Pete Best

Pete Best naît le 24 novembre 1941 à Madras. Il est le fils de la fondatrice du Casbah, Mona Best, dans lequel jouaient les Beatles, appelés encore les Quarrymen.

LE CASBAH

Mona Best eu l’idée de créer le Casbah dans le sous-sol de son énorme maison, afin que les jeunes puissent avoir un endroit pour danser et s’amuser. Plusieurs jeunes du quartier participeront à la décoration des lieux avant l’ouverture. On peut encore aujourd’hui voir les salles peintes par John Lennon et Paul McCartneypersonnellement à cet endroit. Les Quarrymen jouèrent lors de la soirée d’ouverture et en plusieurs autres occasions par la suite. À l’époque, les futurs Beatles changeaient constamment de batteur et Pete Best joua avec eux occasionnellement lors de leurs concerts au Casbah.

Les Quarrymen cessèrent de jouer au Casbah pour un certain temps, suite à une dispute avec Mona. La raison est que celle-ci avait payé Ken Brown -un des membres des Quarrymen- pour une soirée, malgré son absence pour maladie. George Harrison, John Lennon et Paul McCartney croyaient plutôt qu’ils méritaient la part de Brown vu que ce dernier n’avait pas joué du tout. Cela marqua aussi son départ du groupe. Finalement, les Quarrymen finirent par revenir au Casbah, soucieux de trouver des engagements supplémentaires.

LES BEATLES

Lorsque les Beatles furent engagés afin de jouer à Hambourg, ils devaient trouver un batteur régulier : il y eut une longue série (catastrophique) de batteurs chez les Beatles avant Pete Best. Allan Williams, alors imprésario des Beatles, alla voir jouer Pete Best qui possédait son propre groupe, les Blackjacks (avec Ken Brown entre autres). Impressionné par la performance de Pete, et aussi par sa batterie flambant neuf, il recommanda aux Beatles de l’engager. Bien qu’il soit déjà engagé sans le savoir, le groupe fit quand même passer une audition à Pete. Évidemment, il la réussit, la question ayant déjà été réglée d’avance. Les Beatles voulaient, par ce stratagème, éviter que Pete se sente trop indispensable…

Pete Best fit partie des Beatles pendant environ deux ans. On dit même qu’il était le plus populaire du groupe à l’époque. De belle apparence, il avait un charisme évident. Bien que plus tard certains aient prétendu qu’il n’était pas un très bon batteur, les enregistrements de l’album Anthology 1 des Beatles — où l’on retrouve dix morceaux interprétés par Pete Best à la batterie — montrent qu’il savait très bien tenir sa partie. Comme Ringo par la suite, Pete avait droit à son moment de gloire pendant le spectacle, où il chantait une chanson. À Hambourg, lorsqu’il était absent ou malade, il était souvent remplacé par un certain Richard Starkey, ditRingo Starr. Il faut dire qu’à l’époque, il était de coutume pour les différents groupes d’interpréter sensiblement les mêmes chansons, c’est-à-dire les grands succès d’Elvis, de Chuck Berry et autres standards de l’époque. Comme les musiciens jouaient les mêmes chansons, Ringo pouvait facilement prendre le relais puisqu’il connaissait déjà les morceaux.

Lorsque les Beatles changèrent de coiffure, sous l’influence de Klaus Voormann et d’Astrid, la petite amie de Stuart Sutcliffe, Pete conserva son look à la Elvis. Présage funèbre… En août 1962, les Beatles ont finalement leur premier contrat de disque — si on exclut les enregistrements Polydor avec Tony Sheridan. Le premier extrait de journal (probablement dans le Mersey Beat) qui le mentionnait affichait d’ailleurs seulement la photo de Pete Best.

C’est pourtant alors que les choses commencèrent à mal aller pour Pete. En effet, lors de la première audition des Beatles par George Martin, le 6 juin 1962 aux studios EMI d’Abbey Road, celui-ci se montra insatisfait de sa performance. On a finalement pu entendre la version de Love Me Do avec Pete Best, sur le premier volume d’ Anthology, et on s’aperçoit qu’elle était fort différente de la version officielle. George Martin suggéra au groupe de changer de batteur. Ce qui fut fait au mois d’août 1962 avec Ringo Starr. Les Beatles, George Harrison en tête, qui avaient décidé de mettre Pete Best à la porte du groupe et de le remplacer par Ringo, n’eurent pas le courage de le lui annoncer eux-mêmes, ils chargèrent Brian Epstein de le faire à leur place. L’histoire retient par ailleurs que quand les Beatles revinrent à Abbey Road le 4 septembre 1962 pour enregistrer Love Me Do avec Ringo, George Martin ne fut pas non plus satisfait de sa performance et engagea un batteur de studio, Andy White, pour la session d’enregistrement du 11 septembre. Ce fut une des rares fois où Ringo Starr ne joua pas dans une morceau des Beatles.

Pete Best ne parla plus jamais à aucun membre des Beatles, bien qu’il l’eût voulu. Beaucoup de choses ont été dites sur « l’affaire Pete Best », qui fut d’ailleurs pendant un temps surnommé « l’homme le plus malchanceux du monde ». On a dit qu’il n’était pas un bon batteur, mais si tel est le cas on peut se demander pourquoi les Beatles l’ont gardé si longtemps. De plus, les rares enregistrements des Beatles avec Pete Best montrent qu’il faisait un travail très acceptable. Certains ont dit que les autres Beatles étaient jaloux de la popularité de Pete avec la gent féminine et qu’ils ont profité de la première occasion de le mettre à la porte. C’est possible, puisque Pete avait un charisme indéniable. On l’a aussi décrit comme étant solitaire, renfermé et peu social, ce que le principal intéressé nie formellement. Une autre hypothèse veut que Brian Epstein cherchait à se séparer de Pete Best car sa mère, Mona, était encore impliquée dans la gestion des Beatles. La vérité englobe probablement toutes ces hypothèses, et on peut penser aussi que Pete n’était probablement pas un grand ami des autres Beatles — sinon, ils ne lui auraient sans doute pas annoncé la nouvelle ainsi. Tandis que Ringo, lui, avait un sens de l’humour et une personnalité qui faisait bon ménage avec eux. À la suite de cela, certains fans de Pete Best feront des émules à la Cavern, ce dont George Harrison fera les frais, récoltant un œil au beurre noir .

L’APRÈS BEATLES

Par la suite, Pete Best, après avoir rejoint Lee Curtis & the All Stars, forme son propre groupe, le Pete Best Four, qui se dissout en 1967. Alors marié et père de famille, il abandonne la musique et devient boulanger avant de rejoindre la fonction publique anglaise dans les services de placement, poste qu’il occupe pendant vingt ans jusqu’à sa retraite. En 1995, il est enchanté de constater qu’il figure sur dix morceaux de l’Anthology 1 des Beatles. Il ne mentionne pas combien cela lui a rapporté, mais il s’agit probablement d’une somme rondelette. Il considère qu’ainsi les Beatles le remercient pour « services rendus dans le passé ». Au cours des années 80, après avoir refusé plusieurs fois, il accepte de jouer lors d’une convention sur les Beatles. Cela marque pour lui le retour à la musique de façon active. Le Pete Best Band se produit depuis à travers le monde.

ACTIVITÉ

THE BLACK JACKS

Septembre 1959 – Août 1960

  • Pete Best : batterie
  • Chas Newby : basse
  • Bill Barlow : guitare
  • Ken Brown : guitare, chant

THE BEATLES #1

Août 1960 – Janvier 1961

  • John Lennon : guitare, chant
  • Stuart Stutcliffe : basse
  • George Harrison : guitare, chant
  • Paul McCartney : guitare, piano, chant
  • Pete Best : batterie

THE BEATLES #2

Janvier 1961 – Août 1962

  • John Lennon : guitares, chant
  • George Harrison : guitare, chant
  • Paul McCartney : basse, chant
  • Pete Best : batterie

LEE CURTIS AND THE ALL STARS

Août 1962 – Juin 1963

  • Lee Curtis : chant
  • Pete Best : batterie
  • Tony Waddington : guitare, chant
  • Wayne Bickerton : basse, chant
  • Frank Bowen : guitare

THE ORIGINAL ALL STARS

Juin 1963 – Septembre 1963

  • Pete Best : batterie
  • Tony Waddington : guitare, chant
  • Wayne Bickerton : basse, chant
  • Frank Bowen : guitare

THE PETE BEST FOUR

Septembre 1963 – Janvier 1965

  • Pete Best : batterie
  • Tony Waddington : guitare, chant
  • Wayne Bickerton : basse, chant
  • Tommy McGurk : guitare

THE PETE BEST COMBO #1

Janvier 1965 – Fin 1965

  • Pete Best : batterie
  • Tony Waddington : guitare, chant
  • Wayne Bickerton : basse, chant
  • Bill Burton : cuivres
  • Trevor Browne : cuivres

THE PETE BEST COMBO #2

Fin 1965 – 1966

  • Pete Best : batterie
  • Tony Waddington : guitare, chant
  • Wayne Bickerton : basse, chant

PETE BEST BAND

Actuellement

  • Pete Best : batterie
  • Roag Best : batterie
  • Dave Deevey : basse
  • Chris Cavanagh : chant
  • Mark Hay : guitare
  • Phil Melia : guitare solo

pete

Pensez aussi à lire

9 avril 1990 – Lexington (Rupp Arena) – États Unis

LINE-UP Paul McCartney – chant, guitares (acoustique, électrique et basse), claviers Linda McCartney – voix, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =

La newsletter de Yellow-Sub

N/'attendez plus !
Abonnez-vous à la newsletter de Yellow-Sub et recevez les dernières actus par email !