David Mansfield

Un certain David Mansfield se souvient de la performance de Paul McCartney et Allen Ginsberg puisqu’à la fin de la représentation de « The Ballad of the skeletons » du 16 octobre 1995, Ginsberg lui offre une cassette de la chanson. Mansfield est un artiste américain né en 1945 qui a signé son premier disque à l’âge de seize ans. Il deviendra l’un des musiciens de Bob Dylan en 1963 puisque pendant quatre ans, il fait partie du Rolling Thunder Tour. Il fera ensuite partie du Bruce Hornsby ans The Range et il gagnera un Grammy pour le titre « The Way It Is ».

Allen Ginsberg, admirateur de Dylan sera impressionné par David Mansfield qui est un multi instrumentiste de talent jouant du vibraphone, de la guitare, du violon, du dobro, de la Pedal Steel, de la Mandoline. Il a alors 19ans et Ginsberg écrit toute son admiration dans la pochette du disque DESIRE de Bob Dylan pour le musicien bien que David Mansfield n’ait même pas fait partie de l’enregistrement du disque. Il joue en effet à cette époque pour John Hammond Sr. Celui-ci hébergera alors sous son propre label des enregistrements solos de David Mansfield accompagnés de textes d’Allen Ginsberg. Il faut dire que CBS refuse catégoriquement le projet car les textes présentent effectivement de nombreuses allusions à l’homosexualité. Leur relation se gâte alors quand Ginsberg fait des avances à David Mansfield.

Il enregistre ensuite une quantité impressionnante de bandes sonores pour des émissions de télévision ainsi que des bandes originales de films. Et à l’heure actuelle il en compose encore.

Il fonde le groupe Alpha Band avec T-Bone Burnett et Steve Soles qui publiera quelques disques comme ALPHA BAND (1976), SPARK IN THE DARK (1977), THE STATUE MAKERS OF HOLLYWOOD.

Il invite même Ringo Starr en 1976 à jouer sur le disque SPARK IN THE DARK sur les titres « Born In Captivity » de Arthur Buster Stahr et une reprise de « You Angel You » de Bob Dylan. On trouve parmi eux aussi le grand Mick Ronson, ancien acolyte de David Bowie que Ringo Starr connaît depuis la période où il jouait avec Marc Bolan.

Malgré tout, les deux artistes restent en contact et Mansfield avait été pressenti pour jouer sur « The Ballad Of The Skeletons ». Allen et lui envisagent alors de collaborer ensemble pour enregistrer une version studio de la chanson. « Paul avait trouvé un rythme un peu reggae que j’aimais beaucoup. Et de mémoire, je crois que c’est la première fois que Allen se produisait sur une scène avec un musicien » Il voulait jouer la chanson avec Paul au cours du concert au profit du Tibet au Tibet House at Carnegie Hall de New York, prévu pour Février 1996. Malheuresement, Linda McCartney apprend le 7 décembre 1995 qu’elle est victime d’un cancer du sein. Paul plonge alors dans une déprime immense et sera soutenu par Allen Ginsgerd qui apprendra lui aussi qu’il a un cancer, et ce au cours de l’année 1996.

Néanmoins, il retrouve David Mansfield en janvier 1996 et ils décident d’enregistrer « The Ballad of the Skeletons ». Et pour se faire aider, ils décident de faire appel aux futurs participants du festival, à savoir notamment Lenny Kaye et Phillip Glass.

mans

Pensez aussi à lire

11 septembre 1993 : Londres – Earls Court (Angleterre)

LINE-UP Paul McCartney – chant, guitare (acoustique, électrique et basse), piano, batterie Linda McCartney – …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =