’ai faux je suis juste
Où je demeure je suis juste
Où je demeure

Des gens stupides courent de partout ils m’ennuient
Et ne me demandent jamais pourquoi ils ne franchissent pas ma porte
Je prends le temps pour un certain nombre de choses
Qui n’étaient pas importantes hier
Et je pars encore

Je bouche un trou par où entre la pluie
et empêche mon espit de vagabonder
Où il veut aller
Où il veut aller

Je bouche un trou par où entre la pluie
et empêche mon espit de vagabonder
Où il veut aller
Où il veut aller

L’histoire de la chanson

Cette magnifique composition introspective est une fois de plus l’œuvre de Paul.

Au cours de l’année 1966, les gains financiers obtenus par les Beatles commençaient à devenir considérables. Le comptable de Paul lui avait par conséquent conseillé de placer une partie de ses gains dans le domaine de l’immobilier.

Paul acheta donc au mois de Juin 1966, sans l’avoir visité au préalable, une ferme en piteux état, située à Campbeltown sur la côte Ouest de l’Ecosse. Le nom de la ville fit couler beaucoup d’encre dans l’ histoire de la fausse mort de Paul , puisque l’on a souvent prétendu que le sosie qui l’avait remplacé au sein de la formation s’appelait Campbel…

Cette ferme (appelé  » High Park « ) était abandonnée depuis plusieurs années déjà. Les murs étaient empreints de taches noirâtres, et l’ensemble de l’édifice usé par la pluie et le vent, plutôt fréquents (voire constants…) dans la région.

Néanmoins, Paul trouvait que cette ferme constituait un réel havre de paix face à la pression de la vie Londonienne. Il s’attela donc à essayer de réparer en partie cette maison, comme le prouve l’excellent premier vers de la chanson :  » Je répare une fuite par où la pluie entre, empêchant mon esprit d’aller vagabonder où bon lui semble « .

Mais comme souvent sur cet album, une polémique basée sur les allusions à la drogue, est née autour du titre même de la chanson.

 » Fixing a hole « , dans son sens premier signifie  » boucher un trou « . Jusque là tout va bien…là où ça se complique, c’est que cela signifie également  » se faire un fix d’héroïne « .
Les critiques et le public eurent du mal à croire que Paul pouvait bricoler…et pourtant, il s’agit bien de la réalité…La vérité est parfois difficile à accepter…

Paul (1967) :  » Pour un Junkie assis par terre et en train de se faire un fix, il y aura ce lien. Mais quand je l’ai composée, je disais juste que, si il y avait une fissure, ou si la pièce manquait de couleur, alors il fallait la repeindre « .

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

Paul McCartney : voix principale, choeurs ;, harpe, basse
John Lennon : choeurs, guitare rythmique, maracas
George Harrison : choeurs, guitare principale
Ringo Starr : percussions, batterie
George Martin : piano

L’enregistrement de la chanson

9 Février 1967 : enregistrement de 3 prises .
21 Février 1967 : rajout d’Overdubs sur la piste 3
Version finale : prise 3

“Fixing a hole” fut en partie enregistré en dehors des studios d’Abbey Road, ce sera la seule de l’album.

Le 9 février, les Beatles se donnèrent rendez vous dans Tottenham Court Road (Londres) au Regent Sound Studio. Ils effectuèrent 6 répétitions de la chanson, avant d’en enregistrer 3 prises.

Une nouvelle prise sera faite le 21 février (cette fois revenu à Abbey Road, ainsi que le mixage final de « Fixing a hole ».

La chanson est terminé le jour même.

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 100 %

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Picture disk / Angleterre

La Banda De Sargento Pepper

33 Tours / Argentine

Intégrale Remasterisée

Clé USB / International

Pensez aussi à lire

Why / Cry For A Shadow – The Beatles : les secrets de l’album (paroles, tablature)

Informations sur l’album Pays : Japon Support : Single Label : POLYDOR Numéro de série …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !