Accueil / The Beatles / Les chansons / The Beatles / Lucy in the Sky with Diamonds : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Lucy in the Sky with Diamonds : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

Lucy in the Sky with Diamonds

Informations sur la chanson

  • Crédits : Lennon / McCartney
  • Durée : 3:27
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Geoff Emerick, Richard Lush

Les paroles de la chanson

Picture yourself in a boat on a river
With tangerine trees and marmalade skies
Somebody calls you, you answer quite slowly
A Girl with kaleidoscope eyes
Cellophane flowers of yellow and green
Towering over your head
Look for the Girl with the sun in her eyes
And she’s gone

Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds, ah

Follow her down to a bridge by a fountain
Where rocking horse people eat marshmellow pies
Everyone smiles as you drift past the flowers
That grow so incredibly high
Newspaper taxis appear on the shore
Waiting to take you away
Climb in the back with your head in the clouds
And you’re gone

Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds, ah

Picture yourself on a train in a station
With plasticine porters with looking glass ties
Suddenly someone is there at the turnstyle
The Girl with kaleidoscope eyes

Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds, ah
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds, ah
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds
Lucy in the sky with diamonds

La traduction de la chanson

Imagine-toi dans une barque sur un fleuve
avec des arbres de mandarines et un ciel de confiture
quelqu’un t’appelle et toi tu réponds lentement
une fille avec des yeux de kaléidoscope
des fleurs de cellophane jaunes et vertes
se dressent sur ta tête
tu cherches la fille avec le soleil dans les yeux
et elle est partie
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants
tu la suis jusqu’à un pont à côté d’une fontaine
où des gens à cheval mangent des tartes à la guimauve
ils sourient tous tandis que tu passes près des fleurs
qui poussent incroyablement hautes
des taxis à journaux apparaissent sur la berge
en attendant de te prendre
tu montes sur le siège arrière la tête dans les nuages
et te voilà parti
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants
Imagine-toi dans un train dans une gare avec des porteurs en plastisol portant des cravates à miroirs
soudain il y a quelqu’un dans le tourniquet
la fille aux yeux kaléidoscope
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants
Lucy dans le ciel avec des diamants

L’histoire de la chanson

Nul n’ignore la polémique qui entoure ce sommet psychédélique haut en couleur de l’album.
Tout le problème provient des initiales du titre de la chanson :  » Lucy « ,  » Sky  » et  » Diamonds  » avec lesquelles on obtient : L.S.D.

Il est vrai que, lorsque l’on connaît la personnalité de Lennon (qui aime beaucoup mettre des significations cachées dans ses chansons…), il est difficile de le croire…D’autant que tout cela se déroule en pleine période  » psyché « , et que John est totalement sous l’emprise de cette substance….vraiment dur de se faire à l’idée que tout cela n’est que pure coïncidence…

Pourtant, John s’en est toujours défendu. Pour lui, l’origine est tout autre…et surtout beaucoup plus saine…
Au début de l’année 1967, son fils Julian, encore assez jeune, rentre de l’école et lui montre un dessin qu’il a réalisé le jour même de l’une de ses camarades. En lui présentant son œuvre, Julian lui dit tout simplement :  » C’est Lucy dans le ciel avec des diamants « .

Julian Lennon :  » Je ne me souviens pas de la raison pour laquelle je lui ai donné ce titre, ni pourquoi j’ai choisi ce dessin entre tous les autres, mais il est évident que j’avais beaucoup d’affection pour Lucy à cette époque. J’avais l’habitude d’aller montrer à papa tout ce que j’avais construit ou dessiné à l’école, et ce dessin fut l’étincelle qui provoqua l’écriture d’une chanson « .

La Lucy en question existe donc réellement (elle s’appelle Lucy O’Donnell) et est désormais institutrice. Julian et Lucy ont bel et bien fréquenté la même classe de l’école maternelle de Heath House.

Malgré tout ces éléments, il reste difficile à croire que les paroles de la chanson ne décrivent pas les effets du LSD sur un homme en plein trip…

John explique que les métaphores psychédéliques qu’il utilise lui ont été inspirées par les œuvres de Lewis Caroll dont il était un grand admirateur (celui-ci est d’ailleurs présent sur la pochette de Pepper à la demande de John). Tout particulièrement par  » Alice au pays des merveilles  » (le chapitre  » de l’autre côté du miroir  » )

John :  » Pour moi, le surréalisme est la réalité. Mes visions psychédéliques sont réelles et l’ont toujours été « .

On note également une influence provenant du  » Goon Show « , émission humoristique retransmise par la BBC durant l’enfance des Beatles. Cette influence directe se concrétise au travers du vers  » Plasticine porters with looking glass ties « .

On pourrait tout autant citer une comptine Anglaise qu’il est fort probable que John connaissait et qui lui soit revenu tout à coup. Celle-ci dit notamment  » Like a diamond in the sky !  »

Avec tous ces éléments, à vous de vous faire une opinion…

Reste néanmoins, que le squelette du plus vieil être humain du monde (3,5 millions d’années), qui fut découvert par Yves Coppens le 30 Novembre 1974, fut baptisé  » Lucy « , tout simplement parce que la chanson de Lennon passait à la radio à ce moment là…Qui douterait encore de l’influence des Beatles sur notre société ?

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

Paul McCartney : choeurs, basse, orgue hammond
John Lennon : voix principale, guitare rythmique acoustique, tamboura
George Harrison : guitare principale
Ringo Starr : batterie

EUR 28,99
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 188,15
Expédition sous 4 à 5 jours ouvrés
EUR 29,30
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés

L’enregistrement de la chanson

1er mars 1967 : enregistrement de 8 prises instrumentales.
2 mars 1967 : rajout de la piste voix à la prise 8.
Version finale : prise 8.

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 20 % / John Lennon : 80 %

Les reprises de cette chanson par d’autres artistes

Elton John, Hugh Montenegro Rocket Man, Hooters, Bela Fleck/Flecktones, Bill Murray, Natalie Cole, Lost Generation, William Shatner, Noel Harrison, Peter O. Knight, Alan Lorber Orchestra,
Gabor Szabo, Les Beadochons

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

The Beatles 1967-1970

CD / International

Yellow Submarine Songtrack

CD / International

Love

CD / International

The Beatles 1967-1970

33 Tours / Angleterre

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band

Picture disk / Angleterre

1967-1970

Cassette / Angleterre

Only The Beatles

Cassette / Angleterre

1967-1970 (Remaster.)

CD / International

1967-1970

33 Tours / Etats Unis

Lucy In the Sky With Diamonds

Jukebox / Etats Unis

La Banda De Sargento Pepper

33 Tours / Argentine

Intégrale Remasterisée

Clé USB / International
EUR 360,67
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés
EUR 25,75
Expédition sous 2 à 3 jours ouvrés
EUR 19,61 EUR 23,18
Expédition sous 1 à 2 jours ouvrés

Pensez aussi à lire

I Learned to Stutter/Coffin Car (Live) : Yoko Ono : paroles, traduction, histoire…

Informations sur la chanson Crédits : Yoko Ono Producteur : John Lennon, Yoko Ono Musiciens …

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !