Widgets Amazon.fr

I Saw Her Standing There : The Beatles : paroles, traduction, histoire…

I Saw Her Standing There

Informations sur la chanson

Sommaire

  • Crédits : Lennon / McCartney
  • Durée : 2:55
  • Producteur : George Martin
  • Ingénieur : Norman Smith, Richard Langham

Les paroles de la chanson

1-2-3-4!

Well, she was just 17
You know what I mean
And the way she looked was way beyond compare
So how could I dance with another (ooh)
And I Saw her Standing There

Well she looked at me, and I, I could see
That before too long I’d fall in Love with her
She wouldn’t dance with another (whooh)
And I Saw her Standing There

Well, my heart went “boom”
When I crossed that room
And I held her hand in mine

Whoah, we danced through the night
And we held each other tight
And before too long I fell in Love with her
Now I’ll never dance with another (whooh)
Since I Saw her Standing There (Ahhh!)

Well my heart went “boom”
When I crossed that room
And I held her hand in mine

Whoah, we dance through the night
And we held each other tight
And before too long I fell in love with her
Now I’ll never dance with another (whooh)
Since I Saw her Standing There
Whoah since I Saw her Standing There
Yeah Well since I Saw her Standing There

L’histoire de la chanson

Paul McCartney, encore adolescent, jette les bases de la chanson, qui s’intitule alors Seventeen1, en revenant en voiture d’un concert dans le Lancashire en 1961. Il décide d’inclure le personnage d’une fille de dix-sept ans dans l’histoire, afin que le public des Beatles, majoritairement féminin, puisse facilement s’y identifier. Le lendemain, lorsqu’il présente à son partenaire John Lennon la chanson quasiment achevée à son domicile de Forthlin Road, Liverpool, ce dernier fait remarquer que la première phrase des paroles est maladroite. « À l’origine, les paroles étaient « she was just seventeen, never been a beauty queen… », mais lorsque je l’ai jouée à John le lendemain, on s’est aperçus que c’était mauvais », raconte McCartney. John l’arrête et se met à rire : « C’est une blague, cette phrase, non ? Faut changer ça ! ». Après un moment de réflexion, Lennon remplace « never been a beauty queen » par un « you know what I mean » bien plus efficace, et aussi plus ambigu (« elle n’avait que dix-sept ans, vous voyez ce que je veux dire ? », qui peut être compris comme un sous-entendu sexuel). C’est le premier exemple d’identification avec le public dans les textes des Beatles, qui devient l’une des clés de leur succès. Suite à cela, John et Paul terminent la mélodie et écrivent les paroles dans un manuel d’exercice du Liverpool Institute, où Paul étudie.
La ligne de basse de la chanson, qui donne le groove et renforce l’atmosphère rock ‘n’ roll, a été repiquée note pour note d’une chanson de Chuck Berry, I’m Talking About You, parue en 1961. « Elle convenait parfaitement à ce morceau », explique Paul. « Même aujourd’hui, la plupart des gens ne me croient pas quand je le leur dis. C’est pour cela que je maintiens qu’une ligne de basse n’a pas besoin d’être originale ».

Je l’ai écrite avec John dans le salon de ma maison au 20 Forthlin Road, à Allerton. Nous avons quitté l’école et l’avons écrite sur des guitares et un peu sur le piano que j’avais là.
Paul McCartney
The Complete Beatles Recording Sessions, Mark Lewisohn

McCartney aurait eu l’idée de la chanson alors qu’il rentrait d’un concert à Southport, bien qu’elle ait été terminée avec Lennon peu après, en septembre 1962.

Parfois, nous commencions une chanson à partir de rien, mais l’un d’entre nous avait presque toujours une idée en germe, un titre ou un petit truc approximatif auquel il pensait et nous le faisions. “I Saw Her Standing There” était mon original, je l’avais commencé et j’avais le premier couplet, ce qui m’a donné la mélodie, le tempo et la clé. Cela vous donnait le sujet, une grande partie des informations, et ensuite vous deviez compléter… C’était co-écrit, mon idée, et nous l’avons terminé ce jour-là.
Paul McCartney
Many Years From Now, Barry Miles

Les paroles ont été écrites dans un cahier d’exercices de l’Institut de Liverpool. Le livre Remember de Mike McCartney comprend une photo de Paul et John travaillant sur la chanson tout en lisant le livre et en jouant de la guitare.

Nous étions en train d’apprendre notre métier. John aimait certaines de mes lignes et pas d’autres. Il aimait la plupart de ce que je faisais, mais il y avait parfois une réplique qui le faisait tiquer, comme “Elle n’avait que dix-sept ans, elle n’avait jamais été reine de beauté”. John pensait : “Reine de beauté ? Ugh. On pensait à Butlin’s, alors on s’est demandé ce que ça pouvait être. On a répondu : “Tu sais ce que je veux dire”. Ce qui était bien, parce que tu ne sais pas ce que je veux dire.
Paul McCartney
Anthology

Une version légèrement plus lente de ” I Saw Her Standing There “, qui aurait été enregistrée lors d’une répétition au Cavern Club à la fin de l’année 1962, est disponible sur des enregistrements pirates. L’enregistrement ne comporte pas de guitare rythmique de John Lennon ; il joue de l’harmonica dans l’introduction et sous la voix de McCartney pendant les couplets.

Lire  One After 909 (Prises 3, 4, & 5) [Mono] : The Beatles : paroles, traduction, histoire...

L’enregistrement présente des rires de McCartney et Lennon lorsqu’ils chantent “Well we danced all night/And I held her tight/And I held her hand in mine” pendant le deuxième pont.

Une version live de la chanson, enregistrée le 24 octobre 1963 à Stockholm lors de la tournée des Beatles en Suède, a été publiée sur Anthology 1 en 1995. Plusieurs autres versions live bootleg existent, dont deux provenant du Star-Club de Hambourg.

Bien qu’il s’agisse de la chanson principale de l’album Please Please Me au Royaume-Uni, “I Saw Her Standing There” est d’abord sorti aux États-Unis en tant que face B du single “I Want To Hold Your Hand”, le 26 décembre 1963.

En studio

I Saw Her Standing There’ a été enregistré lors de la session marathon du 11 février 1963, qui a donné la majorité des titres du LP Please Please Me. Il a été enregistré sous son titre provisoire, “Seventeen”.

C’est Paul qui fait son travail habituel en produisant ce que George Martin appelait un “pot-boiler”. J’ai aidé à écrire quelques paroles.
John Lennon
All We Are Saying, David Sheff

Le groupe enregistre neuf prises dans la matinée, dont trois seulement sont complètes. La première prise est jugée la meilleure et, dans l’après-midi, les Beatles ajoutent des claquements de mains.

George Martin a par la suite ajouté le fougueux “One, two, three, FOUR” de McCartney à la neuvième prise. La version complète de la neuvième prise peut être écoutée sur le single “Free As A Bird”, sorti en 1995.

McCartney a révélé plus tard que sa partie de guitare basse dans “I Saw Her Standing There” avait été reprise de la chanson de Chuck Berry “I’m Talking About You”, un single de février 1961 que les Beatles ont repris pour la BBC le 16 mars 1963.

J’ai joué exactement les mêmes notes que lui et cela correspondait parfaitement à notre numéro. Même aujourd’hui, lorsque je raconte cette histoire aux gens, je constate que peu d’entre eux me croient. Je maintiens donc qu’un riff de basse n’a pas besoin d’être original.
Paul McCartney

Enregistrements de la BBC

Les Beatles ont enregistré “I Saw Her Standing There” onze fois pour la radio de la BBC. Le premier était une émission en direct pour le programme Saturday Club le 16 mars 1963, et le dernier enregistrement a eu lieu le 1er mai 1964 pour From Us To You.

Lire  That's All Right (mama) : The Beatles : paroles, traduction, histoire...

Une version enregistrée le 16 octobre 1963, pour l’émission de radio Easy Beat, a été diffusée pour la première fois le 20 octobre, et a été publiée commercialement en 1994 sur Live At The BBC.

Une autre a été incluse dans la collection de 2013 On Air – Live At The BBC Volume 2. Il a été enregistré pour Saturday Club le 7 septembre 1963 et diffusé pour la première fois le 5 octobre.

Musiciens ayant participé à l’enregistrement

  • Paul McCartney : voix, basse, claquements de mains
  • John Lennon : chœurs, guitare rythmique, claquements de mains
  • George Harrison : guitare solo, claquements de mains
  • Ringo Starr : batterie, claquements de mains

L’enregistrement de la chanson

Enregistrement de 12 prises, le 11 Février 1963. Version finale obtenue par mixage des prises 9 et 12.

La contribution de chacun des Beatles

Paul McCartney : 80 % / John Lennon : 20 %

Les reprises de cette chanson par d’autres artistes

Johnny Hallyday, Bonnie & The Butterflie , Little Richard, Pink Fairies, Elton John, Bob Welch, Jerry Garcia Band, Los Idolos, Tiffany , Uncle Barneys Atomic Wo, Sakana, MxPx, The Pete Best Band, Bar Keys, Botulisme Los Doltons Maggie BellFinnish HoundsPhil FlowerJohnny HallidayMersey BeatsPink FairiesDuffy PowerCliff RichardTubesHank Williams, Jr.Beachfront PropertyDick RiversLes Beadochons

Téléchargements

Disques incluant cette chanson

Please Please Me

CD / International

The Capitol Album Vol.1

CD / International

The Beatles No.1

EP / Angleterre

Please Please Me

33 Tours / Angleterre

Rock ‘n’ Roll Music

33 Tours / Angleterre

Live At The Star Club

33 Tours / Angleterre

Please Please Me

Cassette / Angleterre

Rock ‘N’ Roll Music

Cassette / Angleterre

Please Please Me (Remaster.)

CD / International

Introducing The Beatles

33 Tours / Etats Unis

Meet The Beatles

33 Tours / Etats Unis

Rock’n roll Music

33 Tours / Etats Unis

Live at the Star Club Hamburg

33 Tours / Etats Unis

I Saw Her Standing There

Jukebox / France

Les Beatles N° 1

33 Tours / France

i Saw Her Stranding There

Jukebox / France

N°1

33 Tours / France

I Saw Her Standing There

78 Tours / Inde

All My Loving

Single / Norvège

I Saw Her Standing There / Boys

78 Tours / Philippines

Beatlemania

33 Tours / Brésil

GREATEST HITS VOLUME 1

33 Tours / Australie

DIE BEATLES

33 Tours / Allemagne

Meet The Beatles

33 Tours / Japon

Por Favor, Yo

33 Tours / Argentine

Twist And Shout

Single / Argentine

Twist And Shout

Single / Argentine

Los Beatles No 1

EP / Argentine

Intégrale Remasterisée

Clé USB / International

The U.S. Albums (Remaster)

CD / International

JE M'ABONNE A LA NEWSLETTER

Envie de ne rien manquer des Beatles et de Yellow-Sub ? Abonnez-vous à la newsletter et recevez nos actus, offres et information concours
JE M'ABONNE
Garantie sans SPAM ! Conformité RGPD.
close-link

Découvrez la boutique de Yellow-Sub

Envie de vous faire plaisir ? Simple curiosité ? Découvrez notre boutique et faites le plein de bonnes affaires !
SE FAIRE PLAISIR
close-link
Click Me